lundi 29 avril 2019

"Sans mon ombre", d'Edmonde Permingeat


Sans Mon Ombre
Auteure: Edmonde Permingeat
Éditeur: Éditions de l'Archipel
Nombre de pages: 440

Je remercie Mylène et les Éditions de l'Archipel pour cette lecture !

* Quatrième de Couverture *

Dans un accès de violence, Alice a tué Célia, sa jumelle. Son reflet, son alter ego inversé, son éternelle rivale.
Célibataire, Alice enseignait la philosophie et trouvait sa vie étriquée.
Tout le contraire de sa sœur, épouse et mère comblée, qui menait une existence de rêve dans une luxueuse demeure du bord de mer.
La mort de Célia permet enfin à Alice de prendre sa place.
A elle le "pays des merveilles", la vie de rêves qu'elle avait toujours espérée.
Mais saura-t-elle donner le change ? Et sait-elle la nature des relations qu'entretenait Célia avec son mari ? De l'autre côté du miroir, la vie d'Alice, devenue Célia, pourrait présenter des dangers... mortels !
 
* Mon Avis *

Roman noir, "Sans mon ombre" se distingue par le style de son auteure.

Depuis toujours, Alice et Célia, sœurs jumelles, ne se ressemblent que par leur physique identique, car leur caractère les sépare drastiquement. Indépendante et intellectuelle stagnant à un poste de professeure dans un lycée qui ne la fait plus rêver, Alice n'en a pas moins toujours enviée Célia, la préférée proclamée de leur mère, et sa vie de femme mariée et de mère de famille. Après une dispute, Célia meurt presque accidentellement et sa sœur profite alors de la situation extrême pour usurper son identité afin de vivre une nouvelle vie. Mais au fil des jours, Alice devenue Célia finit par se rendre compte que l'existence qu'elle avait idéalisée est loin d'être aussi facile à vivre que cela. Un mari infidèle et violent, des humiliations quotidiennes, une sœur qui cachait de nombreux secrets... Alice n'est pas au bout de ses découvertes et sera prête à tout pour vivre ce rêve qu'elle a si longtemps fantasmé.

Avec ce roman, je découvre une auteure à la plume atypique. Le récit démarre fort: les personnages ne sont pas encore présentés que l'on assiste à un décès violent dès la première page ! Ne pas connaître les détails de la dispute qui a précédé cet évènement, être immédiatement jeté dans l'action, cela peut être quelque peu perturbant, mais l'histoire se lit facilement grâce à de nombreux chapitres (plus d'une centaine), et nous avons rapidement du mal à lâcher ce roman. Séparé en deux parties, le récit nous permet d'avoir, après le point de vue d'Alice, une nouvelle vision des évènements concernant le passé de Célia; il est d'ailleurs intéressant de constater que cette protagoniste physiquement absente est néanmoins l'un des personnages les plus présents: un élément que j'ai beaucoup aimé, comme si Célia était vraiment l'ombre d'Alice (le titre du roman correspond donc parfaitement). Mais celle qui fait le récit est vraiment cette sœur incomprise qu'est Alice: cette usurpatrice a un caractère complexe, difficile à comprendre, et dans un même temps nous avons conscience que le rejet de sa mère a été l'un des faits majeurs de son existence, qui l'ont poussée à devenir la personne qu'elle est. Malgré les justifications que l'on pourrait trouver à son comportement, j'ai éprouvé peu de sympathie pour elle parce que je n'ai pas réussi à la cerner; ses pensées violentes, ses raisonnements, son caractère dans sa globalité, en fait, m'ont détaché d'elle dès le début. La haine passionnelle qu'elle ressent pour Célia est incroyable d'intensité !
La force de ce roman réside cependant moins dans ses personnages que dans l'écriture même d'Edmonde Permingeat: sous un humour caustique - nous pourrions presque dire vaudevillesque, par moments -, l'auteure s'engage dans une critique des relations sociales, un exposé des préjugés, du jugements sur les apparences, et c'est très intéressant autant qu'amusant - je me suis surprise à sourire à de nombreuses reprises alors que le récit n'a rien de joyeux.

