vendredi 13 mars 2015

Mémé

 
Mémé
Auteur: Philippe Torreton
Editeur: L'Iconoclaste
Nombre de pages: 144
 
Quatrième de Couverture
 
"Mémé, c'est ma mémé, même si ça ne se dit plus. Mémé me manque. Ses silences, ses mots simples au Scrabble, sa maison enfouie sous les pommiers et son buffet d'avant-guerre. Ce texte est subjectif, partial, amoureux, ce n'est pas une enquête, ce n'est pas une biographie, c'est ce que j'ai vu, compris ou pas, ce que j'ai perdu et voulu retenir, une dernière fois. Mémé, c'est mon regard de gamin qui ne veut pas passer à autre chose."
Voici le portrait qu'à plus de quarante ans Philippe Torreton fait de celle qui fut le personnage central de son enfance, un portrait tendre et nostalgique, construit par petites touches comme la mémoire, où chacun retrouvera sa grand-mère ou celle dont il a rêvé.
 
Mon Avis
 
Ce livre est une ode, un hymne à l'amour que Philippe Torreton porte à sa mémé. Ce n'est pas structuré, c'est un déballage de pensées, une explosion de souvenirs encrés sur papier. C'est beau et touchant: Torreton partage avec nous des parcelles de vie, se remémore ses petits rien qui font d'une personne ce qu'elle est. On découvre au fil des anecdotes une femme forte, une femme de ferme, robuste, qui cache ses sentiments, mais qu'on a envie de serrer dans ses bras. Dans la description de sa mémé, c'est d'une époque qu'il se rappelle, une époque perdue ou presque, lointaine et pourtant proche... Philippe Torreton s'adresse aux lectuers, à sa mémé, au curé, et se pose des questions à lui-même.
Il nous embarque dans ce récit avec délicatesse, humour et mélancolie.
C'est une jolie poésie.
 
Le Toucher des Pages
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire