dimanche 28 octobre 2018

Chut: Dans les Silences de l'Inceste


Chut
Dans les Silences de l'Inceste
Auteure: Myriam Périne
Edition: France Loisirs
Nombre de Pages: 233

* Quatrième de Couverture *

La vie de Myriam Périne bascule à l'âge de huit ans, au divorce de ses parents. G., le nouveau compagnon de sa mère, s'avère être un pervers, maître dans l'art de la manipulation. Myriam tombe très vite sous sa coupe. Toujours là pour la réconforter dans ses tourments, il la coupe peu à peu de ses proches.
Fascinée, à l'adolescence, elle accepte tout, même l'inacceptable. Au vu et au su de sa propre mère: G. l'a convaincue que cela faisait partie de la "thérapie" dont sa fille avait besoin.
Ce témoignage saisissant est l'aboutissement de quinze années de souffrance. La douleur de l'auteur imprègne chaque page, les mots sonnent juste et révèlent l'ambiguïté d'une situation insupportable. En brisant le mur du silence, Myriam Périne veut donner aux victimes le courage de suivre son exemple.
Parler, pour enfin se libérer.
 
* Mon Avis *

Voici un témoignage poignant, celui de Myriam Périne, qui vécut sous la coupe d'un beau-père manipulateur pendant des années.

A la suite de son divorce, la mère de Myriam retrouve un compagnon qui semble idéal: jovial, il s'attire la sympathie immédiate de la majorité des gens qu'il croise. Il va profiter de la faiblesse de la jeune Myriam, chamboulée après la rupture de ses parents, pour l'isoler, lui faire un lavage de cerveau sous forme de thérapie et tout se permettre avec elle, allant jusqu'aux attouchements... et aux viols répétés.

Dans ce livre, c'est une femme en colère qui s'exprime, et on le ressent dès les premiers mots; une femme en colère contre elle-même d'abord, pour ne pas s'être rendu compte de ce qui lui arrivait, pour avoir accepté stoïquement ce qu'un homme qui l'a fascinait lui faisait subir, pour avoir été une enfant qui ne comprenait pas; une femme en colère ensuite contre son entourage, qui n'a jamais réagi à ses appels de détresse sous forme de maladies, dont l'anorexie; contre sa mère, qui a surpris ce qui se passait et n'a rien fait d'autre que de considérer sa fille comme une rivale.
C'est un témoignage dur, un tel sujet n'aurait pu être traité différemment. Il expose donc le sujet de la manipulation psychologique, capacité dont sont capables des personnes aussi intelligentes que dangereuses qui parviennent à vous faire croire que le problème vient de vous; l'auteure nous y détaille chaque processus avec minutie et ne se cache pas lorsqu'il s'agit de se confier sur les sévices qu'elle a dû endurer. Myriam Périne se livre totalement et l'on est atterré, gêné, horrifié... Je suis révoltée rien qu'en écrivant cet avis et en me souvenant de ce qu'elle a dû subir.

Il faut saluer le courage qu'elle a eu d'écrire cet ouvrage et de se confier dans une émission de télévision, tout comme l'on doit espérer que ce partage, cet appel que lance Myriam Périne saura aider et/ou faire réagir de semblables victimes et leurs proches.

En attendant, on ne peut que souhaiter que l'auteure a enfin trouvé la paix qu'elle recherchait.
 
* Parlons Couverture *

Cette couverture interpelle ! Le bandeau rouge semble interdire deux fois à la victime de s'exprimer: par le mot qui sert de titre, d'abord, et par son emplacement, ensuite. Une représentation toute trouvée pour un témoignage qui dit tout !



Citations:

* L'homme a, par nature, peur de l'inconnu mais, s'il ne se jette jamais à l'eau, il n'avance pas.

* La manipulation mentale a ceci de pervers qu'elle vous donne l'illusion d'être libre de vos choix.



Suzy Bess.

    

PAL +1


Pile A Lire +1



Bonjour les Nomades !

Alors, ce changement d'heure ? Moi je suis bien contente d'être passée à l'heure d'hiver, je retrouve mes repères !

Cette semaine, outre une Wootbox Harry Potter (dont vous pouvez retrouver l'unboxing: ici), j'ai reçu un SP.

