mercredi 19 août 2015

Le Journal de Mr Darcy

 
 
Le Journal de Mr Darcy
Auteure: Amanda Grange
Editeur: Milady Romance
Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par: Claire Allouch
Nombre de pages: 400
 
Quatrième de Couverture
 
Un régal pour tous les fans d'Orgueil et Préjugés.
"La seule chose qui me hante alors que j'écris est le regard que je surpris de la part de Miss Elizabeth Bennet lorsque je fis remarquer qu'elle n'était pas assez belle pour me donner envie de danser. Si je ne savais pas que c'est impossible, je dirais qu'il était ironique."
A travers la rédaction de son journal, Darcy nous dévoile le tréfonds de son âme. Déchiré entre les devoirs de l'honneur dus à son rang et ses sentiments naissants pour la charmante Elizabeth Bennet, il s'interdit de tomber amoureux.
 
Mon Avis
 
Fans de Jane Austen, amateurs et amatrices de son écriture, je vous recommande ce roman.
 
Comme l'indique clairement son titre, il s'agit du journal intime que tient Mr Darcy pendant la période durant laquelle se déroule le roman de Jane Austen, Orgueil et Préjugés. Mais plus encore puisque la fin de ce roman est une petite suite (prévisible) imaginée par l'auteure. On découvre au travers des lignes que Darcy écrit ses pensées, ses relations, ses espoirs, et autres vaines tentatives de s'éloigner de Miss Elizabeth Bennet, tandis qu'il tombe amoureux d'elle.
Amanda Grange nous livre un très bon roman qui correspond en tous points à l'idée que je me fais du mystérieux et convoité Darcy. Chaque ligne répond à mes espérances; l'écriture est recherchée et tout à fait attachée au style de l'époque. Le Journal de Mr Darcy est une austennerie à avoir dans sa bibliothèque et qui mérite amplement d'être lue.
 
 
 
Citations:
 
* - [...] Il parle sans cesse mais ne dit jamais rien. Il n'a pas d'opinion personnelle, sauf au sujet de sa propre importance, et celle-ci est aussi indélébile que grotesque. (Le Colonel Fitzwilliam, à propos de Mr Collins)
 
* Je me surpris à penser, non pas à ce que j'allais faire demain, mais à Elizabeth Bennet.
 
* La conversation d'Elizabeth ressemble à aucune autre. Ce n'est pas une activité ordinaire, mais plutôt un vivifiant exercice de l'esprit.
 
* Je vis Elizabeth sourire et baisser la tête sur son ouvrage. Elle a le sourire facile, et je commence à trouver cela contagieux. Je fus presque tenté de sourire moi aussi.
 
 
 
Suzy Bess.
 


2 commentaires:

  1. Je crois bien que c'est une des premières austenerie que j'ai lue ! J'ai bien sûr adoré ! En même temps, je pense que c'est un des rêves des fans de Jane Austen, de savoir ce qu'il se passe dans la tête de M. Darcy ! C'est un livre que je relirai avec plaisir.
    On aurait très bien pu l'imaginer nous-même, mais étrangement, le fait qu'une personne écrive noir sur blanc les possibles pensées de Darcy nous paraît plus réel, tu ne trouves pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve complètement, oui ! ^^
      Et j'adore Amanda Grange, elle su capter le petit truc de Jane Austen tout en gardant son identité propre.

      Supprimer