mardi 19 septembre 2017

Protection Très Rapprochée


Protection Très Rapprochée
Auteure: Alexandra Lanoix
Editeur: Auto-éditée
Nombre de pages: 185
A paraître le 02 Octobre 2017

Je remercie l'auteure pour cette lecture !

* Résumé *

Jessy n'est pas une femme comme les autres, c'est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l'aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n'est autre que l'homme d'affaire passionné d'écologie, Callum Blake. Celui-ci lui demande son aide, car ce n'est pas la première fois qu'on essaye de l'éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l'horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu'elle protège. Pourtant...
 
* Mon Avis *

Entre humour, action et érotisme, ce roman nous réserve de sympathiques moments.

Trois ans après la mort de son mari Jason, Jessy est devenue une garde-du-corps accomplie mais se noie jour après jour dans l'alcool. Pour l'en sortir, sa meilleure amie et collègue Susan leur prévoit à toutes deux un séjour détente à Miami. Dès leur arrivée sur place, Jessy croise le regard du séduisant Callum Blake et reste décontenancée par l'effet qu'il lui fait, elle qui pensait ne plus pouvoir éprouver de sentiments. Peu de temps après, elle lui sauve la vie alors qu'un motard tente de l'abattre; Callum fini par lui proposer de le protéger des tentatives de meurtre, occasionnées par la prochaine révélation de son innovante voiture totalement autonome en énergie. Commençant par refuser au vu de leur manifeste attirance réciproque, Jessy qui s'interdit de mélanger travail et vie privée fini par accepter. Lorsqu'elle apprend qu'Artemis - tout comme elle ancien agent du MI-5, mais s'étant lui reconverti en tueur à gages - pourrait être celui qui traque Callum, Jessy est effrayée car elle le sait redoutable. D'autant qu'elle s'est évidemment attachée à son client d'une manière peu conventionnelle.

J'ai aimé l'originalité de ce roman. Mettre en avant une héroïne garde-du-corps est une excellente idée; les femmes de cette branche de métier sont malheureusement rarement évoquées (je n'ai lu qu'une seule autre auteure qui en mettait une en scène: Katherine Pancol, dans sa célèbre trilogie).
Ici, Jessy est une âme meurtrie qui ne se remet pas du décès de son époux, sa vie lui importe peu: en début de roman, elle m'a un peu fait penser à Martin Riggs, de "L'Arme Fatale". A la fois forte et terriblement fragile, fragilité qu'elle cache sous cette peur de rien qui la caractérise, on s'attache rapidement à elle. Elle est soutenue par Susan, un personnage secondaire qui apporte quasiment tout l'humour de ce roman; extravagante, assumée, aux moeurs relativement libres, elle dit tout ce qu'elle pense, ne mâche pas ses mots et m'a donné de jolis fous rires !
Callum Blake - quel séduisant choix de nom - est, quant à lui, un héros rappelant de prime abord Bruce Wayne, alias Batman (l'allusion est d'ailleurs mentionnée dans le récit); solitaire, orphelin, secondé par son "majordome", j'ai beaucoup aimé ces ressemblances, même s'il ne s'agit que d'une part infime du personnage.
Quand elle n'est pas centrée sur la romance, l'intrigue est presque menée comme une enquête, cela permet aux lectrices et lecteurs de se faire leur propre liste de suspects concernant la personne qui en veut à Callum; l'action qui en résulte est agréable à lire. Mais il y a surtout une tension sexuelle évidente entre les deux personnages principaux, son titre le laisse aisément deviner, cédant vite sa place à des scènes érotiques détaillées qui ne m'ont pas toujours transportée, certes, mais qui raviront, je pense, les amatrices et amateurs du genre.
La fin explicative m'a un peu étonnée, je ne la pense pas forcément nécessaire, bien qu'elle apporte des éclaircissements quant à certains détails du récit, ou relatif au comportement du héros. Quoi qu'il en soit, cette romance m'a bien plu.

* Parlons Couverture *

Joli choix de photos pour cette composition qui résume bien le roman: action et romance érotique.



