samedi 8 août 2015

De Darcy à Wentworth

 
 
De Darcy à Wentworth
Auteure: Sybil G. Brinton
Editeur: Milady Romance
Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par: Jean-Yves Cotté
Nombre de pages: 473
 
Quatrième de Couverture
 
Publié en 1913, ce trésor littéraire, rare et inédit en français, est la toute première fan-fiction écrite dans l'univers de Jane Austen.
 
Fiancée au colonel Fitzwilliam, Georgiana Darcy n'est pas heureuse. Elle révèle son désarroi à sa belle-sœur , Elizabeth, et cette dernière s'empresse d'intervenir afin d'annuler les fiançailles. Soulagé, le colonel Fitwilliam accompagne le couple Darcy à Bath tandis que Georgiana rend visite à la sœur d'Elizabeth, Jane Bingley. Ils vont alors, chacun a leur tour, croiser et rencontrer les héros des autres romans de Jane Austen, d'Emma au capitaine Wentworth. Mais au fil des intrigues, ces personnages hauts en couleur devront affronter maintes épreuves avant de connaître le parfait amour.
 
Mon Avis
 
Cette première austennerie est surprenante car elle l'une des seules à oser rassembler la majorité des personnages peuplant les différents roman de Jane Austen. Si certains manquent à l'appel (je pense particulièrement et avec regrets à Mary Bennet que j'aurai adoré retrouvé), d'autres sont seulement brièvement évoqués quand Lady Catherine est admirablement bien mise en avant - oui, Sybil G. Brinton a vraisemblablement bien compris le personnage en la retranscrivant parfaitement, on  la retrouve toujours aussi détestable qu'avant - en déclenchant le premier drame de ce roman.
Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont plus précisément les sorts amoureux de trois personnes (enfin, six si l'on considère leurs affiliés): Georgiana Darcy, discrète et affable, du colonel Fitzwilliam, que l'on a connu plus jovial (son caractère en demi-teinte tout au long du récit est bien dommage...) et de Kitty Bennet, assagie mais toujours pleine de surprises ! Drapés de faux-semblants et de non-dits, les personnages vont apprendre à leurs dépends l'expérience qu'apporte la quête de l'amour.
Même si j'ai été déçue par certains détails du récit (l'humour caustique trop exacerbé d'Elizabeth Darcy, en début de récit, et son caractère trop affirmé au vu de l'idée que je me suis faite d'elle dans Orgueil et Préjugés, ce qui a pour conséquence d'effacer nettement la présence de son mari qu'on ne reconnait que trop peu, et l'orgueil omniprésent de Mary Crawford, qui tient l'un des rôles principaux, et qui alourdit ostensiblement l'histoire), j'ai aimé retrouver une écriture tout à fait approchante de celle de Jane Austen.
L'on voit arriver les évènements de très loin, mais cela reste une lecture sympathique et notons-le, ce livre possède une magnifique couverture.
 
Je précise qu'il est INDISPENSABLE d'avoir lus les romans de Jane Austen - que je vais citer ci-dessous - afin d'apprécier pleinement cette lecture ou vous risquez de vous perdre au milieu de l'affluence importante de personnages qui ont tous un passé à connaître.
 
Romans à lire avant de découvrir De Darcy à Wentworth:
- Mansfield Park
- Northanger Abbey
- Emma
- Raisons et Sentiments
- Persuasion
 
 
Je ne pardonne pas à Sybil G. Brinton d'avoir tué le colonel Brandon !
 
 
 
Citations:
 
* - En vérité je ne pense pas que Lady Catherine désire la présence des pâles chandelles que nous sommes dans son firmament d'étoiles scintillantes.
 
* Laquelle d'entre nous n'a pas impatiemment attendu à un moment ou à un autre une lettre qui, nous en étions convaincues, serait d'une importance capitale ?
 
* La lumière rendait l'obscurité plus visible.
 
 
 
Suzy Bess.
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire