vendredi 30 novembre 2018

PAL +2


Pile A Lire +2



Bonjour tout le monde !

Petit article *PAL +2* en ce dernier jour du mois de Novembre (qui ne tombe pas un dimanche donc, ça ne m'arrange pas... ^^) pour des raisons techniques ( vous comprendrez mieux dimanche).
Cette semaine, j'ai reçu un très très beau colis de la part de Jiji, des Instants Volés à la Vie: sa vision de la box idéale (nous partageons la même vision) que j'ai gagnée grâce à un concours fêtant les 4 ans de son blog ! Merci Djihane !


Je vous montre ça rapidement et vous parlerai en détails des livres en fin d'article. :)

Deux livres:

 Un joli carnet, des stickers et de magnifiques crayons de bois:

Une guirlande lumineuse (je suis fan), une crème pour les mains et une bougie aux senteurs de fleurs tropicales:

Deux extraits de livres ("Les Délices d'Eve", d'Emilie Collins, dédicacé par l'auteure et "Une journée Exceptionnelle", de Kaira Rouda):

Une très jolie carte et pleins de marque-pages !


Revenons maintenant sur les livres:

* L'Eté de mes 13 Défis, de Morgan Matson.
Résumé: Sloane est l'amie idéale, celle qui a sorti Emily de sa coquille et a rendu sa vie vraiment intéressante. Mais juste avant ce qui devait être le meilleur été de leur vie, Sloane disparaît. Tout ce qu'elle laisse derrière elle est une to-do list. Sur cette liste, treize tâches imaginées par Sloane. Des choses qu'Emily ne ferait jamais en temps normal. Mais elle est prête à tout, si cela lui permet de retrouver sa meilleure amie. Cueillir des pommes la nuit ? Ok, assez facile. Danser jusqu'à l'aube ? Bien sûr. Pourquoi pas ? Embrasser un étranger ? Euh... Se baigner nue ? Attendez... quoi ?

Ca m'a l'air sympa, je vais me le garder pour cet été !

* Ropero, de Cathy Berna.
Résumé: Elle, c'est Léonie, seize ans. La musique, c'est tout ce qu'elle a. Ca et la maladie. Sa vue baisse inexorablement. Bientôt, elle ne verra que du noir. Lui, c'est Ezra. Il trace la route dans son camion, accompagné de son chien et d'une tortue. Solitaire et instable, il cherche à fuir sa propre histoire. Eux, c'est une rencontre. Une nuit d'été inédite lors d'un festival d'électro. Un moment suspendu, avant qu'une tempête puis le chaos de leurs vies ne les rattrape...

Je suis curieuse de voir ce que donne ce roman.


Voilà pour cette très belle réception, j'ai été gâtée !



Suzy B.

 
 

L'Immeuble d'en Face, volume 2


L'Immeuble d'en Face,
volume 2
Auteure/illustratrice: Vanyda
Editeur: La Boîte à Bulles
Nombre de pages: 160

* Résumé *

Au 1er étage de L'Immeuble d'en face réside une mère célibataire. Au second, un couple entre deux âges. Et au troisième, deux jeunes amoureux, Claire et Louis. Un immeuble comme tant d'autres avec ses croisement dans l'escalier, sa solidarité et ses petites histoires, amoureuses ou douloureuses.

Après un premier volume acclamé par la presse et remarqué par le jury d'Angoulême 2004 (nomme pour le pris du Meilleur Premier Album), Vanyda nous offre un second volet de la vie de ces personnages qu'on retrouve avec plaisir et tendresse comme s'ils faisaient un peu partie de notre entourage...
 
* Mon Avis *

Je suis toujours aussi enchantée par les histoires sincères que nous conte Vanyda.

Alors que Béatrice a donné vie à une petite Charline, son fils Rémi s'adapte à sa nouvelle vie de grand frère. Fabienne et Jacky vont, eux, rencontrer des problèmes avec leur chien Gipsy. Du côté de Claire et Louis, il semblerait que leur relation commence à battre de l'aile...

Ce second tome est porteur de tensions, et bien qu'il y ait toujours de cet humour agréable que j'avais découvert dans le premier volume, l'ambiance est ici globalement plus sombre que précédemment. Vanyda explore la mélancolie de ses personnages, la tristesse, l'égarement, en les mettant face à des situations toujours vraisemblables; chacun réagit à sa façon et cela nous captive puisque l'on apprend un peu plus à les connaître, même si l'on avait l'impression que c'était déjà le cas.

Plus en profondeur, donc, ce tome réussi m'a émue. Encore une fois c'est authentique, vrai, j'adore !
 
* Parlons Couverture *

Ce deuxième tome nous présente en couverture Béatrice, la jeune et jolie maman de Rémi et Charline; le tout dans des tons violets: j'aime beaucoup le rendu.


Mon avis sur le volume 1
Mon avis sur le volume 3 



Suzy Bess.
     

80 Mots de l'Inde


80 Mots de l'Inde
Auteure: Mira Kamdar
Editeur: L'Asiathèque
Préface de: Ingrid Therwath
Nombre de pages: 192

Je remercie l'Asiathèque pour cette lecture !

* Quatrième de Couverture *

Raconter l'Inde par les mots, dire leur histoire, leurs connotations, leur usage dans le quotidien et leur importance au regard des enjeux qu'affronte la société indienne contemporaine, mais aussi dire comment ces mots ont marqué l'auteur a différents moments de sa vie, voici ce qu'a fait Mira Kamdar dans la chronique "Le Mot de l'Inde", publiée dans la revue Courrier international entre 2008 et 2014.
Le livre 80 Mots de l'Inde présente une sélection de ces mots, et en ajoute d'autres pour donner à lire en douceur et de façon significative la culture, la société, la spiritualité, la politique et le fabuleux monde naturel de l'Inde. Chaque mot donne lieu à une réflexion qui jette un trait de lumière sur une civilisation vieille de plusieurs millénaires et sur une république qui, tant bien que mal, fraye son chemin de pays émergent dans ce XXIe siècle si compliqué.
 
* Mon Avis *

Ce recueil de mots est extrêmement intéressant !

Américaine de naissance, Mira Kamdar puise dans ses origines indiennes profondément ancrées pour raconter l'Histoire de cet immense pays aux nombreuses traditions qu'est l'Inde. A travers 80 mots, elle raconte non seulement l'évolution de toute une nation, mais revient aussi sur l'étymologie de chaque terme et partage aussi ses souvenirs avec nous, ajoutant par là de l'émotion à cet ouvrage - un passage sur la mémoire m'a, par exemple, profondément touchée.
Séparés en cinq grands thèmes - la culture, la société, la spiritualité, la politique et la nature -, ces mots-symboles sont aussi importants pour dévoiler la beauté de l'Inde que pour alerter sur les conditions de vie de ses habitants; l'auteure écrit avec sincérité et une clairvoyance admirables !

"80 Mots de l'Inde" est un petit livre passionnant qui nous aide à mieux comprendre un pays qui n'est pas toujours accessible, on en apprend beaucoup.
 
* Parlons Couverture *

Ce côté épuré est agréable, d'autant plus avec l'extrait du mot Jan, la vie. Simple et joli !



Suzy Bess.

  

jeudi 29 novembre 2018

Everything, Everything


Everything, Everything
Titre original: "Everything, Everything"
Auteure: Nicola Yoon
Editeur: Bayard
Illustrations de: David Yoon
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par: Eric Chevreau
Nombre de pages: 363 + 8 pages photos

* Quatrième de Couverture *

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.
 
* Mon Avis *

Nicola Yoon nous livre un roman young adult émouvant !

Du plus loin qu'elle se souvienne, Madeline, atteinte de DICS (Déficit Immunitaire Combiné Sévère), a toujours vécu chez elle sans jamais pouvoir en sortir ou rencontrer des gens autres que sa mère médecin, que son infirmière Carla ou que son professeur d'architecture. A dix-huit ans, la jeune fille a continuellement vécu sa situation avec une calme résignation et compréhension, mais l'arrivée d'une nouvelle famille dans son voisinage direct va tout bouleverser: Olly, le fils des nouveaux voisins, va lui faire ressentir des sensations jusque là inconnues pour elle. Les deux jeunes gens vont rapidement se mettre en contact et plus leur relation va s'épanouir, plus Madeline va se rendre compte qu'elle ne veut plus de son existence cloîtrée et aseptisée qui l'empêche de ressentir la vraie vie; elle va alors comprendre qu'elle est prête à tout pour s'en libérer et faire ses propres expériences, quitte à risquer sa vie.