Citations:

* Ce mec c'est le Diable... Mais j'ai toujours eu une faiblesse pour l'enfer.

* On ne continue pas sa vie en vivant avec des fantômes, mais avec des personnes qui nous entourent !



Suzy B.

  

dimanche 17 septembre 2017

PAL +3


Pile a Lire +3



Bonjour Vagabonds de la littérature !

Cette semaine j'ai reçu de nouvelles aventures à lire...

Prêts

* Journal d'une Grosse Nouille, tome 7: une Starlette au Coeur Fondant, de Rachel Renée Russell.
Résumé: Nikki la star ! Nikki la gloire ! Nikki prépare un disque avec ses MAV et devient vedette de télé-réalité ! Au programme: tournages, enregistrements, leçons de chant, leçons de danse... Waouh ! Mais... et Brandon dans tout ça ?

*****

* CHERUB, Mission 12: La Vague Fantôme, de Robert Muchamore.
Résumé: Dernière mission pour James Adams: assurer la sécurité d'un gouverneur indonésien en visite à Londres. Mais il découvre que ce politicien corrompu s'est enrichi sur le dos des victimes d'un tsunami dévastateur. James doit alors faire face à un sérieux dilemme: accomplir sa mission sans se poser de questions, ou trahir CHERUB au risque d'entacher son irréprochable CV d'agent ?

Mes emprunts de ces deux sagas jeunesses reprennent avec la fin de la période estivale. Je redoute un peu le CHERUB qui signe la dernière mission du héros James Adams, je suis triste d'avance... * va pleurer dans un coin *
  
Achat

* Phobos, tome 1: Les Ephémères, de Victor Dixen.
Résumé: Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Voici mon achat France Loisirs de la saison. J'ai "Phobos, les Origines" dans ma PAL, mais je ne peux pas le commencer sans avoir lu la saga ! Il fallait donc bien que je l'achète un de ces jours.



Voilà pour les réceptions de la semaine !
Et vous, du nouveau ?



Suzy B.

  

mardi 12 septembre 2017

Parlons Box, Parlons... Wootbox


Parlons Box, parlons...
WOOTBOX !



Salut les Nomades !

Vous le savez, je suis toujours tentée de m'abonner à des box et... je le fais rarement finalement. ^^ Mais depuis plusieurs mois, je vois David, du blog Music is so Nice, recevoir des Wootbox. J'ai décidé de m'y abonner (merci encore pour le lien de parrainage David !) et de vous en parler, même s'il n'est pas vraiment question de livres ici.


* Qu'est-ce que la Wootbox ? *
La Wootbox est une box geek avec du contenu très diversifié: figurines, gadgets, pin's, tee-shirt... Le thème du mois de Septembre était: Bad Guys. Je n'ai pas pu résister, surtout en sachant qu'il y aurait un contenu dédié au "Seigneur des Anneaux" !

* Le Contenu *

Déjà, la boîte est réversible, et les couleurs de "Death Note" l'habille ce mois-ci. Le rendu est vraiment classe:

A l'ouverture, on remarque déjà quelques petites choses...

Le petit magazine, à l'effigie de "Death Note", est sympathique et bien explicatif: il revient sur le thème Bad Guys, présente le jeu coup de coeur de l'équipe (à savoir Destiny 2), revient sur la Mega Wootbox qu'il est possible de gagner (avec des cadeaux exceptionnels: télé 4K, PS4, le jeu Destiny 2, une figurine magnifique et des goodies, ce mois-ci), et enfin sur le contenu de notre box ! ^^

 
Premier objet, les baguettes "Street Fighter":

Second goodie, une magnifique pièce "Pirates des Caraïbes, La Vengeance de Salazar" (lourde, froide, détaillée, un joli travail):

Et voici le verso, très bien travaillé également:

Puis le pin's exclusif représentant le masque de Bane:
Une sublime Funko Pop représentant Sauron, du "Seigneur des Anneaux" !
Non mais regardez-moi les détails de cette figurine:
Ils n'ont même pas oublié de mettre l'anneau unique autour de son doigt !
Et enfin, l'élément habituel des Wootbox n'est autre qu'un tee-shirt, celui-ci à l'effigie de Végéta, de "Dragon Ball Z" (je regardais tout le temps la série animée quand j'étais petite !) Kamehameha !!!


