vendredi 27 octobre 2017

Une Vie entre Deux Océans


Une Vie entre Deux Océans
Titre original: "The Light Between Oceans"
Auteure: M. L. Stedman
Editeur: Le Livre de Poche
Traduit de l'anglais (Australie) par: Anne Wicke
Nombre de pages: 523

* Quatrième de Couverture *

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l'île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu'au jour où un canot vient s'échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d'un homme, ainsi qu'un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d'être parents, Isabel demande à Tom d'ignorer les règles, de ne pas signaler "l'incident". Une décision aux conséquences dévastatrices...
 
* Mon Avis *

"Une Vie entre Deux Océans" est un roman puissant qui nous plonge en profondeur dans la psychologie de son couple de personnages principaux.

Tom Sherbourne est gardien de phare sur l'île isolée de Janus Rock, au large de l'Australie, où il vit en compagnie de sa femme Isabel. Un jour, un canot s'échoue sur la plage, révélant le cadavre d'un homme et la présence d'un nourrisson encore en vie que le couple se dépêche de recueillir. Mais alors que Tom souhaite signaler, le plus vite possible, l'évènement aux autorités du continent, Isabel le supplie d'attendre. Cette femme, qui a subie plusieurs fausses couches, a un intense besoin de materner; elle voit en l'arrivée du bébé un signe du destin et va réussir à persuader son mari de ne rien révéler à qui que ce soit et d'adopter, sans le dire à personne, la petite qu'ils vont nommer Lucy. Si Isabel s'épanouit rapidement dans son rôle de maman, Tom est rongé par la culpabilité à l'idée que Lucy a peut-être une vraie famille qui l'attend quelque part.

J'ai été moins fascinée par ce roman que je ne l'espérais en lisant tant d'avis coups de coeur le concernant lui ou son adaptation cinématographique. Néanmoins, je l'ai trouvé très intéressant !
Ce qui m'a en tout premier lieu surprise, c'est que cette histoire ne comporte pas énormément d'action, ou, plutôt, que le début n'est pas très rythmé; j'ai donc ressenti quelques longueurs. Mais ce roman est vraiment captivant grâce à la psychologie détaillée des héros, notamment celle de Tom. Cet ancien militaire est hanté par les doutes, le récit est vraiment centré sur le dilemme dont il à affaire, entre son amour immuable pour Isabel et sa raison le persuadant que ce qu'il permet de faire est mal; c'est un énorme cas de conscience et je pense même que nombre de lecteurs et lectrices seront eux-mêmes, comme je l'ai été, partagés sur la question !
Le contraste avec les pensées d'Isabel est d'autant plus flagrant, elle qui tombe immédiatement amoureuse de l'enfant et va la chérir comme sa propre mère. Elle est totalement centrée sur la vie de Lucy et leur bonheur familial à tous et ne laisse rien venir ternir cela; peu importe les éléments qui pourraient changer cet état de fait, on la ressent prête à se battre, prête à tout pour garder la petite.

C'est intelligent et il y a une certaine puissance qui se dégage de ces lignes. La plume de l'auteur ne m'a pas tant éblouie que ça, les flashbacks dans le passé des personnages ne m'ont, malgré leur importance, pas forcément intéressée, mais l'imagination dont fait preuve M. L. Stedman et la facilité qu'elle a de reproduire les craintes de ses personnages sur le lecteur m'a beaucoup plu !
C'est donc un très joli roman, psychologique et percutant.
 
* Parlons Couverture *

Cette image de couverture est parfaite; le phare de Janus Rock est un élément majeur du récit, presque toute l'histoire tourne autour de lui. J'aime beaucoup !



Suzy B.

  

2 commentaires:

  1. J'avoue que j'étais tenté par le roman aprés avoir vu le film, justement parceque je trouvais le film trop lent par moment et je pensais que ça se ressentirait moins dans le roman. A voir mais j'ai l'impression que tu as ressenti la même chose. Reste que c'est un film plutôt bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film doit être très fidèle au roman car j'ai effectivement ressenti cette longueur. Mais je suis tout de même tentée à l'idée de le voir. ;)

      Supprimer