dimanche 19 mars 2017

The Paper Magician, tome 1


The Paper Magician, tome 1
Titre original: The Paper Magician
Auteure: Charlie N. Holmberg
Editeur: Amazon Crossing
Traduit par: Abigaïl Tal
Nombre de pages: 234

Merci à Netgalley pour cette lecture !

Résumé

C'est le coeur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l'école Tagis Praff, elle se voit contrainte d'embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu'elle sera liée au papier, matériau qu'elle dédaigne, elle sait que c'est pour le restant de sa vie. Dès le début de son apprentissage chez l'excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu'elle ne soupçonnait pas: animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l'avenir... Mais son bonheur se ternit lorsqu'elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite. Une Exciseuse - pratiquant la magie noire liée à l'élément de chair - attaque le magicien et lui arrache le coeur avant de s'enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l'horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du coeur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.
 
Mon Avis

Oh, quelle jolie découverte que ce roman qui parle de magie avec une simplicité très attirante !

Nous sommes à Londres au tout début du XXe siècle, Ceony quitte l'école de magie Tagis Praff pour se lier à un matériau créé de la main de l'homme. Elle qui a toujours rêvé de devenir Fondeuse pour pouvoir manier le métal et fabriquer des armes enchantées, se retrouve obligée de devenir Plieuse, faute de candidats pour cette catégorie dédaignée de tous. C'est en devenant l'apprentie du magicien Emery Thane qu'elle va définitivement se lier au papier. Tout d'abord dépitée, elle va peu à peu être rattrapée par sa soif d'apprendre et découvrir qu'être Plieur n'est pas si inintéressant que cela, d'autant que le séduisant magicien qui la forme, si l'on oublie ses moments d'étrangeté, va la motiver à donner le meilleur d'elle-même. Mais, rapidement, le passé de celui-ci le rattrape et, pour tenter de lui sauver la vie, Ceony va devoir mettre à l'oeuvre le peu de matière qu'elle a appris tout en prenant connaissance de chacune des facettes que renferment le coeur d'Emery Thane.

De la magie, en veux-tu en voilà ! Ce roman m'a embarqué avec une facilité déconcertante dans son univers, fait faire un petit voyage dans le temps, donné envie de m'adonner aux origamis en tout genre, et fait tomber sous le charme de son héros masculin en à peine deux phrases !
Ce livre, dont j'ai autant aimé l'illustration de couverture que l'intrigue, nous propose donc une histoire fantastique très simple à intégrer où la magie s'exécute autour des matériaux créés par la main de l'Homme: le papier, le métal, le verre, etc. L'auteure (dont les parents, fans de Star Trek, ont donné à chacune de leurs filles un prénom masculin, pour la petite histoire) n'a pas besoin de chapitres introductifs pour faire comprendre au lecteur les spécificités de son univers, nous sommes directement plongés dedans avec un résultat, somme toute, pas bien compliqué mais véritablement addictif.
L'héroïne a 19 ans et une maturité déjà bien présente, on la sent prête à se prendre en charge de la meilleure façon qu'il soit. En devenant magicienne, elle réalise un rêve et accepte tout de même de se lier au papier car, issue d'un quartier pauvre, elle a réussi à entrer à l'école de magie grâce à une bourse anonyme et ne veut pas gâcher la somme conséquente qu'un inconnu lui a donc offert. Elle connait la valeur des choses, veut prendre son destin en main, j'ai aisément réussi à la comprendre et à me sentir proche d'elle, ce qui fait que je l'ai appréciée dès les premières pages.
L'action arrive assez tôt - mais cela est peut-être dû au fait que j'ai trouvé le roman trop court - et est passionnante. Dans cette application de la magie, l'une d'entre elle est interdite: l'Excision, celle qui utilise le sang et la chair humaine. Ses pratiquants, les Exciseurs, considèrent que l'être humain, en donnant la naissance, créé d'autre corps humain et que cela peut donc correspondre à la définition "créé par la main de l'Homme". Lira, une ancienne connaissance du Magicien Thane, pratique l'Excision depuis quelques années et va venir se venger, elle se verra confrontée à la jeune Ceony. Il y a donc dans ce roman du sanglant, jamais choquant ceci dit, et l'action va nous amener à connaître en profondeur (c'est le cas de le dire !) les personnages. Quant à Emery Thane, il a fallu d'une description pour que je l'adore (fille superficielle que je suis !). Le fait que l'on connaisse, à la fin du roman, tout son passé, ses peurs, ses espoirs, etc., m'a totalement attachée à lui ! J'ai énormément apprécié que les deux héros aient une certaine différence d'âge, il est intéressant d'assister à leurs échanges.
Le contexte historique ne m'a pas sauté aux yeux, je me suis même demandé en début de lecture où situer dans le temps les évènements, mais cela ne m'a pas dérangée: j'aurais apprécié cette histoire peu importe l'époque de son déroulement.

Avec un style simple et une plume fraiche et entraînante, Charlie N. Holmberg nous livre un très bon premier roman dont il me tarde de connaître la suite !



Suzy B.

  

jeudi 16 mars 2017

CHERUB, Mission 07: A la Dérive


CHERUB, Mission 07: A la Dérive
Titre original: Cherub #7 - The Fall
Auteur: Robert Muchamore
Editeur: Casterman
Traduit de l'anglais par: Antoine Pinchot
Nombre de pages: 361

Quatrième de Couverture

Lors de la chute de l'empire soviétique, Denis Obidin a fait main basse sur l'industrie aéronautique russe. Aujourd'hui confronté à des difficultés financières, il s'apprête à vendre son arsenal à des groupes terroristes. James est envoyé en Russie pour infiltrer le clan Obidin. Il ignore encore que cette mission va le conduire au bord de l'abîme...

CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composé d'agents âgés de 10 à 17 ans.

Pour raison d'Etat, ces agents n'existent pas.

Mon Avis

Moins passionnante que les précédentes, cette septième mission m'a plus paru comme un tome transitif mettant son héros en danger d'une manière différente que d'ordinaire.

C'est à Aerograd, en Russie, que nous retrouvons James Adams en pleine mission d'infiltration. Malheureusement, celle-ci va rapidement tourner mal lorsque les deux agents du MI5 qui accompagnent le garçon vont, à l'insu de ce dernier, assassiner Denis Obidin - chef d'un véritable empire qu'il cherche à vendre aux plus offrants - en y laissant la vie. Seul et démuni, James va fuir avant d'être rapatrié en Angleterre, salement amoché. De retour au campus, il va faire l'objet d'une enquête qui risque bien de lui coûter sa place à CHERUB; en effet, ses supérieurs ainsi que le Ministère des Services Secrets, semblent avoir de sérieux doutes quant à son innocence. Parallèlement, nous suivons Lauren, la petite soeur de James, dans sa première mission en solo, ayant pour objectif de retrouver les victimes d'un trafic d'êtres humains, de jeunes filles russes obligées de se prostituer pour survivre.

Je crois avoir eu trop d'attentes concernant ce tome, ce qui est souvent néfaste pour un lecteur car la déception est souvent au bout... j'espérais qu'il nous offrirait plus de profondeur: la situation délicate du revêche James en aurait eu besoin. Malheureusement, ce n'est pas si intense que prévu, le héros ne se retrouve pas isolé, au contraire - et heureusement pour lui - il est bien entouré de ses amis puisqu'ils lui offrent une inoubliable fête d'anniversaire. Sa position de retour au campus de Cherub, où il est obligé de rester tant que sa situation n'est pas éclaircie, le plonge plutôt dans le désarroi, et nous dans l'incertitude. L'intégrité d'un adulte chargé d'aider James durant l'enquête va être remise en cause, ce qui est assez captivant à lire et nous offre le peu de tension du récit. Mais, pour une fois, je n'ai pas réussi à ressentir la panique du héros, sauf au commencement du roman alors qu'il est en Russie et qu'il doit se sauver. Ce début est d'ailleurs très réussi ! Le reste du roman se déroule plutôt dans un certain sentiment d'attente, pendant que James est chargé d'aider une jeune recrue à vaincre son vertige pour qu'elle puisse intégrer le programme d'entrainement.
Il est intéressant de suivre Lauren, seule de son côté, la petite fille possède une étonnante maturité comparée à celle de son frère au comportement bien trop adolescent (et énervant...), même si je ne suis pas parvenue à m'imprégner de l'ambiance de sa mission malgré son sujet porteur.

Après un début prometteur, mon attention est vite retombée comme un soufflé. Le jeune héros a vraiment besoin de gagner en sagesse et le tout ne m'a pas particulièrement captivée. Ma première petite déception pour la saga ? Eh bien... on dirait bien que oui. Mais que cette déconvenue arrive seulement au septième tome est un fait à rappeler, et je ne doute pas que je me réconcilierais bientôt avec les aventures de James !



Suzy B.

  

lundi 13 mars 2017

Mon Amie la Douleur


Mon Amie la Douleur
Auteure: Lanahmé V.
Editeur: Librinova
Nombre de pages: 108

Je remercie Mathieu, de Librinova, pour cette lecture !

Résumé

Une opération bénigne au bas ventre en 2011 et le château de cartes s'écroule. Valérie, chef d'entreprise, est admise en maison de santé en novembre 2015, après 5 ans de souffrance. Avec un ton juste et sincère, elle dresse un portrait sévère du monde des chirurgiens. "Sur une échelle de 1 à 10, à combien situez-vous votre douleur ?". Elle dit 1000, on lui répond "tout est normal !". Elle préférerait qu'on lui découvre une maladie rare pour qu'enfin on la prenne au sérieux et que ses douleurs au ventre cessent. De rage d'abord, elle se met à écrire. Elle continue ensuite pour sa famille et pour tous les autres, afin de dédramatiser la dépression et le burn-out, maladies de notre génération. Par ce livre, elle souhaite aider les proches des malades à les comprendre, à leur montrer qu'il existe des solutions, et que le soleil est seulement caché derrière les nuages.
 
Mon Avis

Voilà un témoignage aussi pertinent qu'intéressant.

Quand Valérie se met à ressentir d'intenses douleurs au ventre, sans qu'aucun médecin n'en trouve la raison, elle est désemparée. D'instinct, elle commence une "introspection spontanée et sincère" sur ce qu'elle vit et ressent quotidiennement. Ce texte chaque jour plus fourni va permettre à son entourage ainsi qu'à ses médecins de comprendre la situation et va l'aider à avancer. C'est seulement lorsqu'elle est admise en maison de santé, après des années de supplice, que Valérie apprend qu'elle souffre d'un "burn-out dans un contexte de dépression". Placée sous anti-dépresseurs, elle doit apprendre à lâcher prise pour vivre sereinement.

C'est un sujet qui n'est pas souvent évoqué, et pour cause: les douleurs physiques dont les médecins ne parviennent pas à déterminer l'origine sont, par leur mystère même, incompréhensibles. Les malades qui en sont atteints sont bien souvent ignorés - ce qui ne les aide pas à aller mieux -, car la majorité des médecins ne savent tout simplement pas comment les aider; et pourtant, en cherchant bien, des solutions peuvent être trouvées. Ici, Valérie, l'auteure, va tester plusieurs traitements contre ses intenses douleurs au ventre avant de se confier à un psychothérapeute qui va prendre le problème d'une autre manière, celui-ci lui conseille ensuite la maison de santé et cela va doucement changer les choses. Cette patronne a grandi en voulant toujours bien faire, en tout point. Elle veut exceller, encore et toujours, et donne donc beaucoup d'elle-même. Lorsqu'elle fonde son entreprise, c'est tout naturellement qu'elle s'y concentre entièrement, délaissant même parfois mari et fille pour réussir à tout prix. Seulement son corps ne va pas suivre, le burn-out était inévitable et l'atteint de plein fouet avec ces douleurs insoutenables. Par ses mots, on souffre presque avec elle, on découvre aussi ses humeurs, ses aspirations, ses peurs..., son témoignage est mordant avec un ton incisif. Tout en étant plein d'une colère assumée, ce texte est aussi porteur d'espoir, et l'humour qui parsème les pages est agréable. L'enchainement des faits qui nous sont révélés aurait pu paraître brouillon si je n'avais pas eu l'impression d'être assise à une table d'un café tandis que cette femme me racontait son histoire, d'une manière simple et honnête.

Un témoignage prenant, donc, que j'ai lu d'une traite et qui parlera à un public varié, qu'il soit concerné ou non par le sujet.



Citations:

* Etre en colère cela montre qu'il me reste encore un peu de vie. Quand je ne réplique pas on vous dira que c'est très mauvais signe. Etre en colère quand je l'extériorise me permet d'attendre des réponses et de comprendre. Cela permet de mettre des mots sur des maux.

