samedi 28 avril 2018

Daringham Hall, tome 2: Le Secret


Daringham Hall,
tome 2: Le Secret
Titre original: "Daringham Hall. Die Entscheidung" (La Décision)
Auteure: Kathryn Taylor
Editeur: Editions de l'Archipel/Archipoche
Traduit de l'allemand par: Jean-Marie Argelès
Nombre de pages: 323

Je remercie les éditions de l'Archipel pour cette lecture !

* Quatrième de Couverture *

L'arrivée inopinée de Ben Sterling, jeune entrepreneur américain, au manoir de Daringham Hall, sur la côte Est de l'Angleterre, a fait souffler un vent de panique au sein de la famille Camden.
Ben prétendait être le fils de Ralph, le patriarche du clan, ce qui signifiait qu'outre sa part d'héritage il aurait droit, après le décès de son père, au titre de baronnet.
A l'exception de Ralph, tous les membres de la famille le rejettent et, surtout, méprisent cet intrus qu'ils jugent indigne de leur rang.
Mais le secret lié à la naissance de Ben n'est pas le seul qui se cache derrière les murs de Daringham Hall. D'autres vont bientôt ressurgir...
 
* Mon Avis *

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce second tome, indubitablement meilleur que le premier !

A Daringham Hall, Ben Sterling n'est pas le bienvenu, et sa relation avec Kate est en dents de scie; malgré tout, il persiste à rester sur place afin d'avoir les réponses à ses questions. La vétérinaire, elle, oscille entre son désir pour le bel américain revanchard et sa crainte de souffrir. Quant au jeune David Camden, ancien héritier de Daringham Hall avant l'arrivée de Ben, il ne se remet pas de la terrible découverte qu'il a faite et va passer de sombres heures.

"L'Héritier", premier tome de cette saga, m'avait laissée curieuse de découvrir cette suite, et autant dire qu'elle a vraiment répondu à mes attentes ! Quand, précédemment, l'auteure tentait d'insuffler du mystère dans une intrigue très prévisible, elle décide ici de satisfaire ses lectrices et lecteurs en dévoilant ce que nous avions deviné mais dont nous souhaitions avoir confirmation. Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est que Kathryn Taylor apporte en plus, dans ce deuxième tome, un joli travail sur la psychologie de ses personnages: la recherche d'identité est donc un élément essentiel de cet opus et ressenti par plusieurs protagonistes dans diverses mesures; les convictions de certains se brouillent et le doute s'immisce. Les espoirs vont également être ébranlés par l'arrivée de la maladie dans la famille Camden, encore une fois à divers degrés. L'auteure n'est pas avare de sous-intrigues amoureuses qui m'ont captivées; l'une d'elle en particulier m'a même beaucoup amusée et donné envie de lire toujours plus de cette saga. L'arrivée d'un nouveau personnage pouvant occasionner un triangle amoureux, ou du moins une rivalité, ne m'a pas convaincue, mais je reconnais que cela a parfaitement servi l'intrigue.

Maintenant que l'on connaît mieux l'univers et ses protagonistes, ce récit n'en paraît que plus fluide et agréable à parcourir; je l'ai suivi avec un enthousiasme jalonné de tristesse et de rires, et il me tarde de découvrir le troisième tome !
 
* Parlons Couverture *

Très jolie couverture ! La demeure n'est pas la même que celle représentée sur le premier tome (que je préfère, d'ailleurs, elle correspond mieux à l'image que je me fais de Daringham Hall), le style est très différent, mais elle reste vraiment belle. Et j'aime tout autant les couvertures originales et leur style so british !, que je vous montre ci-dessous:




Suzy Bess.

  

2 commentaires:

  1. Ce n'est toujours pas pour moi mais les seconds meilleurs que les premiers sont suffisamment rare pour que ce soit souligné^^

    RépondreSupprimer