Le style décapant ne met pas toujours à l'aise, tout comme le personnage principal - une Alice sans doute un peu dérangée et complètement dérangeante. La violence sous-jacente met le lecteur dans un inconfort certain, mais le sujet est intéressant, tout comme sa manière d'être mis en avant.
 
 * Parlons Couverture *

Jolis effets de miroir sur cette photographie de Marta Syrko représentant les jumelles du récit, c'est inspirant. Les nuances de couleur et ce titre brisé, déchiré ont un superbe effet !



Suzy Bess.

  

dimanche 28 avril 2019

PAL +15




... + 15 !

Les vide-greniers, c'est terrible pour une Pile A Lire... ^^


Prêt

* Méto, tome 2: L'Île, de Yves Grevet.
Résumé: Méto et ses camarades ont enfin franchi les portes de la Maison, livrant un combat terrible pour leur liberté. Méto est grièvement blessé lors de la bataille... Lorsqu'il se réveille, il se rend compte que ses paupières ont été cousues et qu'il est entravé à un lit. Où est-il ? Et ses amis, sont-ils encore en vie ?

On m'a prêté le second tome de la trilogie et offert le premier tome; j'ai hâte de découvrir la suite de cette saga si mystérieuse !

 
Achat box

* Iskari, tome 1: Asha, Tueuse de Dragons, de Kristen Ciccarelli.
Résumé: Au royaume de Firgaard, les légendes sont interdites: elles sont dangereuses. Pourtant, le sors d'Asha, princesse solitaire, leur semble étroitement lié. Asha est une tueuse de dragons crainte par tout son peuple: elle est Iskari. Farouche, vulnérable, Asha trace sa route au cœur d'un univers dur et merveilleux.

Livre reçu dans la box Mille et un livres, je suis curieuse de découvrir cette histoire.

 
Achats vide-grenier

* Alice au Pays des Merveilles, suivi de La Traversée du Miroir, de Lewis Carroll.
Résumé: Assise au bord de la rivière, Alice s'ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N'hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n'est autre que le royaume de l'enfance. Et voici le chat de Cheshire à l'étrange sourire, la terrible Reine de Cœur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet-Poisson...

Je possède déjà le livre dans une édition illustrée, mais n'ayant pas encore lu la suite, je suis ravie de l'avoir trouvée compilée au premier récit dans cette édition de poche.

***

Les Liaisons Dangereuses, de Pierre Choderlos de Laclos.
Résumé: Au petit jeu du libertinage, l'adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée: c'est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d'autre, jusqu'à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée: la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste: en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont: saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l'amour ?

Un classique dont j'ai vu des adaptations mais que je n'ai encore jamais lu !

***

* Les Pionniers du Bout du Monde, de Tamara McKinley.
Résumé: Partis d'Angleterre à la fin du XVIIIe siècle pour conquérir une contrée inconnue, les premiers colons doivent se battre pour survivre. C'est ce que découvre Alice lorsqu'elle débarque en Australie pour y retrouver Jack, son fiancé. Ancien détenu, ce dernier est aujourd'hui à la tête d'une ferme isolée dans le bush, qu'il dirige avec Billy et son épouse Nell. Quand elles se rencontrent pour la première fois, les deux femmes éprouvent aussitôt une vive aversion. Les circonstances, pourtant, vont les obliger à se serrer les coudes. Pendant ce temps, à Sydney, la révolte gronde parmi les bagnards...

J'entends décidément beaucoup de bien de cette auteure et de ses fresques historiques, alors il me tarde de découvrir sa plume. Il s'agit, ici, du second volume de sa saga "Oceana" (oui, il me faudra donc acheter le premier tome...).

***

* Wild, de Cheryl Strayed.
Résumé: Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s'en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Chemin des crêtes du Pacifique, un parcours abrupt et sauvage de l'Ouest américain. Au fil de cette longue route, elle va surmonter douleurs et fatigue pour renouer avec elle-même et finalement trouver sa voie.

Histoire vécue qui s'est également vue adaptée au cinéma, ce récit me tente depuis sa sortie. On me l'a également recommandé. 