* Un point commun, tout le monde est en jean ou en jogging, aucune femme n'est maquillée. Et pourtant personne ne s'est passé le mot. Quand on souffre, la pyramide de Maslow nous renvoie à nos besoins primaires et le surfait passe alors aux oubliettes.



Suzy B.

  

dimanche 12 mars 2017

Iris, tome 2: Feuilles Volatiles et Bulles de Cristal


Iris, tome 2: Feuilles Volatiles et Bulles de Cristal
Auteure: Dee L. Aniballe
Editeur: Sudarènes
Nombre de pages: 632

Quatrième de Couverture

!!! Résumé à ne pas lire si vous souhaitez garder le mystère de l'intrigue !!!

Liam se noie dans sa douleur... Sa confrontation avec l'Anomalie 34, sa perte de contrôle et la mort de sa petite soeur l'ont plongé dans un coma profond. Les mois s'écoulent lentement. Lorsqu'il parvient enfin à reprendre le dessus, il entame un entrainement physique et mental intensif. Pou protéger ceux qu'il aime, il va devoir choisir de nourrir sa haine, ou de la laisser s'envoler...
L'étau se resserre autour de Lulu, qui a de plus en plus peur de ses propres pouvoirs. Elle sait que bientôt, les Grands de l'Organisation viendront la trouver... Dépassée, elle prend la décision de chercher des réponses auprès de l'être le plus puissant de l'Organisation, exilé, caché de tous. Ami ? Ou ennemi... ?
Quant à Morgan, son passé le rattrape. La Barrière qui le sépare de son cristal se fissure. 34 le guette. Bientôt, il sera trop tard...

Mon Avis

Je suis conquise ! Et chamboulée... Ce second tome m'a totalement captivée et a fait valser mes sentiments en tout sens.

Impossible pour moi de révéler grand chose de l'intrigue, vous en sauriez trop... Et je pense que le lecteur doit découvrir de lui-même l'évolution de l'intrigue pour mieux appréhender ses rebondissements et comprendre l'univers.

Comment expliquer clairement mon ressenti, moi qui ai connu tellement de sensations différentes en lisant ce livre ? Le mystère ambiant du monde créé par l'auteure a vraiment un côté addictif, je n'ai cessé de vouloir lire la suite pour en apprendre toujours plus sur les personnages que l'on rencontre. Mais Dee L. Aniballe sait nous tenir en haleine, jusqu'au dernier moment: il lui arrive donc parfois de nous présenter et/ou détailler un protagoniste de telle manière que l'on se fait un avis précis à son sujet... avant de voir se révéler l'histoire personnelle de celui-ci, qui change complètement la perception que l'on en a. C'est tellement frustrant... et finement élaboré, bravo !
J'attendais beaucoup de réponses suite à ma lecture du premier tome que je trouvais si mystérieux... et j'en ai eu une quantité, ce qui m'a évidemment plus que ravie. Ce roman nous offre donc l'histoire profonde de certains personnages forts, qui m'ont marquée ou que j'espérais rencontrer; détaillés et toujours rythmés, ces passages m'ont passionnée. On voit également plus clair dans la manière de fonctionner de l'Organisation ainsi que son rôle passé et présent, mais reste la question de ce que souhaite vraiment l'Instance ? Quoi qu'il en soit, en commence à comprendre les enjeux réels de cette épopée. 
Les recherches scientifiques faisant de nombreuses victimes sont un sujet central, un projet en particulier va d'ailleurs nous en apprendre énormément sur les attentes de certains hauts-placés.
Autre que la découverte d'eux-mêmes et de leur capacités, les personnages principaux apprennent à avoir confiance en eux mais également à se demander ce qui est le mieux pour leur communauté, si la façon dont elle est gérée est la meilleure... A partir du moment où ce doute est posé, impossible pour le lecteur de ne pas conjecturer mille et une possibilités. On finit donc par ne plus trop savoir que penser de tel ou tel fait et/ou personnage, ce qui est bien: cela ajoute énormément de tension à notre lecture; d'où parfois cette impression d'être égarée dans mes opinions, tout en sachant très bien qu'il était intentionnel de la part de l'auteure de me mener à ce constat. C'est brillant !
L'action est bien présente dans ce volume, elle est captivante car forte en combats mélangeant techniques au sabre et un côté fantastique apporté via les cristaux et l'utilisation des éléments naturels.
Certains retournements de situations sont stupéfiants et les larmes me sont (encore une fois !) montées aux yeux. Vraiment, des fins telles que nous les offrent l'auteure sont compliquées à gérer émotionnellement... On s'attache tellement vite aux personnages, parfois sans même s'en rendre compte !

Que dire de plus si ce n'est que je suis vraiment enthousiaste et emballée par cette trilogie dont il me tarde de découvrir le dernier opus, dont la fin est actuellement en cours d'écriture !



Mon Avis sur le tome 1: Le Sourire 34



Citations:

* "Parfois, on croit que tout garder pour soi nous aide à nous protéger, mais c'est une erreur..."

* "Mourir... C'est facile... ! [...] Se relever et affronter sa défaite, c'est peut-être ça le courage..."  


  

(un grand merci à l'auteure pour cette dédicace !)



Suzy B.

   

mercredi 8 mars 2017

Mary Poppins


Mary Poppins
Titre original: Mary Poppins
Auteure: Pamela Lyndon Travers
Illustrations de: Brigitte Monzein et Jean-Gabriel Monnier
Editeur: Le Livre de Poche Jeunesse
Traduit de l'anglais par: Vladimir Volkoff
Nombre de pages: 253

Quatrième de Couverture

Mary Poppins, la nouvelle gouvernante des quatre enfants Banks, est vraiment très spéciale ! Elle monte l'escalier sur la rampe, ouvre un sac vide et en tire un lit pliant, verse de la même bouteille du sirop de citron, de la glace à la fraise, du lait et... du rhum ! La fantaisie, le merveilleux et l'extravagance viennent soudain bouleverser la vie quotidienne de toute la famille.
 
Mon Avis

Aurais-je pu être charmée par ce livre si mon enfance n'avait pas été bercée par l'adaptation Disney ? Bonne question !

Mary Poppins arrive un beau jour, par un vent d'Est, au 17 Allée des Cerisiers, chez la famille Banks à la recherche d'une bonne d'enfants. C'est un monde plein de fantaisies que vont alors découvrir les quatre enfants Banks: Jane, Michael, et les jumeaux encore bébés John et Barbara. D'une visite chez Albert Perruck, l'oncle de Mary, qui va se terminer par un thé pris au plafond avec un fou rire inoubliable, à la rencontre avec une étrange pâtissière et ses deux géantes de filles, en passant pas la découverte d'une boussole magique ou encore celle d'une histoire insolite ayant pour héroïne une vache dansante, les enfants vont vivre de bien singulières aventures. Mais ce ne sera pas toujours avec plaisir, car Mary Poppins est stricte et va leur inculquer une certaine discipline.

Impossible pour moi de parler de ce livre sans évoquer son adaptation cinématographique par Robert Stevenson pour les studios Disney. En vérité, je suis bien trop attachée à ce film, ce qui fait que j'ai été dans la comparaison entre celui-ci et le livre durant toute ma lecture. J'ai été si séduite par l'interprétation de Julie Andrews que j'ai été étonnée de découvrir que le personnage crée par Pamela Lyndon Travers (de son vrai nom Helen Lyndon Goff) n'est pas si sympathique que cela... Autoritaire, grincheuse et très vaniteuse (la nounou aime à se contempler dans les vitrines des magasins pendant de longues minutes ainsi que dans les rétroviseurs de voitures), Mary Poppins se fait néanmoins apprécier des enfants grâce aux évènements qui l'environnent. Et il faut dire que ce sont là des faits bien mystérieux, mais parfois aussi un peu trop bizarre, comme cette nuit de pleine lune où Jane et Michael quittent leur maison en pyjama pour suivre une voix qui les attire vers le zoo, lieu où le cours des choses s'est inversé: les humains sont en cage et les animaux errent en liberté. On a tous déjà songé au moins une fois dans notre vie, je pense, à ce contexte, mais c'est raconté d'une telle manière que cela m'a paru un peu déplacé dans ce livre pour enfants. Ces derniers, je crois, peuvent avoir du mal à comprendre la situation. J'ai retrouvé avec délice la dame aux oiseaux, qui chante pour vendre ses sac de graines à deux pence, ainsi qu'un passage plein de complicité amoureuse entre Mary Poppins et son très cher ami Bébert, dessinateur et vendeur d'allumettes (et non, pas de ramoneurs dans ce livre) ! Mais le reste des aventures n'a pas vraiment réussi à me transporter.
Les 12 chapitres de ce livre peuvent être lus indépendamment les uns des autres - hormis le premier et le dernier -, il s'agit d'une compilation de petites aventures et anecdotes qui viennent enrichir le mystère entourant la nurse au parapluie à tête de perroquet. Idéal, par exemple, si vous souhaitez lire un chapitre par soir à vos progénitures. La plume de l'auteure, quant à elle, est simple, classique et tout à fait agréable à parcourir.

