lundi 20 février 2017

CHERUB, Mission 06: Sang pour Sang, de Robert Muchamore


CHERUB, Mission 06: Sang pour Sang
Titre original: CHERUB: Man vs Beast
Auteur: Robert Muchamore
Editeur: Casterman
Traduit de l'anglais par: Antoine Pinchot
Nombre de pages: 349

Quatrième de Couverture

Chaque jour, des animaux sont sacrifiés dans les laboratoires d'expérimentation scientifique. L'agent James Adams et sa soeur Lauren sont chargés d'identifier les membres d'un groupe terroriste prêt à tout pour faire cesser ce massacre. Une opération qui les conduira aux frontières du bien et du mal...

CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composé d'agents âgés de 10 à 17 ans.

Pour raison d'état, ces agents n'existent pas.
 
Mon Avis

Robert Muchamore s'attaque une fois de plus à un sujet délicat et le résultat est toujours aussi agréable à lire que pour les précédents tomes.

James, Lauren et Kyle ont pour mission d'infiltrer l'Alliance Zebra, un collectif militant pour le respect des animaux et contre les expérimentations scientifiques dont ils sont chaque jour victimes, pour pouvoir identifier les membres d'un réseau particulièrement violent nommé la MLA, Milice de Libération des Animaux. Aidés de Ryan Quinn, fondateur de l'organisation pacifique Zebra 84, qui a dû laisser sa place de dirigeant suite à son emprisonnement et sorti expressément pour participer à cette mission, les trois jeunes agents vont avoir bien du mal à remplir leur objectif tant les partisans sont méfiants...

Voilà un thème qui m'intéresse particulièrement: la défense des animaux. L'auteur a su maîtriser ce sujet sensible, si bien que, jamais dans l'excès ni le trop peu, il trouve l'équilibre parfait pour expliquer au lecteur ce que subissent quotidiennement des milliers d'animaux. Par les différences d'opinions de ses personnages, il retranscrit bien cette opposition qu'ont les humains à propos de la défense en faveur des animaux, et il n'impose jamais son avis sur la question. La méthode de vie vegan est ainsi décrite sans être intrusive ni professorale; à chacun de se faire ensuite sa propre opinion.
En s'en prenant particulièrement à Malarek, un laboratoire d'expérimentations scientifiques spécialisé dans les tests sur les animaux, Muchamore aborde un univers controversé, et cela avec hargne puisque ce laboratoire est la cible principale des divers groupes que l'on rencontre dans le récit. Les journalistes ne sont pas non plus oubliés dans l'intrigue et sont à la fois dénoncés dans leur manière d'accomplir leur travail, mais paraissent aussi essentiels puisqu'ils sont le relai entre l'individu lambda que nous sommes tous et les faits dont nous prenons connaissance par leur biais.
 
Si les codes de CHERUB sont respectés - l'humour mêlé au sérieux d'une mission relativement dangereuse -, l'action dans ce tome va être moindre que dans les précédents volumes: elle met beaucoup de temps à arriver, la mise en place est assez introductive, l'intégration des héros: lente. En fidèle lectrice de la saga et adoratrice de son univers, cela ne m'a personnellement pas dérangé. Mais il est possible que cette lenteur gêne certains lecteurs.

"Sang pour Sang" n'est pas le meilleur tome de la série, mais il est tout aussi captivant que ses prédécesseurs; rien d'étonnant à ce que j'ai aimé !



Suzy B.

 

dimanche 19 février 2017

PAL +1


Pile A Lire +1



Bonjour les Nomades !

Cette semaine, l'article PAL+ est assez spécial car je n'ai reçu qu'un livre, mais celui-ci faisait parti d'un lot gagné chez Marmelade de Livres (son blog: ici), que je remercie de tout coeur !
Je vais donc revenir sur tout ce qu'elle m'a envoyé !


Tout d'abord, le livre.
C'était un livre de poche au choix pour un montant ne dépassant pas les 10€ (quel bonheur et quelle torture de choisir ! ^^). J'ai opté pour:

* "Sanditon", de Jane Austen, achevé par une autre dame.
Résumé: En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire, de la paisible bourgade de Sanditon, une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences "très comme il faut", se déchaînent les intrigues et les passions...