* Mon Avis *

Je suis bien contente de cette box, son prix n'est pas excessif, et elle ravira tous les friands de produits dérivés ! Petite information concernant la taille du tee-shirt: enfin un site qui taille normalement ! J'ai pris une taille M ne sachant pas comment taillais le site (je mets habituellement du S), et c'est donc une vraie taille M puisqu'il est très légèrement trop grand pour moi ! ;)
Et si vous êtes intéressés par la Wootbox, n'hésitez pas à m'envoyer vos adresses mails via le formulaire de contact, à droite; vous pourrez bénéficier de 5€ de réduction sur votre première box grâce au parrainage. ;)

Le thème du mois d'Octobre est: Nightmare avec des produits Stranger Things, The Simpsons, le Joker et... un clown terrifiant ?! Me laisserais-je tenter ?



Suzy B. 

lundi 11 septembre 2017

Journal de mon Chat


Journal de mon Chat
Une Vie de (Pa)Chat illustrée
Auteure, illustratrice: Kwon Yoonjoo
Editeur: Pocket
Traduit du coréen par: Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
Nombre de pages: 96

* Quatrième de Couverture *

Un chat tigré, mignon à croquer. Comme tous les chats, il est fier, tonique, tyrannique. Pour son maître, il est surtout unique. Ses coins et recoins préférés, ses activités entre deux siestes, ses rêves secrets: rien n'échappe à l'oeil de l'humain attentif, principal serviteur du fauve en puissance...
La vie quotidienne universelle d'un maître et de son matou. Les anecdotes se suivent et ne se ressemblent pas. De jolies photos, des dessins facétieux, des dialogues impertinents rythment ce récit drôle, original et attendrissant qui ravira tous les amateurs de félins.
 
* Mon Avis *

Délicieux petit ouvrage pour tous les amoureux des chats !

Par le biais de belles photographies et de savoureuses illustrations, l'auteure partage son quotidien aux côtés de son chat, les manies de celui-ci mais aussi des félins en général: leur passion inexplicable pour les boîtes en carton et tout type de papier, par exemple, ou encore leur comportement parfois tellement drôle et incompréhensible...

Le ton est à la fois récréatif et léger, mais aussi poétique et Ô combien amoureux ! On sent que l'auteure aime, admire son animal (qui est vraiment très beau: un american shorthair silver) et il est impossible pour nous autres, compagnons de chats, de ne pas se reconnaître et s'identifier dans ces petits récits que Kwon Yoonjoo partage.
Ce petit livre est composé d'extraits de deux autres ouvrages de l'auteure/dessinatrice: "Toi, mon Chat" et "Mon Chat, la Vie & Moi", que l'on a envie de découvrir à leur tour.

Un petit recueil qui vise juste et parlera sans nul doute à tous les amis des chats !
 
* Parlons Couverture *

Cette illustration de l'auteure nous présente fidèlement son chat, en toute simplicité. J'aime beaucoup les couleurs et le motif de fond, que l'on voit peu sur ma photo.




Suzy B.

   

dimanche 10 septembre 2017

PAL +3


Pile A Lire +3



Bonjour tout le monde !

Cette semaine, j'ai ajouté trois lectures à ma PAL.

 
Achat

* Robin des Bois, de G. Travers.
Pas de résumé trouvé pour cette version des éditions Hier et Aujourd'hui.

J'ai trouvée cette édition de 1946 (71 ans, tout de même !) dans un vide-grenier, je suis contente de ma trouvaille et cela va me permettre de découvrir l'histoire sous un autre angle (il existe tellement d'adaptations !). Je ne sais même quel genre de récit nous offre G. Travers car je ne trouve aucune information concernant ce roman. Vous en saurez plus lorsque je l'aurai lu donc.
  
 
Prêt

* Journal de mon Chat, de Kwon Yoonjoo.
Résumé: La vie quotidienne universelle d'un maître et de son matou. Les anecdotes se suivent et ne se ressemblent pas. De jolies photos, des dessins facétieux, des dialogues impertinents rythment ce récit drôle, original et attendrissant qui ravira tous les amateurs de félins.

Ma Chère Maman a acheté ce livre et m'a demandé de le feuilleter pour savoir ce que j'en pensais à première vue, finalement je l'ai lu en entier en 10 minutes... ^^
 

Gain Concours

* Lovely Hair, tome 1, de Ema Toyama.
Résumé: Mashiro vit depuis treize ans confinée dans une pièce unique. Le monde extérieur, elle le découvre à travers les livres et l'étroite fenêtre de sa chambre. Descendante d'une lignée de prêtresses qui accueillent dans leur chevelure dieux et déesses pour leur offrir le repos, Mashiro est un être précieux aux yeux de sa famille... ou plutôt un outil irremplaçable. Un jour, enfin, Mashiro ose sortir de sa chambre. A partir de là, de son apparence physique à ses convictions, plus rien ne sera plus comme avant.

Je remercie Songe d'une Nuit d'Eté chez qui j'ai gagné ce manga. Pika Editions me l'ont envoyé avec un joli éventail aux couleurs de l'ouvrage, ainsi qu'un extrait de "Flying Witch" et une très jolie carte (avec un gentil petit mot derrière) représentant les personnages de "Noragami". Merci !



Suzy B.

  

jeudi 7 septembre 2017

Max et la Grande Illusion


Max et la Grande Illusion
Titre original: "Der Trick"
Auteur: Emanuel Bergmann
Editeur: Belfond
Traduit de l'allemand par: Mathilde Sobottke
Nombre de pages: 340

Je remercie les éditions Belfond et Babelio pour cette lecture.

* Quatrième de Couverture *

Audacieux et original, un premier roman qui nous entraîne dans un voyage rocambolesque, du Prague des années trente au Los Angeles de nos jours. Histoire d'une amitié improbable entre un enfant à la tête remplie de rêve et un vieil homme perdu, une oeuvre lumineuse, pleine d'émotion, de drôlerie et d'une irrésistible tendresse.

Avant d'être un vieillard cynique et désabusé, Mosche, fils du rabbin Goldenhirsch, était le Grand Zabbatini, un illusionniste de génie. Ah, ça, il fallait le voir envoûter les foules sur les plus prestigieuses scènes européennes ! Les grands de ce monde comme les petites gens, tous, même le chancelier Hitler, se pressaient à ses spectacles. Et puis il y eut la guerre, les camps, la honte, la fuite, l'oubli. Et Mosche coule désormais des jours mornes dans une maison de retraite miteuse à Los Angeles. Ce qu'il ignore, c'est que quelqu'un le cherche. Depuis que ses parents lui ont annoncé leur intention de divorcer, Max, dix ans, a le coeur brisé. L'espoir renaît le jour où il tombe sur un vieux vinyle. Sur la pochette, un drôle de personnage et un titre intrigant, le Sortilège de l'amour éternel. La voilà, la solution ! S'il parvient à reproduire le tour, ses parents se réconcilieront. Max n'a bientôt plus qu'une idée en tête: retrouver ce magicien, le Grand Zabbatini...
 
* Mon Avis *

Oscillant entre instants fantasques et évènements sérieux, "Max et la Grande Illusion" est un roman tout à fait charmant.

A Prague, à la fin de son adolescence, Mosche Goldenhirsch décide de quitter sa vie, son père, son nom et son statut de juif pour devenir le Grand Zabbatini, magicien-illusionniste de Perse qui va rapidement se faire un nom grâce à ses talents de mentaliste. Mais la seconde Guerre Mondiale va rattraper le jeune homme et lui faire vivre la folie du nazisme. Bien des années plus tard, à notre époque, le jeune Max Cohn, un enfant rêveur se sentant responsable de la séparation de ses parents, recherche activement le magicien à travers Los Angeles. Seul l'inventeur du "Sortilège de l'amour éternel" peut aider le garçon à réunir ses parents. Mais lorsqu'il le rencontre enfin, le Grand Zabbatini n'est pas du tout l'homme fantastique que Max imaginait: amer et aux pensées dépravées, il le sauve même d'une tentative de suicide.