Bien pensé, ce récit d'apprentissage est tout à fait touchant. Les personnages ont un vécu peu commun qui nous captive et c'est grâce au contraste entre Madeline et Olly que cette histoire d'amour, autant filiale que passionnelle, est fascinante. En observant l'évolution de la relation entre les deux héros, j'ai eu l'impression d'observer une feuille blanche à côté de laquelle était posée une bouteille d'encre noire vacillante: une fois que l'encre tombe enfin, la feuille est éclaboussée dans un mouvement irrémédiable; j'ai vraiment aimé la manière dont est raconté cet effet boule de neige dans l'esprit de Madeline: lorsqu'une pensée s'est installée en elle, impossible de l'oublier ou de faire comme si elle n'avait jamais existé, ses sentiments sont compréhensibles.
Et puis, un rebondissement vient tout bousculer et l'idée de base n'est plus totalement exploitée; bien que ce retournement de situation aboutisse à un sujet aussi intéressant et superbement traité, j'aurai sans doute préféré que l'auteure aille au bout des choses, quitte à avoir une fin tout à fait différente.
Les illustrations du mari de l'auteure s'associent parfaitement au récit, on croirait qu'elles sont de la main même de l'héroïne ! Le tout est intégré dans une construction de petits chapitres - parfois de quelques lignes seulement - qui facilitent une lecture rapide; et puis, la plume de Nicola Yoon est si accessible et l'histoire prenante qu'on n'a tout simplement pas envie de lâcher ce livre avant de l'avoir terminé.
A noter que cette édition présente, en fin d'ouvrage, plusieurs photographies issues du film adapté au cinéma par Stella Meghie.
 
* Parlons Couverture *

L'édition que je possède représente tout simplement l'affiche de l'adaptation cinéma de ce roman (que je n'ai pas vue). La position des personnages me plaît bien. Mais je préfère tout de même la couverture originale:




Citations:

* Le Dictionnaire de Madeline
Promesse: n.f. Sens 1: Mensonge auquel on tient.

* Un univers qui naît en un clin d'oeil peut disparaître en un clin d'oeil.



Suzy Bess.

  

mercredi 28 novembre 2018

L'Immeuble d'en Face, volume 1


L'Immeuble d'en Face,
volume 1
 Auteure/illustratrice: Vanyda
Editeur: La Boîte à Bulles
Préface de: Frédéric Boilet
Nombre de pages: 168

* Quatrième de Couverture *

Au 1er étage de L'Immeuble d'en face réside une mère célibataire et enceinte. Au second, un couple entre deux âges. Et au troisième deux jeunes amoureux, Claire et Louis. Un immeuble comme tant d'autres avec ses croisements dans l'escalier, sa solidarité et ses petites histoires, amoureuses ou douloureuses.
 
* Mon Avis *

Jolie surprise que cet ouvrage, j'ai beaucoup aimé !

Dans l'immeuble que l'on découvre vivent Béatrice, une jeune femme enceinte, et son petit garçon, Rémi; au dessus de leur appartement sont logés Fabienne, Jacky et leur chien Gipsy, un dogue allemand impressionnant mais affectueux; puis au dernier étage évoluent Claire et Louis, un couple de jeunes amoureux qui reçoivent régulièrement leurs amis. Nous suivons chacun de ces personnages au quotidien dans leurs appartements, mais aussi dans la cage d'escalier de leur immeuble et aux alentours de ce dernier.

Voilà le thème très simple de cet ouvrage entre bande-dessinée, roman graphique et manga; et c'est cette simplicité qui en fait un délice de lecture. "L'Immeuble d'en Face" nous présente des tranches de vie d'un groupe de personnages auxquels on s'attache très rapidement, et cela pour la bonne raison qu'ils débordent d'authenticité. On aura beau dire, mais rien n'est plus difficile que de relater l'ordinaire, la routine avec adresse, et Vanyda maîtrise le sujet avec talent ! Son trait est expressif et l'artiste s'essaie parfois à différentes mises en page au cours de l'ouvrage qui laissent un rendu aussi surprenant qu'agréable.
L'humour de nombreuses scènes m'a fait sourire, et la tension, l'amour et l'entraide sont racontés avec une intimité et un naturel qui m'ont émue.

Une très bonne lecture, en somme !
 
* Parlons Couverture *

"L'Immeuble d'en Face" est une histoire s'étalant sur trois tomes; le principe est donc d'offrir à chaque groupe de personnages sa couverture, et elles sont jolies. Sur celle de ce premier volume, nous découvrons donc les amoureux du dernier étage, Claire et Louis, sur fond de couleurs chaudes. Le style est assez scolaire dans le fait qu'il me rappelle ces bandes-dessinées que je lisais au collège, c'est donc porteur de nostalgie pour moi. J'aime beaucoup !

Mon avis sur le volume 2
Mon avis sur le volume 3



Suzy Bess.

  

mardi 27 novembre 2018

Les Yeux du Dragon


Les Yeux du Dragon
Titre original: "The Eyes of the Dragon"
Auteur: Stephen King
Edition: Pocket
Traduit de l'américain par: Evelyne Châtelin
Nombre de pages: 381

* Quatrième de Couverture *

L'ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain... Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c'est en vue d'accomplir son noir dessein: assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison.
Mais c'est sans compter une antique antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d'un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie.
 
* Mon Avis *

Ouh là là ! Ce roman est passionnant, j'ai adoré cette lecture !

Au royaume de Delain, le roi Roland règne en paix depuis de longues années; seulement, son conseiller, le sombre magicien Flagg, commence à se languir d'un changement d'ambiance, lui qui vit pour propager le mal autour de lui. Des deux fils du roi, l'aîné adoré, Peter, qui doit succéder à Roland sur le trône, paraît bien trop prometteur pour un règne fastueux aux yeux de Flagg; ce dernier décide alors d'empoisonner le roi et de faire incriminer Peter pour ce régicide afin de couronner le cadet manipulable à souhaits, Thomas, à sa place. Ce que le magicien ignore, cependant, c'est que quelqu'un l'a vu empoisonner le roi Roland...

Il était une fois la fille d'un écrivain qui était trop jeune pour lire les oeuvres angoissantes de son père, celui-ci décida donc d'écrire un roman à son intention qui pourrait à la fois la fasciner mais aussi lui apprendre la différence entre le bien et le mal, ainsi que la compassion, l'humilité et la noblesse d'âme.
Rien que l'écriture de ce roman est déjà un conte ! Et c'est sous cette forme que Stephen King narre cette histoire tout en gardant le style qu'on lui connaît bien: le résultat est un délice à lire, même pour des adultes !
Nous sommes immergés dans un univers médiéval où l'on retrouve roi, reine, princes et magicien au coeur d'une intrigue de pouvoir totalement captivante.
Comme habituellement chez l'auteur, les personnages ont une psychologie particulièrement travaillée, et les détails de chaque scène, sans jamais être trop lourds, sont finement étudiés. L'élément qui me fascine régulièrement chez Stephen King est qu'il pense à tout, jusqu'au destin du plus infime de ses personnages secondaires - nous pourrions même dire tertiaires ici -, rien n'est laissé au hasard. Ce fut un plaisir de retrouver un Flagg ressemblant à celui du "Fléau", tout en en étant un peu différent; toujours aussi détestable, j'aime ne pas aimer ce protagoniste !
L'ambiance nous happe dès les premières minutes de lecture, lecture qui m'a pris un peu de temps pour la simple et bonne raison je me plaisais tant dans ce roman que je ne voulais plus le quitter ! L'intrigue est rythmée, mais pas autant que l'on pourrait l'imaginer: c'est un rythme qui se trouve dans les détails et la construction narrative, principalement - l'auteur nous conte tout de même plusieurs années d'emprisonnement d'un détenu qui n'a que pour seules activités de manger, dormir et regarder par une fenêtre, et l'on ne s'ennuie pas un instant !
Le seul regret que je pourrais avoir, finalement, est que l'édition de poche ne présente aucune des illustrations de l'édition originale du roman, alors qu'à la lecture de cette histoire l'on a juste envie d'en voir des représentations; au moins, cela me donnera l'occasion d'acheter une version illustrée !