* Fandom, de Anna Day.
Résumé: Aucune histoire ne mérite qu'on meure pour elle... Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée... Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l'arc ou de grimper aux arbres, et que vous n'avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n'est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori...

Babelio m'a proposé ce livre en Masse Critique Privilégiée. J'ai tout de suite accepté, le résumé est vraiment intrigant, j'ai hâte de lire ça !


Et vous, du nouveau ?


Suzy Bess.

  

samedi 27 octobre 2018

Un Merci de Trop


Un Merci de Trop
Auteure: Carène Ponte
Edition: Michel Lafon
Nombre de pages: 284

* Quatrième de Couverture *

Parfois, le bonheur est à portée de main

S'il fallait décrire Juliette en un mot, "transparente" serait sans doute le bon. Depuis toujours, elle a fait ce que l'on attendait d'elle, mettant de côté ses rêves et celle qu'elle est vraiment. Résultat, à trente ans, elle mène une vie où choisir entre lasagnes et sushis est un évènement. Pourtant, au fond d'elle-même, elle sait qu'elle n'est pas cette fille sans personnalité.

Heureusement, il n'est jamais trop tard pour devenir soi. C'est ce que va découvrir Juliette au détour d'un merci, un merci de trop. Et elle est loin d'imaginer où cela va la mener.
  
* Mon Avis *

S'il m'a manqué un petit quelque chose pour adorer cette histoire, elle m'a tout de même fait passer un bon moment.

Le jour où Juliette se fait insulter par sa supérieure qu'elle a elle-même formée, et qu'elle ne trouve rien d'autre à lui dire en retour que "merci", elle comprend que l'existence qu'elle a menée jusqu'à présent ne lui convient plus. Elle décide alors de démissionner afin de réaliser son rêve: écrire un livre. Mais, on le sait, la vie est rarement aussi simple... Juliette doute sans cesse d'elle-même malgré le soutien de sa meilleure amie Nina, l'inspiration n'est pas vraiment au rendez-vous et ce qui l'est, en revanche, c'est un invité surprise. S'empêtrant dans des mensonges auprès de ses parents qui l'idéalisent, Juliette va tenter de gérer les évènements qui lui tombent dessus et peut-être aussi de se familiariser avec ce voisin si charmant sur qui elle fantasme depuis trop longtemps.

Avec beaucoup d'humour, l'auteure met en scène une héroïne qui se découvre enfin et parle sans langue de bois de sujets variés comme le rabaissement psychologique, la peur de l'inconnu, la maternité et les détails la concernant trop souvent passés sous silence...
Le roman est court et se lit rapidement; malheureusement, ce contexte même m'a donné l'impression que cela passait trop vite - en certains cas ce pourrait être un compliment, mais ici j'ai surtout ressenti une impression de manque, le sentiment que les personnages manquaient un peu de profondeur à mon goût quand j'estimais qu'il y avait matière à creuser leur psychologie, à aller dans les détails. En fait, j'ai la sensation d'avoir survolé une histoire qui aurait pu être plus dense.
Malgré tout, le récit est intéressant et l'on se retrouve vite captivé par le sort de Juliette; il est agréable de voir cette jeune femme, à qui il est aisé de s'identifier - elle ressemble à beaucoup d'autres personnes qui n'osent jamais -, et dont le second nom aurait pu être "complaisance", se rebeller enfin.
Le comique de certains instants fait sourire et apporte même de jolis fous rires - les idées de l'auteure sont parfois bien originales, mes lèvres s'étirent rien qu'à y repenser !

Malgré une lecture, donc, un peu en demi-teinte pour moi, cette histoire reste agréable: les codes de la romance sont là et les amatrices et amateurs du genre se régaleront.
 
* Parlons Couverture *

Elle est sympathique cette composition ! Celle que l'on devine être Juliette se cache (se protège ?)... d'elle-même ? De ce que l'on pourrait penser d'elle ? Les tons en font une couverture fraîche qui donne envie de l'avoir entre les mains, j'aime bien !



Citation:

* J'ai créé un tableau Excel avec le nombre de pages à écrire par jour et le temps à y consacrer quotidiennement afin d'y parvenir. J'y ai intégré différentes variables, telles que "temps passé à chercher le bon mot", "temps passé à manger du chocolat", "temps passé à faire la sieste", "temps passé à me lamenter auprès de Nina que je n'y arriverai jamais"... Il faut tout de même rester réaliste.



Suzy Bess.

  

Wootbox Harry Potter


Wootbox Harry Potter
Hors abonnement, Octobre 2018


Bonjour les Nomades !

Vous savez que j'apprécie beaucoup la Wootbox, ça commence à faire un moment maintenant que j'y suis abonnée. Récemment a été proposée une box Harry Potter, hors abonnement, à 39€99 (il en reste d'ailleurs en stock, si vous avez envie de vous faire plaisir c'est: ici - et si c'est le cas, ne regardez pas le reste de cet article pour éviter tout spoil).

* Le contenu *

La boîte est différente de celles qu'on a d'habitude et qui sont réversibles, ici c'est un coffre qui sert de box et il est magnifique autant que solide: il me resservira ! Vous pouvez voir son aspect général en tête de l'article, voici une vision du côté:


Le pin's habituel de la Wootbox s'est paré aux couleurs du Choipeaux Magique, j'adore !


Une Funko Pop! de Tom Marvolo Riddle (Tom Elvis Jedusor, alias Lord Voldemort quand il était jeune) dans une version sépia que je trouve sublime:

Sorti de sa petite boîte, on distingue un peu mieux sa couleur (en réalité il a un aspect souvenir du passé que la photo retransmet plutôt mal):


Un mug Polynectar !


Une petite écharpe Gryffondor arborant le blason de Poudlard:


Un tee-shirt Serpentard ! Je suis très contente car c'est le premier tee-shirt aux couleurs de la saga que je possède:


Et, petite surprise, ce flyer qui semble nous teaser un peu... Wootbox prévoirait donc de vendre sous abonnement des box HP tous les deux mois ? Et un code promotionnel avec ça, c'est chouette !


*****

Je suis satisfaite de cette box, même si je la trouve un peu cher. Je suis assez dubitative, en fait, sur le fait qu'il y ait 80€ de produits... Et le mug ne passe ni au micro-onde, ni au lave-vaisselle, on est donc condamné à le contempler; ce n'est pas très grave car il est beau et a déjà trouvé une place dans ma bibliothèque à côté des livres, mais j'aurais adoré pouvoir boire des boissons dedans !

Reste que je retenterai l'expérience avec plaisir quand j'aurai fait des économies. :)



Suzy Bess.

  

vendredi 26 octobre 2018

Skeleton Creek, livre 1: Psychose


Skeleton Creek,
livre 1: Psychose
Titre original: "Skeleton Creek - Ryan's Journal"
Auteur: Patrick Carman
Edition: Bayard
Traduit de l'anglais (US) par: Marie-Hélène Delval
Nombre de pages: 192

* Quatrième de Couverture *

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek.
Des choses terrifiantes.

Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. A présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu.

Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette.

Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.

Mais, nous le savons, rien n'est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.

Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête.

 
* Mon Avis *

Skeleton Creek n'est pas qu'une histoire qui donne des frissons, c'est aussi une saga proposant une expérience interactive vraiment sympathique !

Ryan est un adolescent vivant, avec sa famille, dans une ville où rien ne se passe jamais vraiment et où chaque habitant semble être d'accord pour ne jamais trop parler... il n'est alors pas étrange qu'il cherche, avec sa meilleure amie Sarah, des occupations dignes de ce nom. Passionné d'écriture, il invente régulièrement de macabres histoires quand la jeune fille, elle, filme tout ce qui bouge. Les deux amis s'étaient mis à enquêter sur la drague située au coeur des bois - un sombre bâtiment délabré autrefois chargé de creuser la terre pour trouver de l'or - lorsque des obstacles ont curieusement commencé à se présenter sur leur chemin: le mutisme de la population, déjà, qui refuse d'évoquer le sujet; ou encore la chute qui a failli coûter la vie de Ryan, lui a valu une jambe plâtrée et un confinement dans sa chambre avec l'interdiction formelle de garder le contact avec Sarah... Mais pire encore est la chose que semble renfermer la drague, un esprit ou un fantôme qui semble attendre ou protéger quelque chose... Tandis que Ryan épluche tous les articles et informations qu'il peut récolter, Sarah continue ses excursions, filme ses aventures et les envoie secrètement à Ryan. Ce qu'ils vont découvrir fait froid dans le dos...

Le principe de ce livre est génial et sa construction particulièrement captivante ! Ecrit sous forme de journal/carnet de bord tout à fait réaliste (les pages sont lignées, la police d'écriture bien choisie), à plusieurs minutes ou heures d'intervalles, le premier tome de cette série nous fait immédiatement entrer dans le vif du sujet: Ryan se confie et l'on ressent immédiatement l'impression d'urgence, l'inquiétude et le danger qui se dégagent des mots. Quand arrive le premier mot de passe envoyé par Sarah menant à une vidéo sur Internet, on a juste envie de se ruer pour la voir... et on le fait ! Car la force de cette saga est qu'elle relie le lecteur/la lectrice a un semblant de réalité, les sites internet www.sarahfincher.fr et www.enqueteaskeletoncreek.fr existant réellement, tout comme les vidéos de Sarah, qu'on ne peut évidemment visionner qu'en entrant les mots de passe révélés dans le livre ! Petit plus: les vidéos sont doublées en français. Le journal de Ryan et les vidéos se complètent donc parfaitement, et je déconseille aux lecteurs/lectrices de s'arrêter seulement à la lecture; cette expérience se doit d'être immersive, alors suivez les instructions !
Le premier film nous met dans le bain, il m'a joliment fait sursauter, si bien que je me suis méfiée ensuite à chaque vidéo ! Si l'on a la possibilité d'avoir facilement accès à Internet, la lecture de ce livre peut être terminée en très peu de temps, même pas une demi-journée.
J'ai pris un grand plaisir à mener l'enquête, même si mes notes ne m'ont mené nulle part - et j'en ai pris en quantité (moi qui voulais me reconvertir dans le métier de détective, je vais revoir mes ambitions à la baisse) !

J'aimerais découvrir plus de lectures interactives comme celle-ci, l'idée est originale et permet d'éveiller un plus grand intérêt. Je découvrirai la suite avec entrain et curiosité.
 
* Parlons Couverture *

Toujours dans l'optique de publier quelque chose qui semble réel, l'on ne voit ni auteur, ni éditeur sur cette couverture (on les retrouve sur la tranche), seulement le titre. Et j'adore ! Ce carnet semble bien appartenir à un adolescent fasciné par le macabre - ces innombrables crânes - et qui n'est pas toujours soucieux de propreté - à en voir ces tâches jaunies. Le souci des détails me plaît, tout comme le bandeau, que j'ai décidé de vous montrer sur la photo.



Suzy Bess.

 

dimanche 21 octobre 2018

PAL +2


Pile A Lire +2



Cette semaine, deux nouveautés intègrent la pal:

Achat

* Grace and Fury, tome 1, de Tracy Banghart.
Résumé: Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s'il la choisit. Sa soeur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l'aider à séduire le prince. Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa soeur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu'elle n'a pas commis. Aucune n'est prête à accepter ce destin qu'on leur impose. Pour survivre, les deux soeurs vont devoir s'adapter. Pour se retrouver, elles prendront tous les risques. La révolte ne fait que commencer...

J'ai reçu ce livre dans la box Mille et Un Livres; je n'avais encore jamais entendu parler de ce livre et son résumé attise ma curiosité, j'ai donc hâte de le lire !
 