Je n'ai pas lu toutes les oeuvres de Jane Austen, et il me tarde de découvrir ce roman qu'elle n'aura, malheureusement, pas pu terminer.

***

Ensuite, une jolie carte avec une citation que j'aime beaucoup:
(Traduction: "Visez la lune, même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles.")
Avec, à l'intérieur, un gentil mot:
(où elle présente à nouveau ses excuses pour l'attente, alors que je lui avais dit que ce n'était pas grave ! ^^)
***

Les deux stylos de la marque Kikki K aperçus sur les photos précédentes:
 (il ne devait y en avoir qu'un, à l'origine... ^^ J'ai testé et c'est vrai qu'ils écrivent bien ! Et ils ne bavent pas - je suis gauchère, ce dernier détail est à prendre au sérieux dans mon cas. ^^ J'aime beaucoup !)

***

Un carnet londonien:
(à l'intérieur, ce sont des lignes simples, pas des carreaux comme sur la couverture. Je l'adore déjà ! :)
Maintenant, je me demande ce que je vais écrire dedans... Des idées ?)

***
De jolis stickers:
 
(que j'ai déjà étrennés)
***

Des bonbons très bons !
(ne les cherchez plus, il faudrait faire une dissection de mon estomac pour les trouver. ^^ Oui, je les ai tous mangés... C'étaient des MINIS-carambars, ça passe vite ! Les goûts: caramel, le classique qui colle bien-bien aux dents; framboise, fruité à souhaits; et les meilleurs: barbe-à-papa, qui ça a vraiment le goût de la barbe-à-papa, c'est fou ! S'il n'y avait pas la texture, j'aurai vraiment eu une barbe-à-papa dans la bouche !; et pêche: ce dernier est vraiment, vraiment, vraiiiiment délicieux !)

***

Et pour finir en beauté...
*roulement de tambours*
Un porte-clé "Platform 9 3/4" qui vient directement de la boutique de King's Cross !!!
(il est aussi beau et doré qu'il en a l'air et se plaît beaucoup parmi mes clés. ;)
Marmelade de Livres voulait tout acheter là-bas... ça ne m'étonne pas du tout ! ^^)

***
Voilà, voilà pour cette semaine ! Je suis contente, mais est-ce nécessaire de le préciser ? Jane Austen, Harry Potter, le nécessaire pour écrire, Londres et des gourmandises réunies en un seul envoi ? C'est Marmelade de Livres, et c'est un grand MERCI !



Suzy B.

  

samedi 18 février 2017

"Nuage Bleu sur Ciel de Craie", de Martine Marie Muller


Nuage Bleu sur Ciel de Craie
Auteure: Martine Marie Muller
Editeur: Presses de la Cité
Nombre de pages: 427

Je remercie Babelio et les éditions Presses de la Cité pour cette lecture,
lue dans le cadre de la Masse Critique Babelio. 

Quatrième de Couverture

Alice et Lana. duo inséparable que la guerre et les privations ont lié depuis l'enfance. En ce début des années 1950, la présence des GI's embrase la vie locale. Ce qui fait le bonheur de la douce Alice qui tient la Snack Bar à Rouen et de l'irrésistible Lana, experte en charme et marché noir. Parmi les soldats, il y a Bayard SaintMartin. Enfant des bayous, il ne s'attendait pas à hériter un jour d'une vaste ferme normande. Encore moins d'un cadavre... Pour les beaux yeux d'Alice et de Lana, et par amour pour cette terre pittoresque qui deviendra sienne, Bayard, le bien-nommé, va mener son enquête. Remontent alors en lui les souvenirs douloureux de sa jeunesse en Louisiane, auxquels se mêlent bientôt les remugles des années noires de l'Occupation... Un roman généreux dédié à une jeunesse en quête de dignité.
 
Mon Avis

Ce roman est un touche-à-tout traitant de plusieurs sujets. De par cette diversité, je referme ce livre en ne sachant qu'en penser...

Le notaire du village de Bonsecours, près de Rouen, contacte Bayard SaintMartin, GI américain ayant vécu quelques temps sur place durant la seconde Guerre Mondiale, pour l'informer d'un fait étonnant: Malandain, un homme solitaire que Bayard a furtivement rencontré à l'époque et à qui il avait raconté toute son histoire, est décédé et lui lègue sa ferme. Se rendant sur place avec la ferme intention d'y vivre paisiblement, Bayard va être confronté à plusieurs obstacles. Le premier: un cadavre est retrouvé dans un étang boueux situé sur ses désormais terres. Le second: les villageois sont emplis de préjugés envers l'homme noir qui vient leur "voler" leur patrimoine. Le troisième: Alice et Lana, deux jeunes et jolies jeunes femmes que tout opposent mais liée d'une solide amitié lui font tourner la tête.

"Nuage Bleu sur Ciel de Craie" est un roman policier qui n'en a pas l'air. Se déroulant durant l'après-guerre, il évoque non-seulement les détails de la reconstruction post-Occupation - avec ces camps de GI's implantés dans les villes, comme celui de Lucky Strike, favorisant le marché noir et un certain relèvement de la population -, mais aussi la ségrégation raciale outre-Atlantique ou en France - Bayard étant un américain à la peau noire -, ou encore la corruption politique... Cet éclectisme m'a bien souvent fait me demander où l'auteure voulait emmener le lecteur.
La narration n'est pas conventionnelle, on découvre au fil des pages que le récit est écrit et relaté par l'un des fils de Bayard, et qu'il s'agit d'une sorte de témoignage romancé. Là où le narrateur n'a pas eu de réponses, il imagine par déduction certains faits. Le rendu est assez singulier, en vérité, et je ne suis pas certaine d'avoir apprécié cette façon de faire. Mais c'est la première fois que je lis un récit raconté de cette manière, cela m'a donc forcément un peu troublée. Nous découvrons également le point de vue du personnage décédé, ce qui est intéressant: cela rend le récit plus intrigant et ajoute l'envie de connaître le fin mot de l'histoire, tout en nous en apprenant plus sur le passé de certains protagonistes. En parlant du mort, l'enquête le concernant n'est pas forcément le sujet principal du roman, même s'il celle-ci réunit tous les personnages, elle passe au second plan. Ce n'est pas dérangeant, ça s'intègre naturellement au reste.
Le ton global, lui, varie beaucoup: on a quelques moments joyeux, d'autres d'espoirs, mais aussi bien souvent une ambiance assez morne, pour ne pas dire pessimiste. Le roman dénonce particulièrement la corruption des forces de police et des politiciens, plusieurs autres jugements viennent s'y ajouter, ce qui ôte de la gaieté et rend l'ambiance plutôt oppressante.
La psychologie des personnages est véritablement bien construite, ils sont nombreux et sont l'histoire que nous lisons, tout comme le pays normand d'ailleurs. C'est, à mes yeux, ce qui a le plus rendu ce roman captivant. L'auteure éveille notre curiosité par des sous-entendus ou des informations volontairement dissimulées: le docteur d'Harcourt et Jules m'ont particulièrement intriguée.

Un roman intéressant, donc. L'atmosphère et la narration peuvent être assez perturbantes, avec un spleen bien présent, mais la plume détaillée de Martine Marie Muller est d'une qualité indéniable et les héros principaux sont attachants.
A noter également que désormais, j'ai très envie de posséder un canapé Chesterfield bleu azur...



Citations:

* Est-ce lui qui contemple le monde, ou le monde qui, narquois et indifférent, observe un survivant ?

* "Je crois aux épreuves qui nous rendent meilleurs quand nous y survivons."



Suzy B.

  

dimanche 12 février 2017

PAL +3


Pile A Lire +3



Il a neigé chez moi !!!!

Oui, je sais, ça n'a rien à voir avec mon PAL+3, mais j'attendais cette neige depuis si longtemps...
Pour bien vous figurer ma réaction, j'avais à peu près cette tête:

et une vieille dame que j'ai croisée (avec la tête ci-dessus, donc) m'a dit, je la cite: "C'est chouette la neige, hein ?!". Vous l'avez compris: ce matin, j'avais 5 ans ! ^^ 


Bon, revenons-en aux réceptions, deux achats d'occasion et une Masse Critique:

* "Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire", de Jonas Jonasson.

Résumé: Alors que tous dans la maison de retraite s'apprêtent à fêter dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une incroyable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au coeur de l'histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufle se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d'un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s'est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d'évènements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao...

Ca faisait un petit moment que ce roman me tentait... Heureuse de l'avoir trouvé d'occasion !

*****

* "Une Vie Entre Deux Océans", de M.L. Stedman.

Résumé: Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l'île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il court des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu'au jour où un canot vient s'échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d'un homme, ainsi qu'un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d'être parents, Isabel demande à Tom d'ignorer les règles, de ne pas signaler "l'incident". Une décision aux conséquences dévastatrices...

Ce roman a l'air extra, je n'en ai entendu QUE DU BIEN. Le film a l'air magnifique également mais je préfère découvrir le roman avant. ;)

*****

* "Fallen Angel", de Stéphanie Janicot.
Sortie le 1er Mars 2017

Résumé: Le soir du réveillon, Sibylle, une jeune journaliste, est réquisitionnée pour couvrir le concert du prestigieux Fersen Orchestra. Lors du final, Lucie Fersen, géniale compositrice et chef d'orchestre de 36 ans, est tuée d'une balle tirée depuis la régie. Sibylle et son amie commissaire de police entendent bien trouver le mobile et le coupable du meurtre de cette ex-enfant prodige et rock star.

Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel pour l'envoi en Masse Critique de ces épreuves non corrigées. Je suis intriguée par ce roman policier.



Et vous, du nouveau ?


Bon week-end !



Suzy Bess.

 
 

dimanche 5 février 2017

PAL +3


Pile A Lire +3


Premier achat de l'année !

J'ai dû effectuer mon achat de la saison chez France Loisirs, et j'ai profité des soldes pour me prendre:

* L'Orange Mécanique, d'Anthony Burgess.
Résumé: Ce thriller d'anticipation nous entraîne dans les pas d'Alex, voyou de treize ans désoeuvré, qui avec sa bande, vole, viole, torture, se bat... dans un Londres futuriste fait de peur et d'ennui. Emprisonné, le jeune homme subit un traitement qui le rend allergique à la violence et au sexe. A sa libération, il doit affronter ses anciennes victimes.
Je n'ai pas vu le film, mais vu sa réputation j'ai toujours été très intriguée par cette histoire. C'est donc avec curiosité que je l'ai pris ! La couverture a un effet vinyle et est ultra-flashy (la photo atténue la couleur, chanceux va !), mais j'ai de bonnes paires de lunettes de soleil pour me protéger... ça ira. ^^

*****

On m'a prêté:

* CHERUB, Mission 06: Sang pour Sang, de Robert Muchamore.
Résumé: James Adams, sa soeur Lauren et Kyle Blueman, son meilleur ami, font équipe pour infiltrer la Milice de libération des animaux, un groupe clandestin extrémiste qui, au nom de la lutte contre les expérimentations animales, n'hésitent pas à utiliser des méthodes ultra-violentes.

Ce tome a un sujet très intéressant, je pense que je vais l'aimer.

*****

Et enfin, j'ai eu la joie de recevoir un cadeau totalement inattendu, j'en ai eu les larmes aux yeux:

* Tout Jane Austen, l'Intégrale Illustrée, de Jane Austen.
Résumé: Contient les six romans qu'écrivit Jane Austen (1775-1817):
Raison et Sentiments
Orgueil et Préjugés
Mansfield Park
Emma
Persuasion
Northanger Abbey

Je suis émerveillée par cette sublime intégrale, je comptais me l'acheter dans l'année mais je n'en ai finalement pas eu le temps ! Elle a d'ores-et-déjà trouvé sa place dans la bibliothèque, vous devez vous en douter !



Et vous, des nouveautés ?



Suzy Bess.

  

mercredi 1 février 2017

Bilan Livresque Janvier 2017


Bilan du mois de Janvier 2017



La nouvelle année débute plutôt bien !

Ce mois-ci je pensais terminer le mois avec un tout petit nombre de lectures, car j'ai mis du temps à lire deux d'entre elles (Narnia et Moby Dick) et que j'ai été malade, ce qui m'a pas mal fatiguée. Mais c'est finalement avec un bilan de 10 livres lus que je clôture le mois de Janvier !

* Mes Lectures *

* Débuté fin décembre, je l'ai terminée à la mi-janvier: l'intégrale du "Monde de Narnia", de C.S. Lewis. Il s'agissait d'une relecture, et c'est toujours un plaisir de re-découvrir les histoires se déroulant au fabuleux pays de Narnia, en compagnie du majestueux Aslan.

