mercredi 21 mars 2018

The Enfithing


The Enfithing
Auteur: Matthieu Elhacoumo
Editeur: Auto-édité
Nombre de pages: 141

Je remercie l'auteur pour cette lecture !

* Résumé *

C'est le plus beau cadeau d'anniversaire que l'on puisse me faire, cette puce de stockage, le plus magnifique. Depuis que je l'ai reçue de maman, je vole sur un petit nuage... Immédiatement après que son regard prévenant m'ait demandé ce que je voulais pour mes 17 ans, j'ai su qu'elle m'achèterait ce qui m'est le plus cher au monde. Le gadget dernier cri que même mes meilleures amies ont depuis belle lurette, une micro puce hyper sophistiquée, la mode du moment, la folie technologique que tout le monde se dispute et après laquelle courent tous les ados du monde entier.
 
* Mon Avis *

Etrange et captivante, cette novella m'a étonnée et rendue curieuse.

Pour son anniversaire, Alex reçoit le cadeau qu'elle espérait tant: une puce connectée, à s'implanter à la tempe. Avec elle, tout est possible: plus besoin de portable, tout se fait par la pensée, le contact avec ses amis se fait comme si l'on se trouvait face à eux; les rêves peuvent se contrôler et être partagés sur les réseaux sociaux, et l'on peut s'immiscer et voir ceux de personnes qui nous sont totalement inconnues; même les fantasmes peuvent être assouvis... ce sont des milliers d'applications qui sont à explorer. Après avoir été immergée dans son premier rêve en compagnie de sa meilleure amie Ashley et deux inconnus, dont Jess, qui a immédiatement séduit Alex, les jeunes gens se donnent rendez-vous et finissent par rejoindre Enficentre, un immeuble accessible uniquement aux porteurs de la puce et dans lequel tout est permis de faire: sexualité, drogues, alcools, envies de tout ordre peuvent être vécues par les adeptes. Mais la soirée va virer au cauchemar: une entité - le clown - va prendre le contrôle de chaque puce, et donc de chaque corps, et va obliger leurs possesseurs à relever des défis impitoyables s'ils veulent rester en vie.

Cette histoire a un potentiel incroyable, ceci dit son manque de développement m'a laissée sur ma faim. L'auteur a une plume agréable et entraînante, mais nous évoluons dans un univers futuriste - 2150 - duquel nous ne connaissons que quelques détails (le récit se déroule dans un New York divisé en plusieurs curies, les taxis semblent sans chauffeurs...). Or, j'aurai aimé avoir une connaissance étendue de ce monde, pour mieux comprendre la psychologie des personnages. En effet, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à ces derniers - et pour dire, j'avais oublié leurs prénoms au bout de deux jours... -, ce sont des adolescents aux réactions parfois exacerbées, et même les épreuves terribles qu'ils vont vivre n'ont pas réussies à me sensibiliser à leur sort.

Malgré ces quelques ombres, j'ai adoré le sujet ! Matthieu Elhacoumo exploite une idée extrêmement intéressante qui alarme sur les progrès de la technologie. L'Enfira est une puce qui se connecte au cerveau - et rien que cela la rend inquiétante à mes yeux - et au net, les porteurs de la puce peuvent vivre et partager de nombreuses expériences; le renoncement à la vie privée, dans ce futur qui nous est décrit, est ahurissant ! Nous découvrons rapidement l'ampleur dont est capable cette technologie.
L'idée du contrôle des rêves, de pouvoir le vivre avec d'autres personnes, le partager et que des "voyeurs" puisse s'en délecter m'a tout d'abord beaucoup emballé (dans le genre préoccupant, je trouvais ça parfait !), jusqu'à ce que je me rende compte que le rêve n'en était finalement pas un mais une sorte de compétition de survie à la "Hunger Games".

Ce récit court et rythmé se lit rapidement, et j'en redemande ! J'ai été très intriguée et charmée par son potentiel, cette histoire mériterait vraiment d'être réexploitée, détaillée et étendue. Elle aurait tout ce qu'il faut, ensuite, pour être passionnante.
 
* Parlons Couverture *

Il semble exister plusieurs couvertures de ce roman, mais j'aime beaucoup celle-ci, elle attire l'oeil, et puisque l'héroïne a les cheveux violets, nous sommes dans le thème !



Suzy Bess.

 

2 commentaires:

  1. En effet, c'est trés actuel. J'ai récemment lu qu'Elon Musk voulait mettre des puces neuronals sur le marché dés cette année ou l'an prochain. Et ce n'est pas rassurant en effet. Aprés le concept me rappelle un peu Nerve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je ne connaissais pas cette ambition d'Elon Musk ! :o
      Je n'ai pas vu "Nerve", mais je me souviens avoir lu ton avis et, en effet, il y a des similitudes ! Il serait intéressant de lire le roman de Jeanne Ryan.

      Supprimer