Ce livre aura connu un succès retentissant dès sa sortie et de nombreuses suites - huit ouvrages, au total, racontent les aventures de Mary Poppins -, mais ce premier roman de la série ne me donne pas envie de découvrir ses successeurs, je resterai à jamais fidèle au scénario de Bill Walsh et Don DaGradi, ainsi qu'à la complicité entre les personnages incarnés par Julie Andrews et Dick Van Dyke.



Citations:

* "L'arbre qui nous ombrage, la pierre à nos pieds, l'oiseau, la bête, l'étoile, nous sommes tous faits de la même substance, nous voguons tous vers la même fin."

* "Quelques-fois, on imagine des choses très belles et très étranges."

 



Suzy B.  

dimanche 5 mars 2017

PAL +5


Pile A Lire +5



Le mois de Mars débute bien !

On m'a offert, le 1er Mars, deux livres que je dois lire depuis des années !!!

* Mary Poppins, de Pamela Lyndon Travers.
Résumé: Mary Poppins, la nouvelle gouvernante des quatre enfants Banks, est vraiment très spéciale ! Elle monte l'escalier sur la rampe, ouvre un sac vide et en tire un lit pliant, verse de la même bouteille du sirop de citron, de la glace à la fraise, du lait et du punch au rhum. La fantaisie, le merveilleux et l'extravagance viennent bouleverser la vie quotidienne de toute la famille.

J'ai revu le film il y a peu lors d'une retransmission télévisée; ayant donc l'histoire dans l'esprit, j'ai décidé de le lire dès cette semaine. Et... l'ai déjà fini ! ^^

***

* Peter Pan, de J.M. Barrie.
Résumé: Peter Pan est un petit garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu'est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d'une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D'où vient-il donc ?

L'adaptation Disney a bercée mon enfance, mais j'ai également adoré toutes celles que j'ai visionnées, à savoir: "Hook, ou la Revanche du Capitaine Crochet", de Spielberg, que je connais pas coeur; "Peter Pan", de P.J. Hogan, qui m'a fait tomber amoureuse de son acteur principal au si joli sourire; le "Neverland" de Marc Forster, qui raconte la genèse de l'écriture du roman; et encore un "Nerveland", mais la mini-série cette fois, de Nick Willing. Bref, je me rend compte en faisant la liste que je suis vraiment attachée à cette histoire, et ce depuis longtemps ! Il me tarde donc de voir ce que vaut le livre !

***

Sinon, on m'a prêté un nouveau opus de Cherub:

* CHERUB, Mission 07: A la Dérive, de Robert Mucamore.
Résumé: James est injustement tenu pour responsable de l'échec d'une mission d'infiltration dans le milieu des trafiquants d'armes russes, marquée par la mort violente de deux agents. Menacé d'être renvoyé de Cherub, persuadé d'avoir été trahi et désavoué par tous, il doit lutter pour établir son innocence. Pendant ce temps, sa soeur Lauren est envoyée en mission en solo pour la première fois.

 Ouuuh, ce tome m'intrigue énormément... En plus, le livre est plus épais que ses prédécesseurs, il va donc y avoir de la matière. J'ai hâte !

***

Et enfin, deux autres livres offerts:

* Arthur et les Minimoys, de Luc Besson.
Résumé: Arthur a bien des soucis. Un méchant promoteur rêve de saisir la belle maison de sa grand-mère dans laquelle il passe ses vacances. Pas question de compter sur ses parents qui l'ont déposé là sans ménagement. Pas question non plus d'attendre son grand-père, disparu mystérieusement, il y a maintenant quatre ans. Et puis, comble de malchance, Arthur n'a que dix ans... Peut-être pourra-t-il compter sur Alfred, son gros chien plus affectueux qu'intelligent ? A moins que dans la vieille bibliothèque du grand-père, un grimoire ne lui permette de passer de l'autre côté, au pays des minimoys. Eux seuls peuvent encore tout sauver.

