vendredi 27 février 2015

Cherche Jeune Femme Avisée

Cherche Jeune Femme Avisée
Auteure: Sophie Jomain
Editeur: Editions J'ai Lu
Nombre de pages: 413
 
Quatrième de Couverture
 
Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais Ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d'imaginer qu'il se laissera convaincre de l'embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d'avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C'est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu'il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons... Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare.
 
Mon Avis
 
Ce sont des choses qui arrivent... J'achète parfois des livres pour leurs couvertures !
Ca a été le cas pour "Cherche Jeune Femme Avisée". J'ai tout de suite été happée par l'harmonie des couleurs, la combinaison des éléments que l'on retrouve ensuite dans le livre: la robe à pois, la valise, le pigeon.
Quelle lecture plaisante ça a été. Enfin une héroïne normale ! Gabi est sympathique, effrontée parfois, mais plutôt simple dans son extravagance. Elle est en contradiction avec elle-même, et c'est une chose que j'apprécie: elle est humaine et tente seulement de changer les choses qui sont à sa portée. Elle n'est pas cette jeune femme qui va changer le monde mais celle qui va avoir un impact positif sur son entourage. Ses épreuves passées, les trahisons dont elle a souffert, l'ont forgée mais n'en font pas une guerrière, juste une personne comme d'autres, qui a ses convictions et à qui l'on souhaite qu'elle ai une vie simple et à son image. La vie d'une jeune femme avisée. ;)
Je l'a comprend quand elle veut sauver ce pauvre petit pigeon qui va bouleverser le cours de sa vie.
Quant à Adrien de Bérail, il est l'archétype même de l'homme-avocat sûr de lui (vous connaissez la série "Suits, Avocats sur mesure" ? Eh bien Adrien m'a rappelé Harvey Specter !), à qui on a bien envie d'infliger une bonne paire de claques de temps en temps... Mais il cache un esprit qui est la proie du doute et de la peur, ça le rend attachant.
La relation qu'ont ces deux personnages est tendue, compliquée, mais tellement risible pour nous, lecteurs, qui la suivons de l'extérieur ! On s'attache, en fait, à tous les personnages. Ils sont bien décrits, on a l'impression de les connaitre. Les enfants mi-anges, mi-démons, m'ont fait penser à ceux que je garde habituellement.
Savoir que ce roman a été inspiré par un conte des frères Jacob et Wilhelm Grimm me rend curieuse de découvrir l'histoire originelle.
Ca a été une lecture très sympathique.
 
Citation:
 
* "Assez parlé. Tes lèvres sont certes magnifiques quand elles bougent, et ce que tu as à dire est sûrement très intéressant, mais j'ai le regret de t'apprendre que je suis un piètre gentleman. Tout de suite, je me fous de ce que tu penses. J'ai assez attendu." Et il l'embrassa !

 
Le Toucher des Pages.
 
 


Les Aventures Fantastiques d'Hercule Barfuss

 
Les Aventures Fantastiques d'Hercule Barfuss
Auteur: Carl-Johan Vallgren
Editeur: JC Lattès
Traduit du Suédois par: Martine Desbureaux
Nombre de pages: 427
 
Quatrième de Couverture
 
Hiver 1813. Dans une maison close de Königsberg, deux enfants, Hercule et Henriette, naissent la même nuit. Infirme, nain, sourd et muet, Hercule possède un talent bien singulier, celui de lire dans les pensées. Lorsque le Destin les sépare brutalement, la vie du garçon devient une suite de drames, de persécutions, de meurtres... Malgré les épreuves atroces qu'il doit affronter, Hercule n'aura de cesse de retrouver sa bien-aimée, la douce et belle Henriette.
A travers cette histoire d'amour, étrange et émouvante, Carl-Johan Vallgren livre une peinture  à la fois sombre et lumineuse de l'Europe à peine sortie des guerres Napoléoniennes, où l'injustice, l'intégrisme religieux et l'obscurantisme font bon ménage.
 
