mercredi 1 août 2018

Une Interminable Nuit d'Hiver


Une Interminable Nuit d'Hiver
Auteur: Roger Pascual
Editeur: Auto-édité avec Librinova
Nombre de pages: 379


Je remercie Librinova pour cette lecture !

* Résumé *

La guerre d'Algérie fait rage. A Paris, Grégoire poursuit sa première année de droit à la Sorbonne; loin de sa famille, les riches colons Serda, il feint d'ignorer les évènements tragiques qui se déroulent sur sa terre natale et qui frappent les pieds-noirs. Mais lorsque sa petite-amie lui annonce la mort de son frère aîné, abattu par des terroristes, il est violemment ramené à la réalité. Grégoire décide donc de se rendre à la Hacienda, le domaine familial, afin d'assister aux obsèques. Il se retrouve alors confronté à cette famille qui lui était presque devenue étrangère et à une série d'évènements tragiques, tous liés à son passé et à l'horreur qui a transformé en champ de bataille cette terre qu'il chérit tant.
Entre drame, amour et histoires de famille, "Une Interminable Nuit d'Hiver" vous plonge au coeur d'un conflit complexe, traité avec sensibilité et intelligence.
 
* Mon Avis *

Avec précision, Roger Pascual évoque un sujet que je rencontre rarement dans la fiction: la guerre d'Algérie.

Grégoire Serda quitte Paris pour rejoindre sa famille en Algérie après avoir appris l'assassinat de son frère. Détaché de ses proches, qui l'ont écarté du domaine familial et envoyé en France il y a de cela plusieurs années sans lui demander son avis, le jeune homme va renouer des liens et redécouvrir d'heureux souvenirs, entachés cependant par les affres de la guerre. Une guerre qu'il croit comprendre mais dont il va rapidement devoir cerner la vraie nature. Ce voyage au pays natal qui devait se compter en jours va s'étirer jusqu'à ce que le départ devienne impossible et les évènements, tragiquement incontrôlables.

Je vois défiler peu de romans ayant pour situation historique la guerre d'Algérie, dont les gens se désintéressent souvent; peut-être parce qu'ils ne la comprennent pas vraiment... peut-être parce que ce conflit fut tout autant assez incompréhensible, à la hauteur de la violence qu'il connut.
Cette fiction m'a bien plu car elle m'a fait penser à un récit authentique, témoignage d'un temps passé et oublié; ce ressenti est dû en grande partie à l'agréable simplicité de la plume de l'auteur, qui retrace la guerre avec justesse. Ceci dit, j'ai tout de même eu du mal à m'intéresser aux personnages, dont la psychologie ne m'a pas parue assez travaillée, malgré certains passages; j'ai donc été surprise à de nombreuses reprises par les sautes d'humeur, prises de décisions ou même évolution de caractère des protagonistes qui paraissent, en conséquence, souvent incompréhensibles, voire tout simplement inconstants, et je dois avouer que ce flou, cette instabilité m'ont beaucoup gênée.
Reste que la situation de l'Algérie permet d'apporter son lot de rebondissements au récit, qui est donc agréablement rythmé.

"Une Interminable Nuit d'Hiver" est un roman intéressant de par son contexte politique bouleversé et indubitablement élément central de l'histoire.
 
* Parlons Couverture *

N'imaginant pas les paysages du roman comme représenté sur cette couverture, je pense qu'une image du désert, d'une ville en guerre ou bien même d'une plantation d'orangers auraient mieux correspondu. Mais je trouve cette photo bien jolie, le ciel sombre laisse parler les sous-entendus et ce paysage va bien avec le titre.



Suzy Bess.

  

6 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est un contexte peu exploité et qui serait pourtant trés intéressant. Mais est-ce que le fait que la France ne soit pas fier (à raison) de cette période de son histoire a à voir avec le peu d'oeuvre qui en parle ? Peut-être bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute, oui; c'est assez complexe.

      Supprimer
  2. Bonjour Suzy Bess,
    Je vous remercie pour ce commentaire qui me touche. Je voudrais dissiper si possible cette gêne que vous avez éprouvée à la psychologie des personnages. C'est un parti pris de ma part de les avoir dépeint dans des postures qui n'ont rien à voir avec celles de gens "normaux". L'environnement dans lequel ils vivent, cette guerre qui ne dit pas son nom, les a progressivement transformés. Harcelés par les agressions quotidiennes, délaissés par un pouvoir central qu'ils ne comprennent plus, manipulés par ceux qui veulent conserver l'Algérie Française, ils sont plus des pantins dont on tire les ficelles que des individus réfléchis et responsables qui assument leurs actes.
    Par ailleurs, concernant la couverture, je ne souhaitais ni une image du désert (trop folklorique) ni d'une ville en guerre sous les bombes (pas vraiment adapté). Effectivement, j'aurais aimé un champ d'orangers sous un ciel noir mais cela n'a pas été possible. J'ai donc opté pour un ciel tourmenté qui va décimer une récolte, métaphore de la guerre qui s'abat sur un pays prospère.
    Cordialement
    Roger Pascual

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour cher auteur,

      Merci pour vos explications. Concernant la psychologie des personnages, je ne parlais pas forcément de ceux commettant des actes terribles (les meurtres et autres attentats) mais plutôt de certains membres de la famille Serda: Grégoire, son père...

      Je vous souhaite une bonne continuation et je lirai vos prochaines oeuvres avec intérêt !

      Supprimer
  3. J'ai toujours peur des romans qui se placent durant la guerre d'Algérie : j n'aime pas avoir qu'une seule vision de l'histoire, encore moins celle qui se place du côté colon... Mais si le livre apporte plus que ça, il peut me tenter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur traite l'histoire avec respect, un très bon point. :)

      Supprimer