Ce roman sympathique nous fait découvrir l'existence très différente de deux héros singulièrement attachants. D'un côté, Mosche, jeune homme en quête de liberté dans une Europe antisémite, que l'on connaîtra ensuite âgé, aigri et égoïste. De l'autre, Max, petit garçon qui ne semble pas prêt à quitter le cocon de son enfance. Ce sont deux héros que l'on est curieux de connaître. Max incarne avec perfection la naïveté infantile et l'égoïsme involontaire des plus jeunes, qui le rendent vrai et sincère. Même si je ne suis pas certaine que ses pensées parfois discriminatoires servent l'histoire, ce petit garçon reste attendrissant. Mosche est un homme qui a du vécu et cela se ressent; la construction du récit, alternant l'existence présente et la vie passée du magicien, nous permet de mieux le comprendre (même si l'origine de son obsession pour la volupté féminine reste assez mystérieuse...).

La partie historique du récit m'a vraiment charmée, et émue surtout. C'est ce que j'ai préféré dans ce roman. La narration douce de l'auteur est parfois bousculée par les faits durs qui sont contés, Emanuel Bergmann laisse parler l'instinct de ses personnages qui réagissent donc avec franchise.
Le côté moderne apporte son lot d'humour, qui vient alléger l'histoire, et un esprit assez rocambolesque - je dirais même presque caricatural -, notamment avec la présence des parents de Max qui adoptent souvent un comportement puéril.

Le rendu est un savant mélange entre originalité et gravité, qui nous donne un roman, somme toute, agréable à parcourir.
 
* Parlons Couverture *

Voilà une couverture qui attire l'oeil et intrigue ! L'univers du cirque, qui va forger Mosche, le héros principal, est fidèlement retransmis grâce à cette vieille photographie colorisée, ces étoiles et le rouge omniprésent. Très jolie !



Citations:

* Après des années d'apprentissage et d'enseignement, il avait une vague idée de la manière dont fonctionnait le monde; ou plutôt de la manière dont il aurait dû fonctionner. Car il semblait y avoir quelques discordances entre la splendeur lumineuse de la Création et le quotidien fâcheux et pluvieux qui est notre lot, à nous les hommes.

* Peu importait les épreuves de la vie, derrière le léger voile de la banalité existait une splendeur qui ne cessait de l'émerveiller.

* Une des dures leçons de la vie était que tout changeait. Spider-Man comme Batman avaient perdu des personnes qu'ils aimaient, et maintenant ils n'arrêtaient pas de sauter dans tout les sens dans leurs costumes en élasthanne et passaient leurs nuits à lutter contre le crime au lieu de regarder la télé comme les personnes normales.

* Le monde autour de lui était gris et monotone, son monde intérieur était splendide.

* Il avait toujours cru qu'avant sa naissance, dans la nuit des temps, le monde n'avait existé qu'en noir et blanc. Un vieux film qu'il avait vu à la télé lui avait donné cette idée. Jusqu'à ses six ans, il avait été persuadé que c'était sa naissance qui avait amené la couleur dans le monde. Avec la couleur, tout était tout de suite bien plus gai.



Suzy B.

  

vendredi 1 septembre 2017

Bilan Lecture Août 2017


Bilan du mois d'Août 2017



Youhouuu !

Le bilan promet de jolies choses ce mois-ci ! J'ai lu, j'ai lu, j'ai luuuu...
La raison ? Je devais partir en vacances, j'avais vraiment ENVIE de partir - peut-être même besoin -, et je n'ai pas pu le faire, du coup je me suis vengée sur les livres, me suis plongée dans un tas d'aventures littéraires et ai passé d'excellents moments: je suis allée de jolies découverte en jolies découvertes. Et, et, et... j'ai de nouveau eu un Coup de Coeur !!!

 

* Mes Lectures *

Ce mois-ci, je m'étais faite une petite PAL du mois avec 15 titres. Je n'ai pas lu la totalité de ces romans, mais j'ai tout de même lu 16 livres ! Je m'étonne moi-même.