***

* Fleur de Neige, de Lisa See.
Résumé: Dans la Chine du XIXe siècle, le destin de deux jeunes filles est lié à tout jamais. Fleur de Lis, fille de paysans, et Fleur de Neige, d'origine aristocratique, sont nées la même année, le même jour, à la même heure. Tous les signes concordent: elles seront laotong, âmes sœurs pour l'éternité. Les deux fillettes grandissent, mais si leur amour ne cesse de croître, la vie s'acharne à les séparer. Alors que la famille de Fleur de Neige tombe en disgrâce et que la jeune fille contracte le mariage le plus infamant qui soit, Fleur de Lis, par son union, acquiert reconnaissance et prospérité. L'amitié sacrée des deux femmes survivra-t-elle au fossé que le destin a creusé entre elles ?


Je n'avais jamais entendu parler de ce roman avant qu'une Nomade me le recommande chaudement (si tu te reconnais: merci !) lors de ma lecture de "Impératrice de Chine", de Pearl Buck, alors je me suis jeté sur ce livre quand j'ai reconnu le titre ! Hâte d'être transportée dans cette histoire !

***

* American Psycho, de Bret Easton Ellis.
Résumé: Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l'incarnation du Golden Boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu'où l'horreur peut-elle aller ?

Je redoute cette lecture tout en ayant à la fois très envie de la découvrir... Je sais qu'il s'agit d'un roman au scènes de violences qui peuvent être éprouvantes, mais ce classique américain me demande à être lu. Alors je vais le lire !

***

* La Ballade de la Balle Élastique, suivi de L'Homme qui Refusait de Serrer la Main, de Stephen King.
Résumé: Danger ! ILS sont arrivés ! ILS sont là. ILS: les ennemis ! FBI, CIA. Le complot des ombres. Tous ceux qui ont bourré les téléphones de cristaux de radium pour altérer le cerveau humain ! Et qui ont-ils pris pour cible ? Un écrivain, Reg Thorpe, et son éditeur. L'un et l'autre, un peu perturbés, il faut le dire. Reg par ses succès littéraires, Henry par son penchant pour la bouteille. N'empêche ! Henry l'avoue à Reg. ILS sont chargés d'assassiner Rackne, le "Fornit" qui a élu domicile dans la machine à écrire de l'auteur ! Rackne, petit elfe bienveillant qui distribue de la poussière porte-bonheur et se nourrit de beurre de cacahuète ! Délire, hallucination ou cauchemar ? La folie est comme une balle élastique. Elle a parfois de curieux rebondissements...

David, mon initiateur du King: il faudra que tu me dises quand je pourrai découvrir ce récit ! Je pense qu'on doit le retrouver dans un recueil de nouvelles de l'auteur.

***

* Tobie Lolness, tome 1: La Vie Suspendue, de Timothée de Fombelle.
Résumé: Tobie et sa famille appartiennent au peuple de l'arbre qui réside dans un vénérable chêne, ruche de vie. Le jeune héros mesure quelques millimètres, ce qui lui rend la vie bien difficile. Le père de Tobie, grand savant, refuse de révéler sa dernière découverte scientifique qui pourrait bouleverser non seulement leur vie à tous mais aussi les projets de certains membres du Grand Conseil... Ce refus va entraîner la famille de Tobie dans la déchéance. Emprisonné, le jeune héros va se retrouver propulsé seul dans de terribles aventures...

Il y a si longtemps que je souhaite découvrir la plume de cet auteur, et ce roman en particulier !

***

* La Drôle de Vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin.
Résumé: Foutu mardi, foutue pluie... Sur cette route d'Irlande qu'Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c'est l'accident. A l’hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d'emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c'est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant... Tout en menant l'enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie. Est-elle vraiment épanouie dans ce hameau perdu, dans ce mariage routinier ? Si vraiment Zelda est Marilyn, si elle a réussi à passer de la lumière à l'anonymat, pourquoi elle-même ne pourrait-elle pas changer de vie ?

Voilà un titre qui m'a interpellé lors de sa sortie et auquel je repense souvent depuis; heureuse de l'avoir trouvé aujourd'hui.

***

* Divergente, tome 3, de Veronica Roth.
Résumé: Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ? Et si tout cela n'était que mensonge ?

Eh bien voilà ! Le dernier tome qu'il me manquait pour pouvoir me lancer d'une traite dans cette saga littéraire dont la première adaptation cinéma m'avait séduite !

