samedi 24 juin 2017

Le Journal d'une Grosse Nouille, tome 4: Une Compet' Al Dente


Le Journal d'une Grosse Nouille, tome 4: Une Compet' Al Dente
Titre original: "Dork Diaries #4 - Tales from a Not-So Graceful Ice Princess"
Auteure: Rachel Renée Russel
Editeur: Milan
Traduit de l'américain par: Virginie Cantin
Nombre de pages: 352

* Quatrième de Couverture *

- OMG ! Qu'est-ce qui t'arrive, Nikki ?
- Je débute le patinage. Je ne comprend pas pourquoi je n'y arrive pas.
- Un conseil: essaie de glisser sur les patins, pas sur les fesses !

Les trucs de Nikki pour réussir une soirée "Spécial Patinage":
- Patiner pour une bonne raison (qui plaise aussi à Brandon).
- Faire équipe avec ses MAV.
- Dégager l'infâme Mackenzie !!!!
? Vérifier qu'on sait patiner...
  
* Mon Avis *

Nouveau tome très sympathique qui m'a beaucoup fait rire.

Les élève du collège Westchester Country Day apprennent, en de début du mois de décembre, qu'aura lieu le dernier jour de l'année (civile, le 31 décembre donc) un spectacle de patinage artistique aux profits d'organismes caritatifs qu'auront choisis chaque groupe d'élèves participant. Pour remonter sa moyenne en gym catastrophique, Nikki accepte de participer aux côtés de ses meilleures amies Zoey et Chloë. En soutenant la cause de l'Hôtel des Animaux, un refuge sur le point de fermer suite à l'accident dont a été victime le propriétaire, qui recueille et propose à l'adoption chiens et chats, les filles ne vont pas seulement aider des êtres sans défense mais aussi Brandon, lié d'une manière inattendue à ce refuge. Seulement, un problème des plus imprévus se pose: contrairement à ses deux MAV, Nikki ne sait pas, mais alors absolument pas tenir sur des patins à glace...

Ce quatrième opus est très agréable à lire. Accessibles à tous, l'histoire, les gags et les illustrations sont toujours plaisants à découvrir. J'ai apprécié d'en savoir un peu plus sur Brandon; ce jeune homme est charmant mais énigmatique, alors apprendre quelques faits concernant son passé et sa vie privée actuelle m'a plu. Son existence semble assez triste, même s'il semble s'être remis (du moins en apparences) de certains faits. Il me tarde d'avoir le fin mot de tout cela en tout cas.
Mackenzie reste fidèle à elle-même (ne l'a-t-on jamais trop dit ?!), même si elle n'est, heureusement, pas aussi extrême que dans le tome précédent.
Et n'oublions pas cette mignonne petite fripouille qu'incarne Brianna, la petite soeur de Nikki, qui est toujours très drôle dans la spontanéité de sa jeunesse; elle a d'ailleurs un certain rôle à jouer dans le dénouement de l'intrigue...

Moi qui n'avait que peu aimé le premier tome, je suis heureuse d'avoir persisté dans ma lecture de la suite, car je m'amuse bien finalement. Et il est intéressant que l'auteure sensibilise ses jeunes lecteurs grâce aux aventures et déconvenues de l'héroïne.
 
* Parlons Couverture *

Les couvertures de cette saga sont colorées et pétillantes: idéales pour attirer les jeunes lectrices et lecteurs qu'elle vise. Le dessin sur le post-it est fidèle aux illustrations que l'on retrouve à l'intérieur du livre. J'aime beaucoup le fond blanc, aspect givré, de ce tome. Et le petit plus que, je crois, nous avons tendance à tous apprécier: le titre est en relief. ;)



Suzy B.

  

2 commentaires:

  1. Etrange choix que la traduction des titres de cette saga. Rien à voir à chaque fois. Etrange habitude que de changer les titres d'un pays à l'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Enfin, le titre français reste centré sur le sujet, cette fois, en parlant compétition, mais je ne sais pas pourquoi ils favorisent un certain côté culinaire à ces traductions... ^^ Et encore, tu n'as pas vu celui du tome 5 ! ;)

      Supprimer