* Arthur et la Cité Interdite, de Luc Besson.
Résumé: Arthur, Sélénia et Bétamèche partent ensemble pour Nécropolis. Nos trois compères sont toujours à la recherche du grand-père d'Arthur. Lui seul peut retrouver le trésor qui sauverait leur maison et le royaume des Sept-Terres. Arthur rejoindra-t-il son grand-père à temps pour préserver le monde des minimoys et gagner ainsi le coeur de Sélénia ? Un périple fracassant les attend dans la cité interdite de Nécropolis...

J'avais apprécié les adaptations cinématographiques, et on me surnommait le minimoy au collège (oui: être rousse, petite et avoir les oreilles pointues, c'était fatal à l'époque !). Ce sont donc des romans que j'ai toujours voulu lire par curiosité, et ce sera prochainement fait. Quoi qu'il en soit, les couvertures sont tout simplement sublimes !



Et vous, du nouveau chez vous cette semaine ?




Suzy B.

  

mercredi 1 mars 2017

Bilan Livresque Février 2017


Bilan du mois de Février 2017



Nous sommes le 1er Mars, c'est l'heure de faire le bilan !

En février, j'ai traîné mes lectures. D'ailleurs, j'ai eu peur de faire une panne livresque, mais je manquais finalement juste d'entrain, je crois. C'est donc un petit mois comparé à mon rythme de lecture habituel puisque j'ai lu 06 livres.

* Mes Lectures *

* Nuage Bleu sur Ciel de Craie, de Martine Marie Muller.
J'ai eu un peu de mal à comprendre mon ressenti vis-à-vis de ce roman. Les personnages sont intéressants car leur psychologie est vraiment bien construite, mais la narration et l'atmosphère m'ont un peu dérangé.

* CHERUB, Mission 06: Sang pour Sang, de Robert Muchamore.
Un thème intéressant mais un léger manque d'action par rapport à ce que l'on trouve habituellement chez Cherub. Reste que j'apprécie toujours autant cette saga !

* Saint Mary's Bay, volume 1, de Lhattie Haniel.
Un premier tome qui m'a charmée avec des rebondissements intéressants et un Dorian Valentyne dont j'ai adoré le nom (oui, je remets ça... ^^).

* Saint Mary's Bay, volume 2, de Lhattie Haniel.
Une suite romantique pleine de quiproquos. La plume de l'auteure m'a encore une fois séduite.

* Fallen Angel, de Stéphanie Janicot.
J'ai adoré ce roman policier bien mené. Connaître les personnages grâce aux interrogatoires de la police m'a plu, tout comme le style de Stéphanie Janicot.

* Iris, tome 1: Le Sourire 34, de Dee L. Aniballe.
Je termine le mois avec le premier tome d'une saga très prometteur ! Un univers nouveau, naviguant autour des cristaux, des capacités exceptionnelles et un groupe de protagonistes sympathiques: j'ai beaucoup aimé.
 
* Evolution de la PAL *

Bon, je ne pouvais pas réitérer l'exploit du mois dernier deux fois de suite, hein... Alors la Pile A Lire a augmenté ce mois-ci, avec 8 livres en plus dans ma bibliothèque:

Achats: "L'Orange Mécanique"; "Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire"; "Une Vie Entre Deux Océans".
Prêt: "CHERUB, Mission 06: Sang pour Sang", lu dans le mois.
Service-presse: "Mon Amie la Douleur".
Masse Critique: "Fallen Angel", lu dans le mois.
Cadeaux: "Tout Jane Austen, l'Intégrale Illustrée"; "Sanditon".

6 livres lus, 8 ouvrages reçus: ma PAL a augmenté de 2 livres.
Elle comptabilise désormais 82 ouvrages.



(la photo du mois: mon chat s'est pris pour le Parrain, il m'a kidnappé le tome 1 d'Iris et m'a regardé avec un air à la Robert De Niro quand je lui ai demandé de partir... Quelle crapule ! ^^)



Et vous, quel est votre bilan ?



Suzy B.