***

* Ici et Maintenant, de Ann Brashares.
Résumé: Voici l'histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré à New York avec sa mère. Mais Prenna ne vient pas d'un autre pays. Elle vient d'une autre époque. Un futur où la vie est devenue impossible, ravagé par une pandémie tuant des millions de gens et laissant le monde en ruine... Prenna et ceux qui ont fuit avec elle jusqu'au temps présent, doivent se fondre dans la société actuelle en suivant des règles strictes: ne jamais révéler d'où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l'histoire, et ne jamais développer de relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais tout bascule lorsque Prenna tombe amoureuse d'Ethan Jarves...

Un autre titre qui attise ma curiosité depuis de nombreuses années maintenant.

***

* Les Apparences, de Gillian Flynn.
Résumé: Amy et son mari Nick forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible: meubles renversés, cadres brisés, et aucune trace de sa femme. Après avoir appelé les forces de l'ordre pour signaler la disparition d'Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d'un couple commence en effet à prendre une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal.

Ouh... je vais frissonner avec ce roman. J'avoue que le fait que "Avant d'Aller Dormir", roman de S.J. Watson que j'avais adoré (le meilleur du genre que j'ai lu jusqu'à présent, d'ailleurs) soit mentionné sur la quatrième de couverture a influencé mon choix de le prendre.

***

* Les Visages, de Jesse Kellerman.
Résumé: La plus grande œuvre d'art jamais créée dort dans les cartons d'un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d'exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé, d'innocents visages d'enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages: ceux d'enfants victimes de meurtres irrésolus...

On termine avec un polar que j'ai souvent vu passer sur la blogosphère; alors forcément, je suis curieuse !


 
Quel ravissement de rentrer avec une dizaine de livres dans les bras, je crois que je ne me lasserai jamais de cette sensation: le bonheur d'avoir tant de nouvelles lectures à découvrir en sachant que beaucoup trop attendent déjà à la maison... ^^


Bon week-end à toutes et à tous !

Suzy B. 

vendredi 26 avril 2019

Unboxing


Box Mille et un livres - Avril 2019



 Ce mois-ci, je n'ai pu résister au thème proposé pour la box Mille et un livres (qui a un nouveau design bien joli)...
...et je suis ravie du contenu !

 
On commence avec une superbe housse de coussin/taie d'oreiller, inspirée de la saga "Harry Potter" de J.K. Rowling (et sa citation de Ron), créée par Ink and Wonder.

Un marque-page recto-verso représentant deux personnages de "Game of Thrones" (Daenerys et Aegon Targaryen, Ier du nom) de la célèbre saga de George R.R. Martin; une création de Zirael Art.


Vient ensuite un joli carnet signé Stefanie Buchanan représentant le terrible Smaug du roman "Le Hobbit" de J.R.R. Tolkien.


Du pop-corn "soufflé aux flammes de dragon" et son pot cartonné. Un vrai délice !


La mignonnerie de la box, c'est le marque-page magnétique, crée par It's Looovely, aux couleurs de la série "Eragon" de Christopher Paolini et de la jolie Saphira.


Puis le livre (que je présenterai en détails lors du *PAL +...* de dimanche) "Iskari, tome 1: Asha, Tueuse de Dragons", de Kristen Ciccarelli, accompagné d'un magnet aux couleurs du roman (et plus particulièrement de son héroïne) création de ThimsyWhimsy.


Voilà tout, j'ai adoré cette box !
 

Le thème du mois prochain annonce du joli, et pour cause ! Mille et un livres fêtera son anniversaire en mai et réserve de jolies surprises dans sa box dédiée à "L'Univers Merveilleux des Livres".
On sait déjà qu'on y retrouvera des éléments des romans "Le Faiseur de Rêves", "Alice au Pays des Merveilles", "Orgueil et Préjugés" ou encore "Harry Potter". Si vous vous demandez si je vais craquer, c'est que vous me connaissez mal: rien que les deux derniers titres mentionnés m'obligent à prendre cette box de mai ! Et j'ai hâte de vous en reparler. On se retrouve en mai donc !


Suzy B.

