mardi 26 janvier 2016

Secret Love

 
 
Secret Love
Auteure: Lucy Allen
Editeur: Editions Addictives
Format: Kindle
Nombre de pages: 121
 
Résumé

 C'est un maniaque du contrôle ultra protecteur.
Elle est fière et indépendante.
Il l'a mise hors d'elle dès leur première rencontre... Mais qu'est-ce qu'il est sexy !
Alex va enfin découvrir qui est Oliver, le frère de son colocataire. Mais quand vient le moment des présentations, la jeune femme est stupéfaite de ressentir une telle attirance pour cet homme aussi agaçant que sexy. En plus, Oliver est un richissime businessman, l'un des célibataires les plus en vue de la côte Ouest, et surtout le concurrent de l'entreprise où elle travaille.
Entre Oliver et Alex, malgré une attirance magnétique, toute relation paraît impossible : Oliver ne peut se résoudre à sortir avec la colloc de son frère, et encore moins avec une concurrente !
Ne pouvant résister à leur désir dévorant, les deux amants sont obligés de prendre une décision : renoncer ou se cacher.
Commence alors un jeu de « suis-moi je te fuis » où sentiments et raison se disputent la victoire.
***
Ne passez surtout pas à côté de Secret Love de Lucy Allen, une saga à l'érotisme exacerbé, au suspense insoutenable et à l'humour irrésistible !
Secret Love, volume 1 sur 6.
Mon Avis

Ah, je me suis bien amusée avec cette lecture !

Installée depuis peu à San Francisco dans le cadre d'un stage, Alex (au féminin) va entrer en colocation avec Jeremy dans l'une des célèbres Painted Ladies (ces maisons victoriennes aux multiples couleurs) et rencontrer le frère de celui-ci: Oliver, archétype du milliardaire beau à tomber et - miracle ! - célibataire. Entre ce dernier et la jeune femme, l'électricite va fuser et... Enfin, vous devez bien douter de ce qui va se passer, non ?!

Profitant que ce volume 1 était disponible gratuitement, j'ai découvert cette histoire. Je m'attendais à lire une romance à l'érotisme poussé et, en fait, non, pas du tout. Il n'y a qu'un chapitre qui aborde la tournure sexuelle que prend la relation entre Alex et Oliver et le tout est plutôt léger. Ce n'est pas plus mal, car le rendu final est bien sympathique.
Le rythme va bon train, je ne me suis pas ennuyée grâce à la plume enjouée de Lucy Allen que je découvre ici. Le ton est hachée, rapide, et infiniment drôle.
Récit à la première personne, on découvre donc une Alex exilée qui dévoile, au travers des lignes et de mails à sa meilleure amie, ses pensées et ses doutes. C'est une héroïne pétillante et vraie, elle se pose les questions que toutes jeunes femmes doivent se poser en pareilles occasions, elle a de l'humour et j'ai aimé les références contenues dans le récit: de Harry Potter à William Boyd, en passant par Dexter ou l'art-therapy. Jolis clins d'œil qui m'ont donné le sourire.

Alors, même si je me suis parfois dit que le tout était vu et revu, je me suis tout de même bien amusée. ;)



 
Citations:
 
* Oh la la ! Alex, tu perds la tête ! Tu n'es pas en train de jouer les décoratrices d'intérieur. S'il sort un couteau, t'es foutue. Maman, papa, carrot cake, vous me manquerez...
 
* Vous ne me faites pas peur. Vous êtes un gros naze. Vous faites partie de ce club des jeunes cons qui croient que l'argent achète tout. Erreur ! Manifestement, il n'achète pas les bonnes manières...
 
 
 
Suzy B.

4 commentaires:

  1. C'est pour la couverture que tu l'as pris surtout, avoue^^. Pas pour moi ce genre de livre^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha ! J'étais certaine que quelqu'un me ferait un commentaire sur la couverture ! ^^ Bon, j'avoue qu'elle est assez aguichante, bien que les tablettes de chocolat soient un peu trop marquées à mon goût...
      Etonnamment, le fait que ce ne soit pas ton genre de lecture ne me surprend guère... Pourquoi cela ne m'étonne-t-il pas ? ^^

      Supprimer
  2. D'un côté ta chronique donne envie, mais d'un autre, le côté vu et revu et en plus encore un homme richissime ça m'agace ^^ Par contre le fait que ce ne soit pas tourné vers l'érotisme est un très bon point pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça ! On est en plein dedans. La nouveauté c'est que le tout tourne autour de la biochimie, mais ce sujet est survolé. Il y a une certaine tension sensuelle tout au long du récit, si cela ne te gène pas, profites-en et lis-le ! ;)

      Supprimer