mercredi 13 juillet 2016

Beignets de Tomates Vertes

 
Beignets de Tomates Vertes
Auteure: Fannie Flagg
Editeur: J'ai Lu
Traduit de l'américain par: Philippe Rouard
Nombre de pages: 480
 
Quatrième de Couverture
 
Au sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée... Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l'existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l'adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l'approche de la cinquantaine, va peu à peu s'affirmer et reprendre goût à la vie.
 
Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour.
 
Mon Avis
 
Ce roman attachant et émouvant m'a beaucoup plu !
 
Evelyn Couch fait la rencontre de Ninny Threadgoode à la maison de retraite de Rose Terrace. Proche de la cinquantaine, cette femme dépressive au point de songer constamment à la mort va s'éveiller et se redécouvrir au contact de la vieille dame pleine d'allégresse qui va lui conter un récit passionnant. En alternance, nous découvrons la vie de la petite ville de Whistle Stop durant la Grande Dépression, et en particulier celles d'Idgie et de Ruth: deux femmes liées par une amitié-amour intense et magnifique à lire ! En ces temps où un tel rapprochement n'était pas accepté, nous suivons ce duo combattif et généreux, plein de bonté envers les gens qui l'entoure.
 
J'ai découvert il y a quelques jours l'adaptation cinématographique de ce livre et j'ai immédiatement été séduite ! Le roman est quelque peu différent du film, mais le scénario de fond reste le même.
Ce n'est pas seulement d'un petit nombre de personnages que nous faisons la connaissance, mais tout une communauté qui se dévoile à nous. Entre la grande famille Threadgoode, les Peavey (la famille de couleur qui les sert: Sipsey, Big George, Onzell et leurs enfants), leur shérif et ami Grady Kilgore, le Club des Cornichons et d'autres voisins et proches qui se retrouvent tous au Whistle Stop Café, nous constatons que ces habitants sont unis et solidaires. Et surtout respectueux !
Mémoires de l'Amérique profonde, c'est le récit d'une vie qui nous est conté. Et celui d'une romance atypique et bouleversante.
Au cours de nombreuses parties, nous voyageons au gré des années dans divers endroits des Etats-Unis en suivant tel ou autre personnage. Entre passé et présent (un présent se déroulant à la fin des années 80), nous pouvons comparer des époques, des croyances, des manières de vivre et de penser... C'est un roman complet, bien trop pour que je puisse en parler simplement, en résumer les évènements - et il y en a tellement.
La plume de Fannie Flagg est absolument délicieuse, entraînante, spontanée et réfléchie à la fois; ça a été un vrai bonheur de la lire, je ne me suis pas ennuyée une seconde !
 
Alors pourquoi n'est-ce pas un coup de cœur ? Eh bien, parce qu'il a été pour le film, que j'ai vraiment adoré.
 
Je vous recommande donc vivement de lire ce roman passionnant, marquant et addictif, et de voir son adaptation qui vaut largement le coup d'œil ! L'amour et l'amitié y sont sublimés par l'univers qui les entoure.
 
 
 
Citations:
 
* - Je suis trop jeune pour être vieille et trop vieille pour être jeune.
 
* Etrange comme les gens peuvent côtoyer quelqu'un et glisser peu à peu vers l'amour sans même savoir quand c'est arrivé.
 
* Se faire transporter à Whistle Stop par les récits de Mrs. Threadgoode lui était devenu à son insu une réalité plus forte que le quotidien partagé avec Ed à Birmingham.
 
 
 
Suzy B.
 


4 commentaires:

  1. Bon, du coup je le tenterais peut être si j'en ai l'occasion ! Quand je trouverais le temps^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé Miss Alabama 😀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore lu, mais vu la plume de l'auteure, je le note ! ;)

      Supprimer