SP

* Allez Tous Vous Faire Foutre, de Aidan Truhen.
Sortie le: 08 Novembre 2018
Résumé: "Ceci n'est pas un polar pour votre grand-mère, avec des gentils et des méchants. C'est un bouquin pour adulte. Et honnêtement, je dois dire qu'il est moralement répréhensible. Vous allez l'adorer, et à cause de cela, vous allez vous sentir coupable. Mieux vaudra ne pas le laisser traîner: les gens vous regarderont comme si quelque chose ne tournait pas rond chez vous. Le mieux, c'est peut-être de le glisser dans un autre livre, avec des fleurs sur la couverture. Comme ça quand vous rirez personne ne se fera une piètre opinion de votre âme. Jack Price est à la cocaïne ce qu'Über est au transport. C'est un criminel en col blanc, parfaitement organisé, avec une force de vente décentralisée et un produit de marque. Quand sa voisine du dessous se fait tuer, façon exécution, Jack doit savoir pourquoi. C'est une simple question de business et de sécurité personnelle, mais quelqu'un n'aime pas qu'il la pose. La preuve: les Sept Démons, probablement les sept personnes les pires de la Terre, ont été engagées pour le liquider. Grosse erreur. Enorme erreur. Parce que maintenant Jack n'est plus obligé de se contenir. Il n'a plus aucune raison de faire profil bas, aucune raison d'obéir aux règles. Cette histoire raconte donc ce qui se passe quand un groupe de mercenaires internationaux s'en prend à un type relax et du genre bavard qui est en fait complètement barje. Je suis Aidan Truhen. Merci."

J'ai été sélectionnée à la dernière Masse Critique de Babelio pour recevoir ce livre. Son titre et sa couverture m'ont tout de suite interpellée, il est rare de croiser ce genre de proposition ^^ et le résumé m'a vraiment attirée. L'idée de me balader dans la rue avec ce roman m'a amusée, en vérité ! J'espère retrouver dans le roman l'humour que l'on décèle dans le résumé. Et j'ai mis un post-it (hein David, je n'ai pas oublié), parce que je n'aimerais pas que vous preniez ça pour vous...



Bonne soirée mes Nomades !


Suzy Bess.

  

Box Mille et Un Livres - Octobre 2018


Box Mille et Un Livres
Octobre 2018



Ce mois-ci, ne m'étant pas abonnée à la Wootbox (le thème Fear n'était pas pour moi), j'ai décidé d'en tester une qui me tentait depuis un moment: la box Mille et Un Livres.

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une box littéraire; spécialisée dans le young adult, elle se décline en deux formats:
* la Grand Format, à 23 € sans frais de port.
* la Maxi Format, à 31 € sans frais de port (option que j'ai choisie pour ma découverte).
 Chaque box contient un livre grand format publié dans les 30 jours avant l'envoi de la box, une note explicative et des goodies, les deux formats se différenciant sur ce dernier point puisque la Maxi Format contiendra plus de goodies, certains étant spécialement créés pour la box, et donc exclusifs.

Le thème du mois d'Octobre était "Bienvenue à la Cour", voici son contenu (pour voir les photos en grand, n'hésitez pas à cliquer dessus):

Commençons avec le feuillet explicatif, très joli:

Une vue de l'intérieur:




* Le Livre *
 
Grace and Fury, tome 1, de Tracy Hanghart (je vous en reparlerai plus en détails dans l'article *Pal +...*):


Les Goodies

Deux marque-pages recto-verso; l'un aux couleurs de la box, l'autre à l'effigie de la saga La Sélection, de Kiera Cass. D'un côté, le personnage de Marlee...

... de l'autre, America:
 
 La Bougie Livresque nous présente Carnaval de la Beauté, une bougie référence à la saga des Belles, de Dhonielle Clayton. Jolies senteurs d'orange, cerise et figue:

Un baume à lèvres (parfait pour la saison qui s'installe !) 100% naturel, représentant deux visions de Némésis du livre Diabolic, de S.J. Kincaid. Un côté...

... et l'autre:

Un sticker à l'effigie de Feyre, d'Un Palais d'Epines et de Roses, de Sarah J. Maas, et un joli petit porte-clé livre:



Une illustration du duo Kell et Lila, de la saga Shades of Magic, de Victoria Schwab:

Et une superbe image de Nikolaï Lantsov, la saga Grisha, de la talentueuse Leigh Bardugo:

Une splendide boîte à thé à l'effigie de Guerre et Paix, de Tolstoï. J'en suis fan, elle est magnifique et spécialement dessinée pour la box (malheureusement, je n'ai pas du tout supporté le thé; il était bon mais m'a curieusement donné la nausée):

* Le Bonus *

Les premiers chapitres du livre Le Chant des Voiles, de Tiphs, une jeune auteure française n'ayant pas encore trouvé de maison d'éditions et découverte par l'agence Sélène. On nous invite à la suivre et la soutenir sur les réseaux sociaux si l'on est conquis; j'admire véritablement l'initiative ! L'extrait est accompagné d'un marque-page recto...

