mercredi 7 septembre 2016

Pourquoi le Ciel est Bleu

 
Pourquoi le Ciel est Bleu
Auteur: Christian Signol
Editeur: Albin Michel
Nombre de pages: 374
 
Quatrième de Couverture
 
"Julien Signol, mon grand-père paternel, ne sut jamais lire ni écrire, et mois, son petit-fils, je suis devenu écrivain. Grâce à lui, grâce à mes parents, à leur travail, à leur courage, à tout ce qu'ils m'ont légué.
Et pourtant, il a fallu plus de quarante ans à Julien pour oser poser à son fils la question à laquelle sa mère avait répondu par une gifle cruelle quand il avait sept ans: "Pourquoi le ciel est bleu ?" Il en était resté meurtri, comprenant vaguement que l'enfant d'une domestique, veuve de surcroît, n'avait pas le droit de lever la tête vers le ciel. Cette scène ne s'est pas déroulée au XVIIIe siècle, mais à l'orée du XXe...
Les hommes souffrent, luttent , pour que leurs enfants vivent mieux qu'eux. Julien en est un humble exemple: en échappant à un destin écrit d'avance, il a réussi à conquérir sa dignité, à offrir à ses fils tout ce qui lui avait manqué. N'est-ce pas encore aujourd'hui, malgré les différences de modes de vie, le but de tous les hommes et de toutes les femmes dans un combat qui demeure et demeurera toujours le même ?"
 
Mon Avis
 
Pourquoi le Ciel est Bleu est l'hommage émouvant d'un petit-fils à ses grands-parents.
 
Christian Signol nous raconte ce qu'a été la vie de Julien et Hélène Signol: cet homme et cette femme qui ont vécu tant de durs labeurs, une vie faite de misère et de rares moments de bonheur; qui sont parvenus au prix de sacrifices à s'élever socialement, devenir indépendants; qui, environnés par la peur et la colère, ont connus deux Guerres Mondiales; qui ont fondé leur famille et ont, inconsciemment ou pas, permis à ses membres de vivre pleinement. Le récit d'une vie sous tous ses aspects.
 
Si j'ai été dans la contemplation pure et simple de ce que je lisais tout au long du livre, je referme celui-ci en étant très touchée de ce que j'y ai découvert.
Christian Signol écrit cette biographie comme un roman; ça m'a d'abord perturbée, j'ai mis une centaine de pages à m'y habituer, puis je me suis décidée à profiter de cette expérience et l'ai lue sans avoir de ressenti particulier. Ce n'est que durant les derniers chapitres et l'épilogue que je me suis rendue compte du cadeau que représente ce récit et en ai été émue. L'auteur écrit son admiration et son respect dans un exposé authentique et captivant. Il nous parle d'abord de ses arrières-grands-parents, et ensuite de ce grand-père si distant et de cette grand-mère si discrète, avec toujours une grande déférence. Il les remercie, remercie la vie et ce destin qui ont permis à Julien Signol de réchapper vivant de la première Guerre Mondiale, puis de survivre à la seconde; d'avoir épargné son père à maintes reprises également. J'ai donc ressenti cet ouvrage comme un présent que l'écrivain offrait à sa famille et à ceux ayant connu les situations qui y sont relatés.
 
C'est un témoignage qui ne laisse pas indifférent, même si je ne l'ai pas savouré durant ma lecture mais que l'ai apprécié dans son ensemble, et je pense que chaque personne issue d'une famille paysanne ne pourra que le comprendre et en être touchée.
 
 
 
Citations:
 
* Il y avait longtemps qu'il avait compris que sa vie ne serait que ce qu'il en ferait.
 
* Elle savait que les souvenirs ne consolent jamais de la perte de ceux qu'on aime, mais elle ne savait pas qu'habiter les mêmes murs que les disparus rend plus douloureuse encore leur absence.
 
 
 
Suzy Bess.
 


2 commentaires:

  1. "Julien en est nu ". Ah bah je comprend que ça t'aies touchées !^^.

    Plus sérieusement, ça a l'air trés intéressant comme livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, merci je n'avais pas fait attention à cette faute de frappe... J'ai rectifié cela ! ;) (pour ma défense, je ne suis pas en forme aujourd'hui...)

      Oui, il l'est sans conteste !

      Supprimer