vendredi 11 décembre 2015

La Bibliothèque des Coeurs Cabossés

 
 
La Bibliothèque des Cœurs Cabossés
Auteure: Katarina Bivald
Editeur: Denoel
Traduit du suédois par: Carine Bruy
Nombre de pages: 483
 
Quatrième de Couverture
 
Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes: Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa.
Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant.
Ce sera pour Sara, et pour les personnages attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel...
 
Mon Avis
COUP DE COEUR

Quel bonheur, ce livre ! Quel bonheur !
Dès les premières lignes, j'ai été charmée par ce premier roman irrésistible (un première roman d'une telle qualité ! *o*) de Katarina Bivald.
L'auteure suédoise nous présente l'histoire - non, plutôt des histoires d'amitiés, d'amours, de respect, etc. qui débutent par la correspondance d'Amy vieille dame et Sara jeune femme qui n'auront jamais la chance de se rencontrer en chair et en os. Après invitation, Sara débarque à Broken Wheel pour rencontrer son amie et passer des vacances paisibles. Mais en apprenant à son arrivée qu'Amy vient juste de quitter ce monde, la jeune femme est prise d'un désespoir si bien décrit que l'on a l'impression de le ressentir. Elle se sent totalement perdue et erre sans savoir que faire. Petit à petit, elle apprend à connaître cette petite ville étrange, à l'aspect terriblement désolant (loin, très loin, de l'idée qu'elle s'en faisait), et ses habitants.
Nous allons de surprises en surprises, et je me suis fortement attachée à tous les personnages centraux (les habitants de la ville, donc, non ses visiteurs de passage) qui possèdent des personnalités diverses et variées et parfois complexes ! Katarina Bivald prend le temps de s'attarder sur chacun d'eux, dans les détails, et quelle intelligence de procéder de cette manière !
L'humour est décapant, les rebondissements toujours surprenant, l'attente (et une certaine tension sensuelle) intenses et inextinguibles.

La scène (parmi d'autres) où Sara est en train de lire dans la librairie, sans s'apercevoir de l'attroupement qui se forme dans la rue la fixant et la chronométrant, est magique ! Tout simplement magique ! Cet autre épisode de "l'odeur des livres" est merveilleux !

La Bibliothèque des Cœurs Cabossés fourmille de références littéraires à relever, c'est un roman pour les amoureux des livres. Entrecoupé de lettres écrites par Amy à Sara, pleines de philosophie, le récit nous entraîne au fond des cœurs cabossés, ce titre si bien trouvé. L'écriture savoureuse nous fait passer des éclats de rires aux yeux embués, et j'ai fermé ce livre à contrecœur de quitter cet univers (dont j'aurai encore volontiers découvert certains aspects et, pourquoi pas, quelques facettes cachées, durant quelques centaines de pages supplémentaires) mais avec un sourire aux lèvres, vous savez ? Ce sourire de satisfaction que l'on sent parfois s'installer sur notre visage quand on a vraiment voyagé avec sa lecture... :)

Bien que l'épilogue soit un peu cliché (rien qu'un peu...) c'est un véritable délice de lire ce roman et je le place d'ores-et-déjà dans ma liste de coup de cœurs à lire et à relire !

 
 
Citation:
 
* [...] parfois, j'aime ça. Le fait que nous soyons si petits que deux personnes dans deux villes différentes peuvent lever les yeux vers le même ciel.
 
 
 
Suzy B.
 


13 commentaires:

  1. Le début de l'histoire me fait penser à un autre roman que j'ai lu mais qui dérivait ensuite vers une histoire trés différente. Par contre, je ne me souviens plus du nom de ce livre...

    Mais pourquoi pas, ça fait longtemps que je n'ai pas été dans une bibliothèque, ça m'en rappellera l'odeur^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Je vais me renseigner alors et tenter de retrouver ce titre perdu. ;)

      Oui, l'odeur des livres est fabuleuse. ^^

      Supprimer
  2. J'ai tellement envie de le lire ce livre mais hélas, ça ne sera pas pour tout de suite !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment top. Tu ne l'as pas dans ta PAL ?

      Supprimer
  3. Vu sur beaucoup de blogs, je vais finir par le lire! C'est sur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui tu devrais te laisser tenter ! Il a son joli succès et je comprend pourquoi désormais. ;)

      Supprimer
  4. Je trouve déjà le titre et la quatrième très intéressants, tu pousses encore plus loin mon envie ! Hop, sur la liste du papa Noël (oui, je profite, il me reste de la place ;) )

    RépondreSupprimer
  5. Ah tiens, je pensais avoir commenté cette chronique lol
    Je suis toujours ravie de voir que ce roman est un coup de cœur <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le croyais également. ˆˆ Sans doute le post sur fb. Oui, je suis contente de l'avoir apprécié et de partager ton avis !

      Supprimer
  6. Dire que j'ai eu ce livre entre les mains mais que je ne l'ai pas lu ^^ et oui c'était pour offrir au concours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, quel dommage ! Tu es passée à côté d'une lecture pétillante ! J'espère que tu auras l'occasion de l'avoir à nouveau entre les mains ! ;)

      Supprimer