mardi 3 avril 2018

Madame Bovary


Madame Bovary
Auteur: Gustave Flaubert
Editeur: Librairie Gründ (édition de 1939)
Nombre de pages: 320
 
 
* Résumé (trouvé sur Babelio) *
 
C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme un tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s'était donné une arme redoutable: le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnelle.
Aucun roman n'est innocent: celui-là moins qu'un autre. Lire "Madame Bovary" au XXIe siècle, c'est affronter le scandale que représente une oeuvre aussi sincère qu'impérieuse. Dans chacune de ses phrases, Flaubert a versé une dose de cet arsenic dont Emma Bovary s'empoisonne: c'est un livre offensif, corrosif, dont l'ironie outrage toutes nos valeurs, et la littérature même, qui ne s'en est jamais vraiment remise.
  
* Mon Avis*

Ce roman est long, mais ce roman est fascinant.

La joie qu'éprouve Emma lors de son mariage avec Charles Bovary cède rapidement la place à l'ennui: elle n'éprouve pas d'amour passionnel envers son époux, ne pratique aucune activité lui permettant de vraiment se changer les idées, et voudrait que sa vie ressemble à ce qu'elle lit dans les romans. La dépression a tôt fait d'arriver; aussi, Charles, qui est médecin, estime qu'un déménagement ne sera que bénéfique à la femme qu'il aime tant, il espère sincèrement lui redonner goût à la vie. Mais à Yonville, ce sont des amants que va trouver Emma Bovary, et un endroit où elle va, également cumuler les dettes et les désillusions.

Comment parler de ce roman quand il apporte des ressentis si contradictoires ? Ma lecture m'a parue longue, mais longue ! Pourtant, le roman n'est pas si épais et la plume de Gustave Flaubert, que j'ai découverte ici, m'a séduite: j'ai été charmée par ses longues descriptions détaillées des paysages de la Normandie, des situations, du caractère des personnages... Alors, certes, c'est ce qui apporte la lourdeur du récit telle que je l'ai ressentie, mais c'est aussi ce qui m'a plu. D'où la contradiction.
Emma Bovary n'est pas une héroïne attachante, elle est égoïste, et à la fois naïve et pleinement consciente de ses actes, de son comportement. Mais j'en suis parfois venue à la plaindre - pas à la comprendre, mais à souhaiter qu'elle trouve la paix.
Mentionnerai-je le fait que l'auteur fut poursuivi pour l'écriture de ce livre ? Evidemment ! Je pense qu'il est difficile de faire autrement puisque l'épisode houleux de sa publication - le procès pour "atteinte aux bonnes moeurs" fut retentissant - donne également un cachet à cet ouvrage. Ce qui est intéressant, c'est que par la présence de personnages quasiment caricaturés, souvent absurdes, grotesques, Gustave Flaubert s'est posé en critique de la société et de la religion. Et le dicton le dit bien: "la vérité fait mal". Avec une ironie qui dénote le sérieux de sa démarche, il a osé et n'en est que plus admirable.

Ce récit, que de nombreuses personnes ont décrit, décrivent et décriront comme ennuyeux m'a, en fait, plutôt fascinée. L'ambiance en est assez indescriptible; je ne savais absolument pas à quoi m'attendre en le lisant, mais certainement plus à une romance qu'au côté dramatique omniprésent. "Madame Bovary" intrigue, questionne et sensibilise; le rythme de lecture est parfois fastidieux, mais ce roman est intéressant et vaut le coup d'oeil.



Suzy Bess.

  

8 commentaires:

  1. Je suis ravie que tu aies découvert ce roman 😊

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai toujours pas lu mais je compte bien me pencher dessus un jour ! Peut-être que la longueur de la lecture est un parallèle à l'ennui d'Emma ? Un petit effet de style pour faire plonger le lecteur plus encore dans l'univers de l'héroïne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une excellente remarque. En effet, je pense qu'il y a de cela.

      Supprimer
  3. J'en ai beaucoup entendu parler mais je ne l'ai pas lu et ne pense pas le faire. Mais ton avis est trés intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. ;) Ah, il faut vraiment vouloir le lire, pour le coup. ^^

      Supprimer
  4. J'ai eu le même ressenti que toi avec ce roman. J'ai été agréablement surprise, je ne m'attendais pas à être autant séduite par l'écriture de Flaubert même si le livre semble très long par moments. Emma est exaspérante mais tellement iconique, sa vie est très intéressante à découvrir, elle qui est en totale déconnexion avec la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, cette plume de Flaubert est vraiment délicieuse. Ca donne envie de découvrir ses autres oeuvres !

      Supprimer