Cet ouvrage fut le dernier tirage de ma Book Jar, 1ère année. Je l'ai trouvé très intéressant, je ne connaissais pas l'histoire de cette femme qui a une importance historique et dont on ne parle malheureusement pas.

* L'Etoile de Mona, de Sabine Ricote.
Joli conte pour jeunes enfants, dommage qu'il soit si court !

J'ai bien aimé ce premier roman de l'auteure. Bien que je n'ai pas apprécié l'héroïne principale, les autres héros m'ont plu, l'histoire est intrigante et les paysages plus vrais que nature.

* Orange, volume 1, d'Ichigo Takano.
Séduite par ce premier volume qui annonce une histoire captivante et émouvante.

* Orange, volume 2, d'Ichigo Takano.
Enorme Coup de Coeur pour ce roman qui m'a fait autant rire que pleurer ! C'est bien pensé, fascinant et bouleversant !

* Confidences d'une Fleur Bleue, de Sabine Ricote.
J'ai été totalement charmée par ce roman drôle et sincère aussi bien que rythmé !

* L'Eté du Cyclone, de Beatriz Williams.
Excellent roman, j'ai adoré cette histoire d'amour compliquée entre deux personnages qui se cherchent depuis des années.

* Orange, volume 3, d'Ichigo Takano.
Petit tome de transition qui reste tout aussi intéressant que les autres et met un peu plus en avant le thème du suicide.

* Orange, volume 4, d'Ichigo Takano.
La tournure amicale que prend l'intrigue m'a énormément plu ! Les enjeux sont plus immédiats, ce qui rythme l'histoire. Encore un joli volume.

* Orange, volume 5, d'Ichigo Takano.
Fin parfaite pour cette franchise qui m'aura fait connaître de très jolies émotions ! Je referme ces pages le coeur gonflé.

* A l'Ombre d'une Lady, de Julie Klassen.
C'est sans doute la seule toute petite déception du mois. J'attendais beaucoup de ce roman et m'étais faite une idée trop précise de ce que j'y retrouverai, au final ce n'était pas ce que j'espérais mais l'histoire reste intéressante, c'est réussi.

* Carrie, de Stephen King.
Merci à David, du blog Music is so Nice, pour cette lecture ! J'ai été séduite par le premier roman de l'auteur et me suis vite attachée à Carrie.

* Coup de Foudre à Austenland, de Shannon Hale.
Merci à Samia cette fois, de Ma Parenthèse Enchantée, de m'avoir prêtée cette lecture que je devais lire depuis des années ! J'ai bien aimé l'aventure, dont j'avais déjà vu l'adaptation.

* Coriolan, de William Shakespeare.
Excellente pièce du dramaturge dont la plume m'avait manquée, j'ai adoré suivre cet anti-héros qu'est Coriolan !

* La Mémoire des Embruns, de Karen Viggers.
Magnifique voyage qui nous fait connaître la fin de vie d'une vieille dame et l'existence amoureuse de son fils. Par très originale, comme histoire, mais superbement décrite.

* Peter Pan, de James Matthew Barrie.
Je termine ce mois d'août avec une histoire qui m'a toujours fait battre le coeur et je suis ravie d'avoir enfin lu ce conte destiné aussi bien aux enfants qu'aux adultes !
 
 
* Evolution de la PAL *

Achat: La Fille du Train.
Services-Presses: L'Etoile de Mona et Confidences d'une Fleur Bleue, lus dans le mois; Protection Très Rapprochée.
Prêts: Carrie et Coup de Foudre à Austenland, lus dans le mois; Salem.
Cadeau: Dix Petits Nègres
Masse Critique Babelio: Max et la Grande Illusion.

Ce mois-ci j'ai reçu 9 livres (comme le mois dernier).
Attention, attention... Ayant lu 16 ouvrages, cela signifie que ma Pile A Lire a diminué de... 7 livres ! On est passé sous la barre des 90 !!!

La PAL comptabilise donc à ce jour 87 titres, je suis sur la bonne voie !




(l'image du mois: Jeremy Sumpter en Peter Pan)



Suzy B.