samedi 25 février 2017

Fallen Angel


Fallen Angel
Auteure: Stéphanie Janicot
Editeur: Albin Michel
Nombre de pages: 277
 
(couverture définitive)
 
Je remercie Babelio et les éditions Albin Michel pour cette lecture,
lue dans le cadre de la Masse Critique Babelio. 

Résumé

Le soir du réveillon, Sibylle, une jeune journaliste, est réquisitionnée pour couvrir le concert du restigieux Fersen Orchestra. Lors du final, Lucie Fersen, géniale compositrice et chef d'orchestre de 36 ans, est tuée d'une balle tirée depuis la régie. Sibylle et son amie commissaire de police entendent bien trouver le mobile et le coupable du meurtre de cette ex-enfant prodige et rock star.
 
Mon Avis

Ce roman policier est bien mené et prenant. J'ai vraiment passé un bon moment !

Journaliste de permanence pendant les fêtes de fin d'année, Sibylle se rend à reculons aux dernières répétitions du Fersen Orchestra avant que soient donnés les derniers concerts de leur tournée, se clôturant à Paris. La jeune femme est fascinée par la synesthésie musique/couleur mise en place par Lucie Fersen, fille du fondateur de l'orchestre et musicienne virtuose qui dirige désormais le Fersen Orchestra. Mais lors du final cette dernière est atteinte par une balle qui l'atteint au poumon et au coeur, sous les yeux ahuris du public. Tandis qu'elle est emmenée entre la vie et la mort à l'hôpital, Anouk, commissaire de son état et meilleure amie de Sibylle, est chargée de l'enquête. Les deux jeunes femmes vont alors passer un accord pour que la journaliste puisse avoir accès aux interrogatoires des proches de la victime et autres suspects. Une série d'interrogations vont se succéder dans leurs esprits, car Lucie Fersen semble avoir une personnalité controversée et un tas d'ennemis.

Ce roman est une agréable découverte ! Je ne connaissais pas encore la plume de Stéphanie Janicot, qui compte de nombreux romans à son actif, et elle s'est révélée vraiment plaisante. Outre le contexte idéalement choisi de la société mondaine - la vie privée d'une célébrité, ancienne enfant-star de surcroît, recèle autant de mystères que de faits connus du grand public, ou que celui-ci pense connaître... -, j'ai aimé que l'auteure nous en apprennent plus sur les personnages et potentiels suspects tout au long du roman, principalement grâce aux interrogatoires menés par la police que l'on découvre en même temps que Sibylle. Ces "interviews", comme les appelle cette dernière, sont la matière principale du récit et c'est par leur biais que nous découvrons petit à petit l'histoire de Lucie Fersen et de son entourage. Celle-ci a un caractère fort et son histoire est aussi touchante que déroutante; bien que l'on ne la croise pas réellement en personne dans le roman, on apprend à la connaître par la voix des autres et sa personnalité profonde n'en est que plus délicate à deviner: entre rumeurs et faits véritables, on ne sait jamais vraiment à qui se fier. Néanmoins je me suis sentie proche de ce personnage, son génie musical, sa volonté de réussite et ses ambitions diverses, sont palpables.
L'idée d'ajouter au point de vue de Sibylle celui du tireur en début et fin de roman est intéressante et apporte aussi son lot de questionnements.
Mais puisque nous parlons d'un roman policier, une question se pose: est-il aisé pour le lecteur de se faire une idée du malfaiteur ? Réponse: eh bien, si vous prenez le temps de bien analyser ce que vous lisez, oui, vous pouvez deviner la trame de l'intrigue. L'auteure nous sert sur un plateau tout ce que découvre le duo principal: Sibylle/Anouk. Nous évoluons donc à leur rythme, assistons à leurs déductions, et pouvons dès lors nous faire nos propres idées, en même temps qu'elles. Ceci dit, cela ne veut pas dire que c'est prévisible, au contraire, la supposition est toujours de mise dans ce récit, rien n'est jamais sûr, alors il est possible de douter jusqu'au dénouement tandis que les pistes sont nombreuses. En grande amatrice de séries télévisées policières, j'ai pris un vrai plaisir à prendre part à cette intrigue et, en milieu de roman environ, une certaine logique s'est imposée à moi. Parviendrez-vous à faire de même ?

"Fallen Angel" fut une très bonne découverte ! C'est un roman que je conseille absolument à tous types de lecteurs, il n'est pas besoin d'avoir une préférence pour le genre policier pour apprécier ce récit. On s'attache vite aux personnages et la plume de l'auteure est très agréable !




Citation:

* "[...] la confiance ne fait pas partie de mon patrimoine génétique. Je n'éprouve qu'une seule confiance, celle que la musique me renouvelle chaque jour, ma capacité à la servir et sa volonté de m'habiter éternellement."



Suzy B.

  

6 commentaires:

  1. Celui-ci par contre pourrait me plaire. Et tu te sens proche de son génie musical ? Tu ne te vantes pas un peu là ?^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est clairement pas ce que je voulais dire. J'aurai du mettre un point: "Je me suis sentie proche de ce personnage. Son génie musical, sa volonté de réussite et ses ambitions diverses sont palpables." ;)

      Supprimer
    2. Je m'en doute bien, c'était pour taquiner^^.

      Supprimer
    3. Bah ! Je t'ai cru, moi ! 'Faut pas me taquiner comme ça... :(
      Bon... si, j'aime bien être taquinée ! ;)

      Supprimer
  2. C'était une masse critique privée ? Car je n'en reçois plus :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était une Masse Critique Privilégiée. Je n'ai pas eu d'autres propositions depuis, mais Babelio a récemment changé son fonctionnement et pense désormais à favoriser les lecteurs qui ne sont rarement (ou jamais) tirés au sort. Ce qui est bien pour eux ! ;)

      Supprimer