  

lundi 15 avril 2019

Méto, tome 1: la maison

Méto,
tome 1: La Maison
Auteur: Yves Grevet
Éditeur: PKJ
Nombre de pages: 237

* Quatrième de Couverture *

Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison.
Chacun d'eux sait qu'il devra en partir lorsqu'il aura trop grandi.
Mais qu'y a-t-il après la "Maison"... ?

Le premier tome d'une trilogie époustouflante
* Mon Avis *

Il ne m'aura fallu qu'une journée pour dévorer ce roman !

Dans une maison sont mystérieusement élevés une soixantaine de garçons d'une dizaine d'années. Arrivés sans souvenirs de leur passé, ils sont éduqués par des professeurs qui semblent tous avoir survécu à un terrible accident, et vivent sous le commandement de surveillants identiques les uns des autres appelés César 1, 2, 3.... En ces lieux règne une discipline stricte. Méto est l'un des jeunes adolescents les plus anciens de la Maison, il sait que lorsque son lit craquera - voulant dire qu'il sera devenu trop grand -, il devra quitter le seul endroit qu'il connaît. Sentant que cette heure approche et redoutant l'inconnu qui se profile devant lui, il commence à chercher des réponses à ses questions, mais il ne se doute pas qu'il est peut-être sur le point d'assister à une révolte.

Quelle intrigue ! Avec cette trilogie jeunesse, Yves Grevet nous présente un univers fait d'aventures, de mystères et d'une atmosphère atypique. Si la routine dans laquelle sont élevés les garçons ne semble pas les déranger, attendant le défilement des jours sans espoirs définis et s'étant soumis plutôt naturellement aux méthodes particulières et restrictives de leurs éducateurs, Méto ressent les choses différemment. Il sait que son avenir proche va subir un changement radical, et sent à la fois que leur environnement est anormal, mais aussi que la suite de son existence risque d'être sombre; il est donc dans l'attente, lui aussi, mais d'une chose qu'il ne comprend pas. Et le lecteur se retrouve à éprouver cette même attente; sans savoir où l'on va, ni comment, ni pourquoi, on espère, on se questionne, mais on reste dans un flou total. Cette interrogation nous tient jusqu'au bout, et l'on termine la lecture sur un final frustrant: on peut dire que l'auteur manie le suspense d'une main de maître.

Une maison aux objectifs inconnus et au fonctionnement préoccupant, des enfants menant une existence qui serait stressante pour n'importe qui d'autre, de nombreux questionnements, si peu de réponses... ce roman fait de l'effet ! Une ambiance étrange dans laquelle j'ai adoré me plonger ! Ne me reste plus qu'à lire la suite...

A noter que les deux premiers tomes de la trilogie existent également en version bande-dessinées.

 (illustration de Thomas Ehretsmann)
  
* Parlons Couverture *

Thomas Ehretsmann signe cette magnifique illustration, on y découvre le jeune Méto dans une tenue un peu spéciale, dite de "carapaçonnage", que les garçons de la Maison enfilent lors d'un jeu violent nommé "inche". En fond, l'on aperçoit en rang strict les autres enfants. L'ambiance si particulière de ce roman est superbement représentée !


Mon avis sur: le tome 2: L'Île
Mon avis sur: le tome 3: Le Monde


Suzy B.
 

dimanche 14 avril 2019

Streets of San Francisco, l'histoire du rock dans la Bay Area


Streets of San Francisco,
L'Histoire du Rock dans la Bay Area
Auteurs: Arnaud Devillard, Olivier Bousquet
Éditeur: Le Mot et le Reste
Nombre de pages: 352

Je remercie vivement les éditions Le Mot et le Reste ainsi que Babelio pour cette lecture,
lue dans le cadre de la Masse Critique. 

* Quatrième de Couverture *

Pour un peu, on renoncerait à appeler un taxi pour rejoindre Sausalito afin de marcher dans la nuit froide, en quête de certains de ces endroits qui firent les grandes heures du rock à San Francisco. Bien sûr, on pense à la colline embrumée et un brin frisquette de Haight-Ashbury, avec sa faune peace & love tentant de bâtir une société alternative dans ces vieilles villas à bow-windows. Toute la ville était arpentée comme une immense scène, tandis que le magazine Rolling Stone réalisait ses premiers numéros au-dessus d'une imprimerie de South of Market.