Ce roman figure d'ores-et-déjà parmi mes préférés de l'auteur; son côté fantasy et son univers médiéval m'ont absolument séduite !
 
* Parlons Couverture *

Cette composition ne me fait pas rêver mais elle réunit le principal: le dragon du titre - même si ce roman aurait tout aussi bien pu se nommer autrement - et deux couleurs associées au sombre magicien Flagg.




Suzy Bess.

   

dimanche 25 novembre 2018

PAL +8


Pile A Lire +8



Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous montrer ce que j'ai reçu ces deux dernières semaines ! Autant vous dire qu'il y a matière a écrire avec 9 colis reçus, dont 8 livres. ^^

Prêts

* Le Carnet du Mentaliste, de Viktor Vincent.
Résumé: Le mentalisme est un art du spectacle qui consiste à utiliser un mélange d'astuce, d'illusion, de suggestion et de psychologie pour créer des démonstrations déroutantes donnant souvent l'impression d'un don paranormal... mais il ne s'agit que d'une impression ! Si vous avez pris le temps de lire ces lignes, il n'y a aucun doute possible: ce livre est fait pour vous ! Pour apprendre et vous surprendre, par curiosité ou passion, il vous donnera les clefs pour étonner vos proches autour d'expériences ludiques et mieux comprendre l'art fabuleux du mentalisme.

Ma Chère Maman a absolument insisté pour me prêter ce livre, donc voilà: il s'installe pour un temps indéterminé dans la pile à lire; je ne sais pas du tout quand je pourrais le lire, mais je suis toujours friande d'illusions alors je le découvrirai avec plaisir.

*****
 
Enorme King's Box envoyée par David (merci encore), voici ce qu'il m'a concocté:
 
* Distorsion: Dictature, Collectif.
Résumé: Thématique principale de ce cinquième volume: Dictature ! Dans les mots, les nations, le cinoche, les esprits... Les "oeuvres intouchables" en débat, la censure dans l'hexagone, la dictature de la nostalgie, le cinoche sous Hitler, la dictature de la "bonne pensée", Imelda Marcos, femme du dictateur philippin et grande cinéphile, reportage photo exclusif en Corée du Nord... Mais aussi: rencontre avec Barbara Barbanowska Basha, stupéfiante affichiste polonaise pour le cinéma, entretien avec Pete Walker, maître ignoré de la terreur cinoche, rencontre avec Queensnake, reine du porno SM trash et inventif... Et en le retournant. La 2ème face du volume ! Le miroir de la "Dictature" !

J'avais été intriguée par les oeuvres de Distorsion en les voyant passer sur le blog de David (Music is so Nice), je suis donc contente qu'il ait pensé à me prêter l'un de ces ouvrages.

* Le Talisman des Territoires, tome 1: Talisman, de Stephen King et Peter Straub.
Résumé: Les Territoires sont peuplés de chimères, de bonnes fées et de démons. Nul n'y entre, pas même un enfant, sans risquer de perdre sa vie et son âme... Une plage déserte, quelque part sur la côte Est des Etats-Unis. Jack Sawyer, douze ans, scrute l'horizon, tourmenté... Sa mère se meurt d'un mal inconnu, et Jack désespère de pouvoir l'aider. Le vieux Speedy Parker, joueur de blues devenu gardien de parc d'attractions, lui révèle l'existence d'un autre monde, qu'il appelle les Territoires, endroit féerique mais terriblement dangereux, où le ciel est transparent et profond, et les senteurs plus fortes. C'est là que se trouve la Talisman, seul remède qui puisse sauver sa mère. A l'issue de semaines d'épreuves au coeur de l'enfer et du désespoir, Jack saura-t-il résister à la force extraordinaire qui s'emparera alors de lui - et vaincre ses propres démons ?

Ouh, ce joli pavé me donne terriblement envie ! J'ai hâte de le commencer.

