samedi 29 juillet 2017

Le Journal d'une Grosse Nouille #6


Le Journal d'une Grosse Nouille,
tome 6: Une Soirée Sucrée-Salée
Titre original: "Dork Diaries 6 - Tales from a NOT-SO-Happy Heartbreaker"
Auteure, illustratrice: Rachel Renée Russell
Editeur: Milan
Traduit de l'américain par: Virgine Cantin
Nombre de pages: 349

* Quatrième de Couverture *

- Il m'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... pas du tout ! Oh non ! Bon, je recommence...
- Nikki, on dirait que tu vas bientôt manquer de fleurs !

Comment Nikki peut savoir que son amoureux secret est amoureux d'elle ? Facile: il ira à la soirée de la Saint-Valentin avec elle. Bon, d'accord, mais il faudrait peut-être:
1. qu'elle ait le courage de l'inviter
2. qu'il accepte !
3. qu'il n'y aille pas avec Mackenzie !!
 
* Mon Avis *

Quelques longueurs pour ce tome qui reste aussi sympathique que le reste de la série.

Nikki ne l'a jamais caché dans son journal: elle est amoureuse de Brandon. Et alors que la Saint-Valentin approche, le bal des amoureux organisé par l'école est l'occasion idéale pour elle de savoir si ses sentiments sont partagés. Surtout que cette année ce sont aux filles d'inviter le garçon de leur choix. Mais forcément, Mackenzie a aussi envie d'inviter Brandon, et Nikki, qui n'a jamais confiance en elle, va se mettre à douter.

Ce sixième opus m'a moins séduite que ses prédécesseurs car j'ai trouvé qu'il traînait en longueur. Les non-dits sont le fruit de nombreux quiproquos, et si c'est amusant au début, la répétition des mêmes erreurs par les personnages a fini par m'ennuyer. En fait, je n'ai pas grand chose à dire car j'ai été assez indifférente à cette aventure, alors même que c'est l'un des sujets les plus attendus de la saga: à savoir l'évolution de la relation entre Nikki et Brandon.
Je n'ai donc pas été très captivée mais j'ai bien aimé la fin, qui ne se dévoile pas tout à fait (et nous pousse donc à lire le tome suivant ^^). Ce tome marque un tournant certain dans la saga, il me tarde de connaître le développement de la suite.
 
* Parlons Couverture *

Jolie couverture qui annonce clairement la couleur: de l'amour ! Bon, on n'en a pas tant que ça, finalement, mais tout de même un peu ! Et puis, le doute et les questionnements font aussi partie de ce beau sentiment.



Suzy B.

  

2 commentaires:

  1. Ah bah il faut bien des tomes un peu décevant dans de longues saga comme ça. Le reste sera surement meilleur^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et puis je pense que je n'étais surtout pas dans le bon état d'esprit au moment de ma lecture; ça joue aussi beaucoup.

      Supprimer