Dans ce guide thématique, les deux auteurs partagent leur curiosité pour la ville des fleurs dans les cheveux et des acid tests au LSD. Les voilà partis sur les traces de Janis Joplin qui lance sa carrière en chantant dans une ancienne caserne de pompiers, avant un crochet par le manoir du Jefferson Airplane en face du Golden Gate Park. Plus loin, U2 fait scandale avec un concert inopiné dans le Financial District, et si on pousse parmi les anciens coffeehouses de l'époque beat et des clubs de strip-tease de North Beach, on découvre les quartiers qui ont vu naître Metallica, les Dead Kennedys et Green Day. Une balade dans une des capitales culturelles du monde où chaque rue déborde d'histoires.
 
* Mon Avis *

Vous aimez le rock ? Plus particulièrement celui que l'on pouvait entendre dans les années 60/70 sur la côte Ouest des Etats-Unis, et encore plus précisément à San Francisco ? Ce guide est fait pour vous !

N'ayant pas lu le précédent ouvrage des auteurs ("Streets of London, l'histoire du rock dans les rues de Londres"), je ne savais pas dans quoi je me lançais avec celui-ci. Résultat: j'ai fait un chouette voyage accompagnée d'une playlist d'enfer !

 Ce document se propose de nous guider à travers le temps et les rues de la baie de San Francisco, à la recherche des vestiges du commencement du rock en cet endroit et des souvenirs qui y sont rattachés. De rues en rues, de quartiers en quartiers, de villes en villes, nous partons donc sur les traces de légendes de la musique, photos à l'appui, de leurs lieux de naissances à ceux où elles ont habité, étudié, travaillé, enregistré, où elles se sont produites en concert, parfois même où elles se sont éteintes; ce ne sont pas seulement des sites qui nous sont présentés, mais des existences.

Impossible de lister les groupes, chanteurs solo, écrivains de la culture beat, producteurs et autres salles de renom les ayant tous accueillis, ce sont plus de 200 personnalités qui sont mentionnées dans ces pages, avec en tête d'affiche: les Grateful Dead, Jerry Garcia, Santana, Metallica, Bill Graham, Jefferson Airplane, Janis Joplin, ... Quant aux lieux, je ne les ai pas dénombrés, mais sachez que si vous avez l'intention de faire un petit voyage sur place et avez la bonne idée de faire de cet ouvrage votre feuille de route/guide touristique, pas de doute: prévoyez de bonnes paires de chaussures, car de longues heures de marche vous attendent !

Les paragraphes se suivent et ne se ressemblent pas toujours, même si l'on peut noter de nombreuses répétitions, ce qui peut autant être au détriment de la lecture qu'à son avantage. Je m'explique: inévitables dans un tel projet de recensement, et apportant avec elles quelques lourdeurs, ces répétitions peuvent cependant être très pratiques si l'on ne lit pas le livre de manière classique (c'est-à-dire du début à la fin, mais ça vous l'aviez sans doute compris...); si le lecteur privilégie une lecture un peu plus aléatoire, il retrouvera donc parfois des informations qu'il n'aura pas pu lire précédemment.

L'ouvrage est fait d'anecdotes absolument passionnantes et de la présence manifeste de LSD, cocaïne et autres drogues (j'ai d'ailleurs rarement lu un ouvrage où il en est tant fait mention). Je trouve d'ailleurs, après coup, un peu dommage que les addictions des artistes mentionnés soient si mises en avant... mais peut-être était-ce infaillible. Quoi qu'il en soit, les différentes histoires concernant autant les personnalités que les lieux qui les ont accueillis m'ont vraiment captivé.
Semblant écrit par des passionnés pour des passionnés (il n'est pas dit si les auteurs, journalistes de métier, sont des rockeurs dans l'âme; quoiqu'il en soit, leur travail de recherche est admirable), ce guide très intéressant nous dépayse totalement: c'est une belle découverte !

* Parlons Couverture *

Le choix des couleurs me laisse un peu perplexe... je ne sais tout simplement pas quoi en penser. Mais ça ne me déplaît pas en tout cas. La photo du Golden Gate Bridge n'est pas un choix original pour illustrer ce guide, mais reste parfaite pour le représenter; ça me donne envie d'y être !