* Ca, tomes 1 & 2, de Stephen King.
Résumé: Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du "Club des ratés", comme ils se désignaient, ont été confrontés à l'horreur absolue: ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans... Vingt-sept ans plus tard, l'appel de l'un d'entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l'horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.

Enfin, je vais connaître l'une des histoires que j'appréhende le plus de lire ! J'espère qu'elle ne donnera pas de cauchemars... ^^
 
Achats
  
* Persuasion, de Jane Austen, illustré par Margaux Motin.
Résumé: Resté veuf avec trois filles, sir Elliot a confié Anne a des amis qui ont pris soin de son éducation. Fiancée à un officier de marine, elle rompt avec lui sur les conseils d'une amie, à cause de son manque de fortune. Devenu riche, celui-ci rentre en Angleterre, décidé à fonder une famille.

Que je suis heureuse d'avoir reçu cette édition Tibert ! L'achat participatif de cet ouvrage sur Ulule proposait plusieurs contreparties, j'ai choisi le plus simple: c'est-à-dire l'ouvrage et les goodies de base. Ces derniers sont superbes:

* Rebecca Kean, tome 3: Potion Macabre, de Cassandra O'Donnell.
Je n'indique pas le résumé pour éviter de vous (et moi aussi) spoiler.

Voici mon achat France Loisirs de la saison. Je n'ai toujours pas commencé la série, mais j'accumule les tomes. J'ai également acheté le 4ème, qui arrivera séparément.
 
SP

* 80 Mots de l'Inde, de Mira Kamdar.
Résumé: 80 mots qui racontent l'Inde, sa culture, sa société, sa spiritualité, sa politique et son monde naturel par leur histoire, leurs connotations, leur usage dans le quotidien et leur importance face aux enjeux que connaît la société indienne contemporaine.

Un joli service-presse de l'Asiathèque que je suis curieuse de découvrir, il a l'air très intéressant !

 Cadeau

Pour finir cet article, je reviens sur un cadeau que j'ai mentionné sur la page Facebook: j'ai eu la chance de gagner un concours sur le blog Les Lectures de Mitsou et le cadeau est vraiment génial; il s'agit d'un calendrier de l'Avent fait main ! Il me tarde d'être à samedi pour pouvoir découvrir le 1er présent. Je vous montrerai le visuel final du calendrier prochainement et les petits cadeaux au fil des jours.
Et merci encore Stevie !






Bonne soirée à toutes et à tous !!!


 
Suzy Bess.

  

vendredi 23 novembre 2018

Poésies


Poésies
Auteur: Arthur Rimbaud
Edition: Booking International
Nombre de pages: 221

* Mon Avis *

Découvrir pour la première fois les "Poésies" de Rimbaud est une expérience intéressante et enrichissante; l'on y rencontre une plume franche, souvent acerbe, et des sujets d'étude variés. Arthur Rimbaud relate dans ses textes certaines épreuves que la vie lui a fait affronter, tout comme il peut lui arriver de se prononcer sur les moeurs de son époque et/ou sur la politique.
Cet ouvrage nous présente donc, en plus des "Poésies" mêmes, ses "Derniers Vers", "Une Saison en Enfer", les "Illuminations" ainsi que quelques "Appendices".
Je n'ai pas apprécié chaque oeuvres ni forcément accroché tout simplement au style même du poète, qui est, évidemment, assez particulier, mais certains textes, certaines idées et autres lignes ont su me séduire.

Cet ouvrage est un classique qu'il est satisfaisant de connaître même s'il ne gravera pas un souvenir impérissable dans mon esprit.
 
* Parlons Couverture *

Il n'y a pas grand chose a redire sur cette reliure classique. Je la trouve absolument superbe avec ses finitions dorées !





Citations:

* A sept ans, il faisait des romans, sur la vie
Du grand désert, où luit la liberté ravie...

* Je veux être poète, et je travaille à me rendre voyant: vous ne comprendrez pas du tout, et je ne saurais presque vous expliquer. Il s'agit d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens. Les souffrances sont énormes, mais il faut être fort, être né poète, et je me suis reconnu poète. Ce n'est pas du tout ma faute. C'est faux de dire: Je pense: on devrait dire: On me pense.


Suzy Bess.