... et verso:


* Mon Avis *

C'est une agréable découverte, vraiment, j'aime beaucoup cette box et je vous en reparlerai à l'avenir: je m'y réabonnerai, c'est chose certaine !

Le livret nous dévoile le thème du mois prochain: "Noir Comme la Mort":




Ca vous tente ?


Suzy Bess.

  

samedi 20 octobre 2018

Jane Austen, Un Coeur Rebelle: Biographie


Jane Austen
Un Coeur Rebelle
Biographie
Auteure: Catherine Rihoit
Edition: Editions Ecriture
Nombre de pages: 462

Je remercie Mylène de l'Archipel et la maison d'éditions pour cette lecture !

* Quatrième de Couverture *

Dans le monde anglophone, sa notoriété est aujourd'hui équivalente à celle de Shakespeare. Quantité de livres et d'articles scrutent les moindres détails d'une existence que sa famille considérait pourtant comme dépourvue d'évènements. En romancière, mais au moyen d'une enquête quasi policière, Catherine Rihoit débusque et retisse les moindres détails d'une existence pleine de zones d'ombre.
Dès ses écrits de jeunesse, Jane Austen (1775-1817) prend le contrepied de l'émotion larmoyante où baigne la production de son époque. Elle sera dès lors à l'image de ses héroïnes: indépendante, préférant, aux conventions de la bonne société, les plaisirs individuels; aux élans déraisonnés, les jugements pesés. Une valeur guide toute sa vie, littéraire comme amoureuse: la vérité du coeur. Celle que l'on interdisait aux femmes de son temps. La fausseté était alors, pour une femme, la composante essentielle de la réussite sociale. "Nous n'existons que par le sentiment", écrit-elle dans Persuasion. C'est peut-être là que réside sa réussite: en avance sur son temps, elle coïncide avec les aspirations féminines et actuelles. Rebelle, l'auteur d'Orgueil et Préjugés ? Telle est la question posée dans cette biographie où l'oeuvre et la vie de "Jane A" se répondent sans cesse.
 
* Mon Avis *

Quelques 200 ans après sa mort, Jane Austen n'a jamais été aussi adorée par ses lecteurs et lectrices; sa plume moderne, son style à l'humour acéré, ses personnages vrais et attachants ainsi que le mystère entourant certaines époques de sa vie: tout contribue à nous attirer vers cette romancière aux oeuvres absolument délicieuses.
Au vu des nombreux ouvrages parus sur l'auteure, présentant parfois des spéculations contradictoires, Catherine Rihoit reprend tout de zéro pour mener sa propre enquête, analyser et relater selon son point de vue ce qu'elle découvre, en mettant en scène Jane Austen dans un récit à la troisième personne, livrant par ce fait une biographie pas vraiment inédite, mais très intéressante, agrémentée de 8 pages d'illustrations, portraits et photographies.

De la naissance de Jane à Steventon à ses déménagements indésirés; de son éducation par les livres à ses premiers écrits; des évènements malheureux se produisant autour d'elle à ses relations bien moins lisses que ce que l'on peut croire avec sa famille, ses amis, ses prétendants... c'est la vision même de la vie par Jane Austen que nous propose la biographe. Et plus que l'existence de l'auteure, c'est celle d'une famille avant tout que Catherine Rihoit met en avant (ce n'est pas pour rien qu'elle conclut en mettant l'accent sur Cassandra, la soeur de Jane: toute la symbolique est là), mais aussi celle d'une époque - nous sommes tous fait de ce qui nous entoure. Le point de vue m'a plu, tout comme le fait que la biographe se laisse porter par la passion.

Etrange chose que le pouvoir littéraire: écrire peut apporter l'exaltation, quand lire peut nous faire ressentir des émotions inédites et parfois intenses... Quand Catherine Rihoit relate d'une façon plutôt traditionnelle certains faits, certaines périodes, elle se lance (involontairement, je pense) dans une série de répétitions qui ont alourdi ma lecture - il est rarement agréable de lire trois, quatre fois la même information -, cela étant dû à une construction par thèmes plutôt qu'exactement chronologique. Mais alors que ce classicisme m'a fait ressentir un sentiment de mélancolie intense (pas d'ennui, non, mais une véritable langueur), d'autres passages, d'une écriture ciselée, m'ont tout à fait captivée, autant que l'étude des mots, régulièrement interprétée par la biographe, m'a fascinée.

