lundi 17 avril 2017

Le Journal d'une Grosse Nouille, tome 1: Une Rentrée Gratinée


Le Journal d'une Grosse Nouille, tome 1: Une Rentrée Gratinée
Titre original: Dork Diaries 1 - Tales from my not-so Fabulous Life
Auteure et illustratrice: Rachel Renée Russel
 Editeur: Milan
Traduit de l'américain par: Virginie Cantin
Nombre de pages: 286

Quatrième de Couverture

- OMG ! Mais tu écris un JOURNAL ?
T'es vraiment trop nouille NIKKI !
- Mackenzie, si je tire la chasse d'eau, tu disparais ?

Nouveau collège. Nouvelle ennemie. Nouvel amour. Nouveau journal.
Nikki va pouvoir se lâcher...

Ce journal appartient à: Nikki J. Maxwell.
PERSONNEL ET CONFIDENTIEL
Si vous le trouvez, merci de me le renvoyer. Récompense offerte !
(interdit de lire !)
 
Mon Avis

Il est clair que je suis maintenant un peu trop vieille pour pouvoir apprécier à sa juste valeur ce genre de lecture. Néanmoins, les jeunes collégiennes aimeront certainement cette histoire.

Après que son père, désinsectiseur, ait intervenu dans un collège huppé, une bourse est accordée à sa fille, Nikki. Dès son intégration dans ce nouvel établissement, la jeune fille comprend que la reine de l'école, Hollister Mackenzie, ne la porte pas dans son coeur et va lui faire vivre de dures épreuves. Encore plus lorsqu'un concours d'art, discipline dans laquelle excelle Nikki, va être programmé et les mettre en rivalité. Griffonnant dans son journal intime ses déboires et sentiments divers et variés, Nikki nous fait découvrir sa famille (dont sa terrible petite soeur Brianna), ses deux nouvelles amies Zoé et Chloë, Brandon le photographe qui fait battre son coeur, et son désir envahissant de posséder un téléphone portable.

J'ai beaucoup aimé que ce roman jeunesse soit traité comme un journal intime; les mots et les illustrations s'y succèdent sur des pages lignées, tel un vrai carnet. La plume de Rachel Renée Russel est pleine d'humour, on n'a pas le temps de s'ennuyer et les pages défilent vite. De plus, les illustrations de l'auteure sont vraiment agréables, son trait est joli et en totale concordance avec l'univers qu'elle crée. Malgré le charme que dégage donc cet ouvrage, j'ai tout de même trouvé l'héroïne très superficielle: entre ses caprices d'adolescente, son besoin irrépressible d'être acceptée par une fille qu'elle déteste et son obsession du regard des autres, Nikki n'a pas vraiment attirée ma sympathie...
J'ai adoré Brianna, qui représente le type même de la petite soeur que l'on aime autant qu'on l'a déteste, avec ses frasques, son entêtement et ses questions innocentes (ce qui me fait soupirer de soulagement à l'idée de ne pas en avoir !); Brandon aussi m'a intéressée: c'est un garçon discret que j'aurai aimé voir plus souvent dans les lignes de ce livre.

En définitive, je pense que les jeunes filles entre 8 et 14 ans s'amuseront beaucoup avec ce roman.



Mon avis sur le tome 2: Une Fête Bien Râpée



Suzy B.

 

2 commentaires: