mercredi 22 novembre 2017

Les Premières Aventures d'Arsène Lupin


Les Premières Aventures d'Arsène Lupin
Auteur: Maurice Leblanc
Editeur: Omnibus, édition illustrée
Nombre de pages: 640

Je remercie Babelio et les éditions Omnibus pour cette lecture,
lue dans le cadre de la Masse Critique. 

* Quatrième de Couverture *

"Vous allez pouvoir découvrir une oeuvre sensationnelle, appelée à un retentissement énorme: les surprenantes, mystérieuses, inattendues, originales et passionnantes aventures du génial escroc Arsène Lupin, dont l'habileté et la chance infernales dépassent tout ce que nous savons jusqu'ici des tours de force les plus extravagants des grands aventuriers."



 
* Mon Avis *

D'Arsène Lupin, je ne connaissais que trois choses: sa réputation immuable, le film de 2004 de Jean-Paul Salomé avec Romain Duris dans le rôle titre, et la chanson de Jacques Dutronc. Je suis donc très heureuse d'avoir enfin pu découvrir le célèbre cambrioleur sous la plume de son créateur.

Arsène Lupin est un voleur de haut vol au comportement très particulier: quand il ne prévient pas ses victimes de son futur larcin, il laisse une carte de visite pour signer son crime et s'exprime via les journaux. Changeant d'apparences autant que d'identités, il aime manipuler son monde et a créé un vaste réseau de cambriolages et de revente d'objets volés. Poursuivi par son éternel ennemi l'inspecteur Ganimard, mais aussi pourchassé par les brillants et redoutables Isidore Beautrelet, jeune lycéen, ainsi que Herlock Sholmès et son accolyte Wilson, Arsène Lupin prête aussi parfois main-forte aux enquêteurs pour résoudre des énigmes particulièrement complexes. Mais son narcissisme et son insouciance, tout comme sa tendance à vouloir jouer avec le feu, lui promettent autant de succès que de déconvenues.


Faire la connaissance d'Arsène Lupin, c'est découvrir un personnage haut en couleurs, drôle, entrainant et fantasque, mais dont la frivolité cache une profondeur d'esprit aussi intéressante qu'émouvante. Cette jolie édition Omnibus contient 18 nouvelles séparées en deux sections: "Arsène Lupin, Gentleman Cambrioleur" et "Les Confidences d'Arsène Lupin", ainsi que les deux épisodes de "Arsène Lupin contre Herlock Sholmès" et le roman "L'Aiguille Creuse". Si ma lecture de tous ces récits, assez différents les uns des autres, m'a parue très longue sans que je me l'explique, j'ai trouvé ces histoires vraiment captivantes. Raconté par le seul ami de Lupin (à la manière des écrits de Sir Arthur Conan Doyle menés par John Watson), et accompagné de très belles illustrations, nous ne suivons pas seulement le héros mais aussi, et beaucoup même, les regards extérieurs, les seconds rôles - victimes ou enquêteurs -, ce qui est finalement assez intrigant et ajoute au mystère du gentleman cambrioleur. J'ai adoré le clin d'oeil (ou hommage) lancé par Maurice Leblanc au célèbre Sherlock Holmes, bien qu'il soit ici caricaturé et ne possède pas cette puissance qu'il a sous la plume de Conan Doyle.
J'aime beaucoup les énigmes et l'auteur construit ses aventures de telle sorte que nous comprenons bien souvent les affres des mystères qu'au dénouement de l'intrigue. C'est agréable et pose le héros en être d'autant plus intelligent. Mais j'ai aussi apprécié qu'Arsène Lupin ait des failles et ne soit pas si parfait qu'il aimerait l'être.

De fait, je suis bien contente d'avoir lu ces histoires et aurai même apprécié qu'il y en ai plus, cela m'aurait permis de comprendre, par exemple, certaines mentions à d'autres affaires du cambrioleur.
Cette lecture fut longue mais forte sympathique, et le côté historique m'a forcément parlé !





Citations:

* - Ce que ne peuvent ni les circonstances ni les hasards contraires, la volonté et l'obstination d'un homme le pourront.

* On eût dit que la sensation du péril lui causait une joie physique, et que l'existence n'avait pas d'autre but pour cet homme extraordinaire que la recherche de dangers qu'il s'amusait ensuite à conjurer.





Suzy B.

  

2 commentaires:

  1. J'ai cru qu'Arséne Lupin t'avais volé ! Mais non^^. En tout cas ça donne envie de le lire. Je connais bien Sherlock Holmes mais pas du tout Arséne Lupin. La (vraie) rencontre des deux pourrait être trés sympa d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais tu as vu un peu ce super jeu de mot ! "Voleur de haut vol". ^^ Je ne m'en étais même pas rendu compte en plus ! Oui c'est vraiment sympathique à lire.

      Supprimer