lundi 23 mai 2016

Feuilles d'Herbe

 
Feuilles d'Herbe
Auteur: Walt Whitman
Editeur: Seghers
Composé et préfacé par: Bernard Delvaille
Plusieurs traductions
Nombre de pages: 192
 
Quatrième de Couverture
 
Walt Whitman (1819-1892), le plus grand poète américain et l'un des plus discutés. Il a chanté le Moi, la Démocratie, la Liberté, la beauté du monde, la communion de l'Homme et de la Terre. Ses Feuilles d'Herbe sont à la source de toute une partie de la poésie moderne. Whitman s'est forgé son propre langage poétique, inimitable, et la qualité de son chant atteint à l'universel. Il disait: "Ceci n'est pas un livre. Qui touche ceci touche un homme."
 
Mon Avis

Walt Whitman, cet illustre poète américain, a autant enchanté que choqué les lecteurs en osant écrire, à une époque où l'on était rejeté pour moins que ça, ce que beaucoup taisaient et en abordant sans préjugés ni tabous tous les sujets de la vie.

L'édition Seghers que je viens de découvrir regroupe 50 poèmes et chants sur la liberté, la nature, la politique, la guerre, la sexualité, l'amitié, l'abnégation, etc. Le poète écrit pour son célèbre "Capitaine !" et les étrangers qui passent, pour les soldats tombés et souffrants et cet océan qu'il aime tant. Il clame, déclame et réclame, il s'oppose et s'impose, revendique ses idées et ses pensées.
 
En prônant l'anticonformisme et en se risquant à évoquer des sujets délicats, il révolutionne l'époque et s'attire les foudres et injures de certaines personnes. Au cours de quelques poèmes, il prévoit l'avenir avec une telle clarté et exactitude qu'il nous démontre, sans l'avoir voulu, que nous n'avons pas tant évolué que ça. Ecrits au XIXème siècle, ses textes n'en sont pas moins actuels et ont une résonnance forte. Walt Whitman vit, écrit, souhaite se faire comprendre de cette humanité dont il a compris toutes les subtilités. Et c'est beau et percutant !
Ces mots m'ont frappée et charmée; de la poésie vraie que j'adore lire et ressentir !
 
 
 
Citations:
 
* A partir de cette heure, je m'attache à tes pas, qui que tu sois,
Mes paroles seront comme une démangeaison à tes oreilles jusqu'à ce que tu les comprennes.
 
* A un Etranger:
   Etranger qui passes ! tu ignores mon désir tandis que je te contemple,
   Tu dois être celui que je cherchais ou celle que je cherchais (cela me vient comme d'un rêve),
   J'ai surement vécu quelque part avec toi une vie de joie,
   Tout ressuscite tandis que nous nous frôlons, fluides, affectueux, chastes, mûris,
   Ensemble nous avons grandi, tu as été petit garçon, petite fille de mon âge,
   J'ai mangé avec toi et dormi avec toi, ton corps n'est plus à toi seul, ni n'a laissé le mien être à moi seul,
   Tu m'offres au passage le plaisir de tes yeux, de ton visage, de ta chair et celui de ma barbe, de ma poitrine, de mes mains, tu le prends en retour,
   Il ne faut point que je te parle, mais je pense à toi lorsque je suis assis tout seul ou que je m'éveille solitaire, la nuit,
   Il me faut attendre, nul doute que je ne te rencontre à nouveau,
   Il me faut m'assurer de ne point te perdre.
 
* Sois calme - sois à l'aise avec moi - je suis Walt Whitman, libéral et robuste comme la Nature.
 
* Camarade, ceci n'est pas un livre:
   Celui qui touche ce livre touche un homme,
   (Fait-il nuit ? Sommes-nous bien seuls ici tous les deux ?)
   C'est moi que vous tenez et qui vous tiens,
   D'entre les pages je jaillis dans vos bras - la mort me fait surgir.
 
   O comme vos doigts m'assoupissent,
   Votre souffle tombe autour de moi comme une rosée, votre pouls est comme une berceuse au tympan de mes oreilles,
   Je me sens immergé de la tête aux pieds,
   Cela est délicieux - c'est assez.
 
 
 
Suzy B.
 


2 commentaires:

  1. Trés franchement, je ne connaissais pas mais ça me donne envie. Tout ce qui est anticonformistes m'intéresse ! D'ailleurs, je m'intéresse moi même c'est dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te serais sans doute très bien entendu avec Whitman alors ! ;) En tout cas note-le, je pense que ça te plairait.

      Supprimer