* En partenariat avec Librinova, j'ai découvert "La Salamandre et les Deux Cavalières", d'Emile Turbet. Un histoire écrite d'une manière originale contenant de jolis contes à la Beedle le Barde.

* Reçu grâce à la Masse Critique de Babelio, j'ai découvert le mystérieux et intéressant "Rose, Tome 1: Double Vie", de Valérie Vernay, Emilie Alibert et Denis Lapière. Il me tarde de découvrir les deux autres tomes de cette bande-dessinée.

* Je devais lire depuis un moment "Ta Vie Commence Aujourd'hui, Tome 2", de Chrys Telle, et il m'a agréablement surprise puisque j'ai beaucoup aimé l'évolution de l'intrigue.

* "Moby Dick", d'Herman Melville, est fascinant. Cette lecture fut longue et parfois dure, mais intéressante. Je comprend son statut de chef d'oeuvre.

* Lui aussi reçu grâce la Masse Critique, "Extermination des Cloportes", de Philippe Ségur, fut une excellente lecture. Le ton et les personnages sont très agréable !

* C'est parce que je l'ai trouvé dans la rue que j'ai pu découvrir "La Croisière des Surprises", de Céline Valois. Une romance simple et prévisible, mais qui se laisse lire.

* Jolie découverte avec "Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom", de Barbara Constantine, dont j'adore le titre. L'histoire émouvante d'un petit garçon et des gens qui l'entourent.

* La déception du mois, c'est pour "Ta Vie Commence Aujourd'hui, Tome 3", de Chrys Telle. Cet ultime opus n'a pas répondu à mes attentes. Dommage.

* Je n'avais pas prévu de le lire, mais une fois commencé je n'ai pas pu m'arrêter: "Orgueil et Préjugés" en version manga m'a plu malgré ses imperfections. Un plaisir de retrouver cette histoire !
 
* Evolution de la PAL *

Vous n'allez pas y croire... J'ai enfin réussi à faire baisser ma PAL !

* je danse, je danse, je danse ma joie * 
 0 achats, je ressens un manque manifeste mais ça va, je m'en sors. ^^
J'ai reçu au total 4 livres.

Cadeau: Mon Dernier Continent, gagné sur la page Winter & Books.
Masse-Critique: Rose, Extermination des Cloportes et Nuage Bleu sur Ciel de Craie.

4 réceptions mais 10 ouvrages lus, ma Pile A Lire a donc baissé de 6 livres par rapport au début du mois et compte désormais 80 livres !


image du mois: Aslan, parce qu'il est si beau !

Et vous, quel est votre bilan ?



Suzy Bess.

  

Orgueil et Préjugés, le manga


Orgueil et Préjugés
Titre Original: Pride and Prejudice
Auteure: Jane Austen
Adapté par: Stacy King
Dessin: Po Tse
Editeur: Editions Soleil
Traduction: Studio Charon

Quatrième de Couverture

Revivez l'émotion des plus grands classiques en manga !

Lu et adoré par des millions de lecteurs à travers le monde, Orgueil et Préjugés vit une nouvelle jeunesse dans cette adaptation audacieuse et fidèle en manga. Tout l'humour, la passion et le romantisme de l'oeuvre originale de Jane Austen apparaissent sous un jour nouveau tout en mettant en lumière l'esprit shojo de cette oeuvre victorienne. Un titre incontournable pour toute une génération de nouveaux lecteurs !
  

Mon Avis

J'ai longtemps attendu la sortie de ce manga, alors même s'il est un peu imparfait je suis bien heureuse de l'avoir reçu comme cadeau de Noël !

Lorsque Mr Bingley s'installe dans le voisinage, Mrs Bennet est folle de joie, car elle sait le jeune homme riche et célibataire et qu'elle cherche justement à marier ses cinq filles. Elle est d'autant plus heureuse quand elle comprend que le jeune homme semble particulièrement apprécier son aînée, Jane. Mais c'est un sentiment tout à fait contraire qu'elle éprouve pour Mr Darcy qui, même s'il est aussi séduisant physiquement et plus riche encore que son meilleur ami Bingley, possède néanmoins un orgueil démesuré qui le rend antipathique à tous. Elizabeth Bennet, la soeur de Jane, partage sur ce point le sentiment de sa mère. Pétillante et intelligente, la jeune femme se fait rapidement une idée du personnage hautain et mystérieux qu'est Darcy, elle est encore plus effarée lorsqu'elle apprend par le charismatique Wickham quel outrage celui-ci a subi. Mais à force de côtoyer Darcy, Elizabeth va peut-être commencer à croire qu'elle a eu quelques préjugés...



Ah... "Orgueil et Préjugés"... Comment puis-je réussir à rester objective dès lors qu'il s'agit de cette romance que j'aime tant ? Après avoir dévoré à maintes reprises le roman original, feuilleté un bon nombre de réécriture et suites imaginées par des auteures passionnées, visionné un nombre incalculable de fois les adaptations BBC et cinématographique de 1995 et 2005 et écouté en boucle sans jamais m'en lasser les bandes originales de ces films, après tout cela il me tardait de découvrir cette adaptation en manga ! Et je n'ai pas été déçue, ni incroyablement séduite pour autant. J'ai aimé et cela me suffit.
Déjà, la couverture nous sublime avec le portrait du couple phare, les arabesques, les dorures et cette surprenante couleur parme qui a un bien joli effet. Puis les dessins de Po Tse sont réussis, avec ce trait si typique du genre manga, des expressions marquées, et un sens du détail qui se révèle le mieux lorsque l'on contemple les magnifiques robes des héroïnes. Il y a de très belles images et des motifs recherchés.
On trouve également quelques planches qui donnent le sourire avec les personnages transformés en chibi. Seuls m'ont un peu déçus les aspects de trois personnages en particulier: Mr Bennet, Mr Collins et... Mr Darcy ! Oui, je dois avouer que je ne l'ai malheureusement pas toujours trouvé très beau... mais je ne m'en formalise pas, ce n'est pas si gênant (avec une photo de Colin Firth sous la main, ça passe tout seul ^^). Les vues extérieures des habitations - Longbourn, Netherfield, Rosings et Pemberley - m'ont également un peu dérangées, je l'ai ai trouvées trop... droites, sévères, sans âmes.
La psychologie des personnages est respectée à la lettre, le caractère de chacun est bien mis en avant (Mrs Bennet règne dans ce manga !) ormis celui d'Elizabeth que l'on retrouve ici plutôt futile, voire superficielle. Quant à l'histoire, elle est fidèle dans les grandes lignes: le déroulement de l'intrigue suit celui du roman original même si l'interprétation des péripéties va  parfois être différente: les scènes sont légèrement remaniées pour certaines, complètement modifiées pour d'autre ou même inventées de rares fois. L'adaptation en manga a donc nécessité des changements; cela m'a parfois dérangée, mais au final ces modifications tendent vers le même but que dans le roman et ne déshonorent pas l'histoire, donc je m'y suis adapté sans amertume.
Je ne vais pas m'attarder sur toutes les petites imperfections et incongruités qui jalonnent notre lecture - comme Darcy qui omet le "miss" devant le prénom d'Elizabeth lorsqu'il l'interpelle cinq minutes à peine après l'avoir rencontrée, cette dernière qui pleure et se morfond pour Wickham dans une scène inédite, le statut de "Lord" de Bingley et Darcy, ou encore celui-ci qui se retrouve quasiment torse nu devant Elizabeth après une averse d'été (mais je lui accorde avec grâce le pardon qu'il demande pour son "apparence indigne") -, je ne m'étend donc pas sur ces petites erreurs car j'ai déjà mentionné que c'était imparfait et je n'ai pas envie de trouver cela si grave, ça m'a donné le sourire !

Pour l'admiratrice que je suis de cette oeuvre, ça a été un plaisir que de retrouver l'histoire et les personnages. Le côté manga est bien représenté (il se lit, par contre, comme un roman classique, et non comme un manga) et Stacy King nous offre même une fin poussée !
Je vous conseille néanmoins, si vous souhaitez découvrir l'oeuvre de Jane Austen, de ne pas commencer par ce manga. Lisez d'abord le roman !

Finalement, j'ai été plutôt impartiale, non ? Mouis, on va dire que oui !



Petit bonus: Darcy et Wickham enfants !



Suzy Bess.