Mon Avis
 
Carl-Johan Vallgren est un artiste à plusieurs facettes: cet écrivain est également acteur et chanteur (par curiosité je suis allée sur Youtube écouter quelques-uns de ses morceaux: ce n'est pas du tout mon style musical ! Mais si ça en intéresse certains, voici le lien de l'une de ses chansons => ***). Ce qui est bien avec cette dernière catégorie d'artistes c'est qu'ils savent transformer une phrase en poème. Vallgren ne déroge pas à la règle: il manie les mots avec une bien belle dextérité. Ce roman est beau, juste et puissant. Son passage sur l'emploi des mots et des langages - p.14 à p.16 - m'a étonnamment donnée envie de m'exprimer par tous les moyens à ma portée. Il a libéré en moi une fascination étrange et, chose que je fais rarement: je lisais à voix haute afin que ma mère qui se trouvait à mes côtés à ce moment puisse entendre ces fabuleuses phrases et informations que je découvrais. Je me suis ensuite levée, suis allée prendre mon carnet de chroniques et ai commencé à écrire ces premières lignes.
Puis, après l'émerveillement du prologue, je suis entrée dans cette histoire hors du commun, celle d'Hercule Barfuss (beaucoup) et d'Henriette Vogel (moins). Mon excitation est vite retombée mais la poésie est restée et m'a charmée. J'ai découvert l'histoire d'un amour puissant que de terribles épreuves n'ont pas fait faiblir mais, au contraire, renforcé; l'histoire aussi d'un destin tragique et d'une quête continuelle. L'espoir et son contraire se côtoient étroitement au travers des lignes, il en découle une aventure déstabilisante et triste. L'on se rend compte, dans certains passages emplis de haine et d'amertume, de l'ampleur du pouvoir que possède le malheureux Hercule. C'est une puissance dévastatrice. Finalement, ce roman est empreint de mélancolie. Il ne faut pas se fier au titre, les aventures que vit Hercule sont des épreuves, et elles sont dures et terribles à affronter, il peine à vivre mais il affronte son existence avec courage.
C'est le premier roman de Carl-Johan Vallgren qui est traduit en français, ça a été une jolie découverte: il a une plume puissante, ce roman m'a fait penser à "Roméo et Juliette" de Shakespeare. Je pense que c'est vraiment le mot à retenir, celui qui représente bien l'expérience de lecture que j'ai vécue: la puissance. Un second de ses romans est parut ce mois-ci: "L'homme-sirène". Je pense que je vais me le procurer, c'est un auteur que j'ai apprécié et que j'aimerais continuer à découvrir.
La citation: "[...] car l'amour ne se multiplie pas plus que le silence, ni d'ailleurs, que l'éternité".
 
 
Le Toucher des Pages.
 
 

lundi 16 février 2015

Eclipsis, La Destinée des Mondes

Eclipsis, La Destinée Des Mondes

Tome 1 - L'Exil


Auteure: Emilie Ansciaux
Edité par: Mon Petit Editeur
Nombre de pages: 244
 
Quatrième de couverture:
 
Angélique, jeune orpheline combattant dans l'Organisation, doit quitter sa famille d'adoption et fuir son monde afin d'échapper à la vengeance de son souverain. Durant son exil, elle croisera la route de Gardiens, qui lui apprendront que son Voyage n'est pas fortuit. Aidée par ses compagnons de route, Angélique traversera les Mondes pour découvrir son passé et retarder l'Eclipsis. Mais suivra-t-elle la voie qui est tracée pour elle ou fera-t-elle mentir la prophétie ?
"... quand quelqu'un entreprend un voyage, celui-ci ne peut être interrompu. Tant que l'on trouve une porte à traverser, on se doit d'avancer..."
 
Mon avis:
 
Connaissez-vous les concours organisés sur Facebook par Emilie Ansciaux ? Pour les non-avertis, voici la petite explication: à chaque palier d'un certain nombre de fans de sa page atteint, l'auteure fait un tirage au sort et offre des cadeaux divers. Et c'est grâce au concours des 2000 fans de sa page que j'ai gagné son roman. Je n'ai pas été déçue !
Déjà, ce livre m'intriguait depuis quelques temps: je n'ai toujours entendu que du bon à propose de ce roman, les critiques de nombreux autres blogueurs étaient toujours positives (je comprend mieux pourquoi maintenant), j'avais donc bien envie de le lire. ;)
Après l'avoir lu, donc, je peux vous certifier que je ne regrette pas un instant d'avoir eue cette envie !
Tout d'abord, je n'ai pas vu les chapitres défiler. "...quand quelqu'un entreprend un voyage, celui-ci ne peut être interrompu. Tant que l'on trouve une porte à traverser, on se doit d'avancer..." c'est exactement ce que j'ai ressenti au fil des pages, j'ai bien eue du mal à m'arrêter quand j'y étais obligée, car je souhaitais absolument continuer mon voyage, continuer à traverser les Mondes aux côtés d'Angélique, découvrir ses pensées, ses sentiments... Je me suis vite attachée à elle d'ailleurs, elle a eue une vie spéciale, difficile, différente; et cela l'a forgée, c'est sa force.
J'ai été entraînée dans une aventure superbement construite, et même si j'aurais apprécié avoir un peu plus de détails concernant certaines pensées des personnages ou détails liés aux plans et décisions prises par l'héroïne, je suis complètement charmée par ce roman.
 
Je remercie donc vivement Emilie Ansciaux (sa page Facebook en cliquant sur son nom et le site officiel de l'auteure: ici !) de m'avoir permis de découvrir le début de sa saga que je vais suivre avec intérêt !
 
 
Le Toucher des Pages.



samedi 14 février 2015

Maudit Karma

 
Maudit Karma
Auteur: David Safier
Editeur: Presses de la Cité
Traduit de l'allemand par: Catherine Barret
Nombre de pages: 343
 
Quatrième de Couverture:
 
Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrasée par une météorite. Dans l'au-delà, elle apprend qu'elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. De ses minuscules yeux d'insecte, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l'échelle des réincarantions.
 
