dimanche 19 mars 2017

The Paper Magician, tome 1


The Paper Magician, tome 1
Titre original: The Paper Magician
Auteure: Charlie N. Holmberg
Editeur: Amazon Crossing
Traduit par: Abigaïl Tal
Nombre de pages: 234

Merci à Netgalley pour cette lecture !

Résumé

C'est le coeur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l'école Tagis Praff, elle se voit contrainte d'embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu'elle sera liée au papier, matériau qu'elle dédaigne, elle sait que c'est pour le restant de sa vie. Dès le début de son apprentissage chez l'excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu'elle ne soupçonnait pas: animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l'avenir... Mais son bonheur se ternit lorsqu'elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite. Une Exciseuse - pratiquant la magie noire liée à l'élément de chair - attaque le magicien et lui arrache le coeur avant de s'enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l'horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du coeur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.
 
Mon Avis

Oh, quelle jolie découverte que ce roman qui parle de magie avec une simplicité très attirante !

Nous sommes à Londres au tout début du XXe siècle, Ceony quitte l'école de magie Tagis Praff pour se lier à un matériau créé de la main de l'homme. Elle qui a toujours rêvé de devenir Fondeuse pour pouvoir manier le métal et fabriquer des armes enchantées, se retrouve obligée de devenir Plieuse, faute de candidats pour cette catégorie dédaignée de tous. C'est en devenant l'apprentie du magicien Emery Thane qu'elle va définitivement se lier au papier. Tout d'abord dépitée, elle va peu à peu être rattrapée par sa soif d'apprendre et découvrir qu'être Plieur n'est pas si inintéressant que cela, d'autant que le séduisant magicien qui la forme, si l'on oublie ses moments d'étrangeté, va la motiver à donner le meilleur d'elle-même. Mais, rapidement, le passé de celui-ci le rattrape et, pour tenter de lui sauver la vie, Ceony va devoir mettre à l'oeuvre le peu de matière qu'elle a appris tout en prenant connaissance de chacune des facettes que renferment le coeur d'Emery Thane.

De la magie, en veux-tu en voilà ! Ce roman m'a embarqué avec une facilité déconcertante dans son univers, fait faire un petit voyage dans le temps, donné envie de m'adonner aux origamis en tout genre, et fait tomber sous le charme de son héros masculin en à peine deux phrases !
Ce livre, dont j'ai autant aimé l'illustration de couverture que l'intrigue, nous propose donc une histoire fantastique très simple à intégrer où la magie s'exécute autour des matériaux créés par la main de l'Homme: le papier, le métal, le verre, etc. L'auteure (dont les parents, fans de Star Trek, ont donné à chacune de leurs filles un prénom masculin, pour la petite histoire) n'a pas besoin de chapitres introductifs pour faire comprendre au lecteur les spécificités de son univers, nous sommes directement plongés dedans avec un résultat, somme toute, pas bien compliqué mais véritablement addictif.
L'héroïne a 19 ans et une maturité déjà bien présente, on la sent prête à se prendre en charge de la meilleure façon qu'il soit. En devenant magicienne, elle réalise un rêve et accepte tout de même de se lier au papier car, issue d'un quartier pauvre, elle a réussi à entrer à l'école de magie grâce à une bourse anonyme et ne veut pas gâcher la somme conséquente qu'un inconnu lui a donc offert. Elle connait la valeur des choses, veut prendre son destin en main, j'ai aisément réussi à la comprendre et à me sentir proche d'elle, ce qui fait que je l'ai appréciée dès les premières pages.
L'action arrive assez tôt - mais cela est peut-être dû au fait que j'ai trouvé le roman trop court - et est passionnante. Dans cette application de la magie, l'une d'entre elle est interdite: l'Excision, celle qui utilise le sang et la chair humaine. Ses pratiquants, les Exciseurs, considèrent que l'être humain, en donnant la naissance, créé d'autre corps humain et que cela peut donc correspondre à la définition "créé par la main de l'Homme". Lira, une ancienne connaissance du Magicien Thane, pratique l'Excision depuis quelques années et va venir se venger, elle se verra confrontée à la jeune Ceony. Il y a donc dans ce roman du sanglant, jamais choquant ceci dit, et l'action va nous amener à connaître en profondeur (c'est le cas de le dire !) les personnages. Quant à Emery Thane, il a fallu d'une description pour que je l'adore (fille superficielle que je suis !). Le fait que l'on connaisse, à la fin du roman, tout son passé, ses peurs, ses espoirs, etc., m'a totalement attachée à lui ! J'ai énormément apprécié que les deux héros aient une certaine différence d'âge, il est intéressant d'assister à leurs échanges.
Le contexte historique ne m'a pas sauté aux yeux, je me suis même demandé en début de lecture où situer dans le temps les évènements, mais cela ne m'a pas dérangée: j'aurais apprécié cette histoire peu importe l'époque de son déroulement.

Avec un style simple et une plume fraiche et entraînante, Charlie N. Holmberg nous livre un très bon premier roman dont il me tarde de connaître la suite !



Suzy B.

  

2 commentaires:

  1. Il me tente de plus en plus ce livre ! En même temps c'est le cas depuis que j'en ai entendu parler^^.

    RépondreSupprimer