 Suzy Bess.

  

samedi 13 avril 2019

PAL +1



... +1

Une nouvelle entrée dans la bibliothèque cette semaine !

Cadeau

* Cinq Semaines en Ballon, de Jules Verne.
Résumé: Tenter de traverser l'Afrique d'est en ouest par la voie des airs, prétendre survoler dans sa plus grande largeur le dangereux continent noir à bord d'une fragile nacelle livrée à tous les caprices des vents, c'était, au temps de Jules Verne, une entreprise d'une audace incroyable. Comme on peut s'y attendre, les cinq semaines qu'il faudra au docteur Fergusson et à ses deux compagnons pour y parvenir seront pleines d'imprévus et de péripéties.

Un nouveau titre pour cette jolie collection Le Monde, et l'un de ceux de l'auteur que je n'ai pas encore lu !


Et vous, avez-vous reçu de nouveaux livres ?


Suzy B.
 

mercredi 10 avril 2019

Bilan Mars 2019


Bilan du mois de mars 2019



En mars, j'ai lu 5 livres, en deçà de ce que j'avais prévu mais des lectures intéressantes !

* Mes lectures *

* Réparer les Vivants, de Maylis de Kerangal.
Un roman magnifique et poignant !

* Guan-Gong Dit Oui, de Charlotte Pollet.
Récit de vie captivant et très intéressant.

* Grace and Fury, tome 1, de Tracy Banghart.
Premier volume d'une saga qui a du potentiel, mon avis sur ce roman a néanmoins été mitigé.

* Guerre et Paix, tome 2, de Tolstoï.
Il est impressionnant de lire un tel chef-d’œuvre !
 
* Ne m’appelez PAS Blanche-Neige, de Gally Lauteur.
Réécriture moderne tout à fait sympathique du célèbre conte, on passe un bon moment.
 
* Évolution de la PAL *

12 nouveaux livres ce mois-ci !

Prêt: Méto, tome 1: la maison, d'Yves Grevet.

Cadeaux: Voyage au centre de la Terre, Vingt mille lieues sous les mers, Le tour du monde en quatre-vingt jours, de Jules Verne; Tout ce qu'on ne s'est jamais dit, de Celeste NG; L'écume des jours, de Boris Vian; Skeleton Creek, tome 2: engrenages, de Patrick Carman; Cranford, Mary Barton, et Les confessions de Mr Harrisson, d'Elizabeth Gaskell; La dame du manoir de Wildfell Hall, d'Anne Brontë

Masse Critique: Streets of San Francisco, l'histoire du rock dans la Bay Area, de Aranud Devillard et Olivier Bousquet, reçu grâce à Babelio et aux éditions Le Mot et le Reste.
 
* Quoi d'autre ? *

Je n'ai pas lu tous les livres que j'espérais découvrir avec le challenge "Mars au féminin" lancé par Les Instants Volés à la Vie. Mais j'ai vu des films qui peuvent entrer dans le thème: Alita: Battle Angel, de Robert Rodriguez, d'après le manga Gunnm, de Yukito Kishiro; Pique-Nique à Hanging Rock, de Peter Weir, d'après le roman éponyme de Joan Lindsey; Le Château Ambulant (que j'adore voir et revoir), de Hayao Miyazaki, d'après le roman Le Château de Hurle, de Diana Wynne Jones; Blue Jasmine, de Woody Allen; Florence Foster Jenkins, de Stephen Frears; Une Belle Rencontre, de Lone Scherfig; et The Young Lady, de William Oldroyd.
*
Une nouvelle bibliothèque a intégré mon chez-moi, ma pile à lire y a trouvé sa place pour le moment.
*
Les Récapitulatifs, c'est fini ! J'ai renoncé à cette rubrique: mise en place pour me faciliter les choses, ce fut finalement plus une contrainte.
*
Une nouvelle rubrique spéciale "infos du net" verra le jour sous peu... Je mettrai les avis des internautes à contribution pour lui trouver un nom. ;) 


Belle soirée à toutes et à tous, et bon mois d'avril !


Suzy B.