Mon avis:
 
Ce roman est génial ! L'histoire nous entraîne, à chaque instant, dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres. David Safier a un humour décalquant.
Kim Lange est une femme qui va apprendre à bon compte le coût d'une vie stable et heureuse; elle est bien souvent énervante, elle m'a parfois tapé sur les nerfs, mais son énergie et sa motivation sans failles sont attendrissantes.
Casanova m'a tellement fait rire que je regrette de devoir le quitter. C'est le genre même du type tellement lourdaud qu'il en devient sympathique et je n'ai pu m'empêcher de rire à chacune de ses apparitions - sans vouloir en révéler trop, je pense notamment au passage ou un certain cobaye lui lance un coup de patte mal placé...
Vraiment, chaque personnage à sa place dans ce livre, aucun dénote, j'ai adoré cette lecture !
 
Si vous voulez passer un bon moment, je vous conseille "Maudit Karma" !

 
Le Toucher des Pages.
 


mercredi 11 février 2015

Dieu Me Déteste

 
Dieu Me Déteste
Auteure: Hollis Seamon
Editeur: Editions France Loisirs
Traduit de l'anglais par: Marie de Prémonville
Nombre de pages: 279
 
Quatrième de couverture:
 
New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s'envoyer en l'air, tomber amoureux, danser, fumer, boire, et tout recommencer. La différence, c'est que Richard sait qu'il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l'humour. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.
Vous n'êtes pas près d'oublier Richard Casey, comment il mena une révolution contre le corps médical, se glissa dans les draps de la jolie fille de la 302, réussit une évasion périlleuse et joua finalement son Destin au poker, dans un des plus beaux bluffs jamais montés contre le sort.
 
Mon avis:
 
"Dieu Me Déteste", c'est l'histoire d'un mec de 17 ans qui espère ardemment s'en sortir mais qui est bien trop fier pour l'avouer. Alors il blague, sur tout et n'importe quoi. Et il découvre, il expérimente, tant qu'il le peut encore. Tant qu'il le peut encore, oui, il n'y a pas un instant où il ne nous rappelle pas qu'il est un jeune homme mourant. Et je pense que c'est le défaut de ce roman, son point négatif. Mais malgré ça, le tout est touchant, drôle, tendre. L'écriture est simple et fluide, les pages filent vite, c'est agréable. Mais j'ai tout de même trouvé les pensées de cet ado caricaturées. Certains l'on comparé à Augustus Waters de "Nos Etoiles Contraires", et en lisant mon avis l'on pourrait presque croire qu'il y a du vrai dans cette comparaison, mais non: ça n'a rien à voir. C'est dommage d'avoir fait de Richard un stéréotype de l'adolescent.
C'est donc un avis mitigé que j'ai pour cette lecture qui m'a néanmoins fait passer un moment bien sympathique.
 
 
Le Toucher des Pages.
 


lundi 9 février 2015

Harry Potter, Le Grand Livre des Créatures

 
 
Harry Potter
Le Grand Livre des Créatures
Auteure: Jody Revenson
Editeur: Huginn & Muninn
Traduit de l'anglais par: Isabelle Pernot
Nombre de pages: 208
 
Quatrième de Couverture:
 
Détraqueurs et elfes de maison, mandragores et strangulots, sombrals et acromentules, dragons et loups-garous... Nombreuses et merveilleuses sont les créatures qui peuplent l'univers fantastique de Harry Potter. C'est toute cette incroyable ménagerie, créée par J.K. Rowling et magnifiée à l'écran, que cet ouvrage exclusif vous invite à mieux connaître, grâce à des fiches et des informations exclusives. Avec de rares dessins préparatoires, des photos des coulisses et des secrets de tournage, ce recueil inédit est un must absolu pour tous les fans de Poudlard.
 
Mon avis:
 
Ce livre est magnifique.
Ma-gni-fique !
Je ne crois pas me tromper en affirmant que chaque personne l'ayant admiré, touché, feuilleté, doit penser la même chose.
 
Ce glossaire des créatures de l'univers de Harry Potter est complet, instructif - vous le saviez, vous, que la mandragore existait réellement ? -, et vraiment, vraiment beau. On apprend des choses inédites, des idées de projets qui n'ont finalement pas pris forme (je pense notamment à Nagini allaitant... pas tentant à imaginer !). Les détails de conception sont bluffants, et, et, et...
Et je pourrais faire l'éloge de ce livre durant des heures tellement je l'apprécie.
 
A quand les mêmes ouvrages concernant: les sorts; les personnages; les décors ?
 
Si ce n'est pas déjà fait vous devriez vous le procurer, vous ne pourrez qu'être ravis ! ;)
 
 
Le Toucher Des Pages.