Comme Jane Austen qui était faite de contradictions, cette biographie m'aura fait connaître des sensations contraires. "Touchant", m'a-t-on confiée; oui, ce récit l'est assurément. Jane Austen, Un Coeur Rebelle apporte peu de nouveauté, mais une vision intéressante de la vie de la romancière anglaise; les fans apprécieront l'effort (c'est du moins mon cas !). Reste que la meilleure façon d'apprendre à connaître l'auteure, c'est encore de lire ses oeuvres; elle s'y est dévoilée de la meilleure des manières.
 
* Parlons Couverture *

Il existe peu de représentations de Jane Austen: une silhouette, un portrait de dos, deux de face dont une esquisse peu gracieuse qui a ensuite été embellie par James Andrews de Maidenhead qui n'avait jamais vue l'auteure (une vision d'artiste qui reste jolie, il n'y a pas de doutes !). Ozias Humphry signe celui-ci en 1788, montrant Jane Austen à treize ans. Le portrait a soulevé de nombreuses interrogations lors de son dévoilement, la National Portrait Gallery notamment ne croyant pas à la concordance de ce portrait (les experts pensent qu'il a été peint au début du XIXe siècle, ce qui ne correspondrait pas au niveau de l'âge). Mais ce Rice Portrait étant un héritage familial (la famille Rice, à qui il appartient, descend de la famille Austen), il y a tout lieu de croire en son authenticité. La question reste en suspens, mais je trouve en tout cas que c'est un excellent choix, cette peinture est ravissante !



Citations:

* [...] je sais que la vraie vie est dans les pages.

* [...] il faut ce qu'il faut quand on veut ce qu'on veut.

* Il n'y a que les livres qui sauvent, moi en tout cas. La vie est froide et bizarre, je n'y comprends rien, mais Jane m'aidera.

* Elle se prétend la femme la plus ignorante du monde, trois ou quatre famille dans un village de campagne, c'est tout le matériau dont elle dispose, et il lui suffit. On peut faire beaucoup avec rien, voilà ce qu'elle veut dire. J'en ai besoin, le rien est partout.

* Il paraît que les romans sont écrits par et pour des mélancoliques. [...] Le mélancolique vit dans le ressassement d'une perte, laquelle il l'ignore. L'auteur comme le lecteur espère récupérer l'objet mystérieux - ou au moins le nommer. Délivré de cette quête lancinante, il pourrait vivre dans le présent - vivre, tout simplement. S'installer dans la réalité.

* Il faut être un peu fou pour écrire.

* - Toute petite, quand tu faisais semblant de lire...
- D'une certaine façon, je lisais !
- Tu mangeais le livre. Tu l'absorbais, tu croyais que lire c'était cela.
- Bien sûr que c'est cela. Tant de gens glissent sur les pages ! Après ils disent: c'était vraiment bien ! Mais ils sont incapables d'expliquer pourquoi. Ils ont peur d'entrer dedans. Oui, un livre se déguste et se digère. J'avais compris le plus important...

* Les rêves diurnes sont plus riches que ceux de la nuit. Ils ne sont pas seulement éveillés, ils éveillent.

* Attendre beaucoup de l'existence expose à la déception.

* Certains tempéraments, devant la déception, construisent une réalité alternative. Les fous se réfugient dans le délire, les mystiques dans leurs visions, et les artistes inventent des mondes qui rendent compte de leurs souffrances tout en les réparant.

* Toute vie tourne autour d'une scène emblématique.

* - Jardinage et lecture sont les deux pôles d'une bonne vie. Le premier procure la nourriture du corps et le second celle de l'esprit, dans les deux cas il y a de la beauté.

* Ecrire, c'est s'échapper en restant présente, disparaître en pleine vue.

* La révolte, une forme de complaisance. Le vrai monde change sans vous demander votre avis. Il ne devient pas meilleur, il fait semblant.



Suzy Bess.